Comment fonctionne le Pôle d’Activité et de soins adaptés (PASA) au sein des EHPAD ? A qui s'adresse-t-il?


Accueil > Maison de retraite et EHPAD > La vie en EHPAD ou en maison de retraite

Les Pôles d’Activités et de Soins Adaptés (PASA) ont été créés et mis en place lors du Plan Alzheimer 2008-2012. Les PASA ont été intégrés aux Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) dans le but d’améliorer la qualité de l’accompagnement des personnes accueillies ayant des troubles du comportement modérés, consécutifs particulièrement d’une maladie neuro-dégénérative associée à un syndrome démentiel.  

Selon les derniers chiffres, un EHPAD sur 4 dispose d’un PASA. Un tel développement s’explique non seulement par la pertinence de ces accompagnements sur la qualité de vie des personnes accompagnées mais aussi en raison du nombre croissant de personnes atteintes de troubles cognitifs.
On estime aujourd’hui qu’environ 60% des résidents en Ehpad sont atteints de troubles cognitifs liés au vieillissement [2].

Qu’est-ce qu’un PASA ?

Le PASA est un espace à part avec un projet architectural spécifique. Il a son espace spécifique au sein de l’Ehpad avec un aménagement architectural singulier. En effet, les activités proposées doivent se faire dans un environnