Accueil > Annuaire des maisons de retraite

Annuaire des maisons de retraite et des EHPAD en France

Cliquez sur une région de la carte pour accéder à la liste

Trouvez une maison de retraite ou un EHPAD qui vous convient

Vous êtes en quête d'une prise en charge médicale et sociale sérieuse et efficace, dans un environnement sécurisé ? Pour choisir la structure la plus adaptée à votre proche, faites confiance à l'annuaire de Retraite Plus.

Vous pourrez accéder à une liste de résultats en fonction du type d'établissement : maison de retraite médicalisée ou EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), USLD (unité de soins de longue durée), résidence senior ou résidence service, résidence autonomie ou foyer logement.

Pour chaque maison, vous pourrez connaître :

  • la disponibilité en temps réel
  • les tarifs pratiqués
  • le niveau de médicalisation
  • le type de prestations fournies

Tout ce qu'il faut savoir sur les maisons de retraite

Trouver un établissement d'accueil pour un proche dépendant n'est pas toujours facile : comment choisir la structure la plus adaptée ? En fonction de quels critères ? Retraite Plus vous fait un petit tour d'horizon...

Quelle est la différence entre un EHPAD et une maison de retraite ?

Le terme “maison de retraite” est un terme général désignant un établissement pour seniors, médicalisé ou non. Il peut s'agir aussi bien d'un EHPAD que d'une maison de retraite non médicalisée, d'une résidences seniors ou résidences autonomie, ou tout autre structure adaptée à l'hébergement des seniors. Les EHPAD (Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes) sont des maisons de retraite médicalisées. Bien que les EHPAD puissent accueillir également des personnes âgées autonomes, ils ont la capacité de procurer, en cas de besoin, des soins et un accompagnement dans tous les gestes du quotidien. Les EHPAD disposent en effet d'une équipe médicale complète qui veille à des soins adaptés aux besoins de chaque résident. Certains EHPAD peuvent prendre en charge des personnes désorientées, atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés au sein d'unités spécialisées, ou avec les autres résidents, suivant l'organisation interne de l'établissement et le degré de dépendance. Au sein des maisons de retraite non médicalisées tout comme dans les EHPAD, les personnes âgées logent en chambres simples ou doubles munies d'équipements sécurisés et d'un système d'appel d'urgence, sauf en résidences seniors où les personnes vivent en appartements privatifs mais également sécurisés. Les résidents des maisons de retraite bénéficient par ailleurs de la restauration, d'animations, de sorties organisées, d'un accès libre aux espaces communs ainsi que de certaines prestations en option comme le salon de coiffure.

Comment trouver une place dans une maison de retraite ?

La plupart des maisons de retraite proposent des places en chambres simples ou doubles. Ces deux types de chambres offrent chacune des avantages et des prix différents. Les chambres simples sont évidemment plus chères mais permettent d'être seuls, aux personnes qui préfèrent conserver leur intimité. En chambre double, on a l'opportunité d'échanger avec un autre résident, de bénéficier de sa compagnie et, le cas échéant, de son aide en cas d'urgence. Pour obtenir des informations comme les places disponibles au sein d'un établissement, on peut faire appel à certains organismes comme Retraite Plus qui disposent d'une base de données mise à jour quotidiennement sur plus de 2000 établissements. On pourra ainsi savoir s'il reste des places disponibles dans la maison de retraite de son choix ou opter pour un autre établissement qui correspond également à nos critères et préférences comme l'emplacement géographique, le budget, la pathologie et le degré de dépendance. La prestation offerte par Retraite Plus est totalement gratuite.

Quels sont les types de maisons de retraite ?

On distingue notamment les maisons de retraite non médicalisées des maisons de retraite médicalisées, ou EHPAD. Le terme général de maison de retraite regroupe ainsi différents types d'établissements pour personnes âgées, généralement à partir de 60 ans. Il peut désigner les EHPAD, les maisons de retraite non médicalisées, mais également les résidences seniors ou résidences autonomie et les services hospitaliers. Elles peuvent être privées ou publiques et subventionnées par l'Etat. En maison de retraite non médicalisée, la personne âgée loge en chambre, simple ou double, et bénéficie de la restauration et d'autres services inclus ou parfois en supplément comme le salon de coiffure ou d'esthétique. Il n'y a pas de soins à proprement parler mais des intervenants et médecins externes peuvent venir au sein de la maison de retraite. En résidence seniors, les personnes âgées bénéficient également de services inclus ou à la carte mais logent en appartements privatifs. Ils ont accès librement aux espaces communs de la résidence. Enfin, en EHPAD, les personnes âgées peuvent bénéficier de soins adaptés dispensés par une équipe soignante. Les EHPAD prennent en charge des personnes atteintes de différentes pathologies et de niveaux de dépendance variables. De plus en plus d'EHPAD comprennent également une unité Alzheimer avec espace de déambulation sécurisé, espace snoezelen et autres commodités adaptées à leurs besoins spécifiques.

Quel est le nombre d'EHPAD en France ?

Selon une étude de la Drees, la France compte, en fin 2015, 728 000 personnes qui fréquentent un établissement d'hébergement pour personnes âgées ou qui y vivent, soit 10 % des personnes âgées de 75 ans ou plus et un tiers de celles âgées de 90 ans ou plus. Huit sur dix sont accueillies en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Fin 2015, les établissements d'hébergement pour personnes âgées, au nombre de 10 600, proposent près de 752 000 places d'accueil. Si le nombre de structures est en lente progression entre 2011 et 2015 (+1,1 %), leur capacité d'accueil s'est accrue plus rapidement (+4,5 %). Les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) représentent 70 % des structures d'hébergement pour personnes âgées et totalisent 80 % des places sur ce champ. Les tarifs liés à l'hébergement, de 59 euros par jour en moyenne, varient sensiblement en fonction du statut juridique de l'établissement ; c'est moins le cas des tarifs liés à la dépendance. (Source : Dossiers de la Drees sept 2017)

Qui décide de l'entrée en maison de retraite ?

Seul l'intéressé peut véritablement prendre la décision d'entrer en maison de retraite. La personne âgée peut évidemment être conseillée par ses proches et par des professionnels qui la guideront dans les démarches et l'accompagneront aux visites si elle le souhaite, mais la décision finale lui revient. Si la justice a désigné un représentant légal pour une personne, comme un tuteur, par exemple, lui seul est habilité à prendre la décision de l'entrée en établissement.

Quelles sont les conditions pour entrer en EHPAD ?

Il existe deux conditions principales pour entrer en maison de retraite. Il faut être âgé d'au moins 60 ans et remplir un dossier médical (cerfa 14732) pour une demande d'hébergement en établissement. On peut se procurer ce dossier chez un professionnel du secteur, chez l'un des conseillers de Retraite Plus ou même en ligne. Certaines personnes sont autonomes et souhaitent entrer en maison de retraite pour profiter d'une vie sociale, d'un cadre sécurisé, de services au sein même de la résidence, de la restauration et de bien d'autres avantages. Elles ne nécessitent pas forcément de soins. Il est tout à fait possible également pour ces personnes d'entrer dans l'établissement de leur choix. Libre à elles de décider si elles préfèrent une maison de retraite ou une résidence seniors. Avant l'entrée en maison de retraite, la personne doit présenter son dossier médical qui doit être validé par l'établissement choisi. A priori, les demandes sont généralement acceptées par les établissements,sous réserve de places et d'éventuelles contre-indications. Les demandes sont étudiées par le médecin coordonnateur de l'EHPAD, en accord avec la direction, et parfois lors de commissions générales. Le demandeur remplit également un dossier administratif avant l'admission. Une fois le dossier administratif validé par la direction de l'EHPAD, on étudie également les aides financières envisageables au sein de cet établissement.

Qui gère une maison de retraite ?

Chaque maison de retraite comprend un directeur d'établissement. Il peut s'agir de directeurs indépendants, d'associations, de groupes ou de groupes associatifs. Outre les directeurs, chaque établissement compte une maîtresse de maison ou directrice d'hébergement qui veille au bien-être des résidents, participe activement à la vie de l'établissement afin de s'assurer de son bon déroulement. Elle gère au quotidien les éventuels problèmes, s'assure du respect du règlement et de tous les impératifs nécessaires à une qualité de vie optimale pour les résidents. Elle s'occupe aussi des relations entre le personnel et les résidents.

Quel est le prix moyen d'une maison de retraite ?

En ce qui concerne le tarif moyen d'une maison de retraite, il est nécessaire de tenir compte des nombreuses disparités régionales. En outre, les chambres simples ou doubles ne se moyennant évidemment pas au même tarif. A titre d'exemple, la maison de retraite la plus chère de Paris est à 7000 euros par mois tandis que le tarif moyen à Paris se situe aux alentours des 4000 euros. Inversement, l'Aisne fait partie des régions les moins chères, ainsi que le département du 89. Le prix d'un hébergement en maison de retraite dans l'Aisne est compris entre 2000 et 2200 euros par mois. Le tarif mensuel d'une maison de retraite inclut généralement toutes les prestations fournies par l'établissement comme l'hébergement, la restauration, les activités et les soins. Certaines maisons de retraite proposent également des services supplémentaires comme le salon de coiffure et l'esthétique qui ne sont pas inclus. Les protections individuelles sont également en supplément.

Qu'est-ce que la maison de retraite ?

La maison de retraite est un établissement pour personnes âgées. Il existe plusieurs types de maisons de retraite, médicalisées ou non selon les préférences et les besoins de la personne. Les résidents y bénéficient d'un lieu d'accueil adapté à leur état de santé, d'activités divertissantes et sportives, d'ateliers et d'animations, d'une restauration sur place, d'un lieu de vie convivial et sécurisé, d'espaces communs et, dans le cas d'un EHPAD, d'un programme de soins personnalisés. De plus en plus de personnes âgées, même autonomes, décident de partir s'installer dans la maison de retraite de leur choix, afin de profiter des atouts de la sociabilité, d'une retraite en toute sécurité et parfois même d'une région ensoleillée et touristique.

Comment changer de maison de retraite ?

Après l'entrée en maison de retraite, il peut arriver que pour une quelconque raison, la personne souhaite changer d'établissement. Si la décision est prise dans les jours suivant son arrivée, la personne peut quitter l'établissement sans obligation de préavis. Passé ce délai, il existe généralement un préavis obligatoire d'un mois. La personne peut demander un arrangement à la direction de sa maison de retraite, afin de quitter avant le délai imparti d'un mois, ou bien décider de régler l'équivalent de la somme d'un mois d'hébergement et quitter tout de suite. La procédure pour l'entrée dans la nouvelle maison de retraite est similaire à la première fois avec un nouveau dossier médical et administratif à présenter. Pour cette étape également, les conseillers de Retraite Plus peuvent aider les personnes et les familles dans toutes leurs démarches et ce de manière gratuite.

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée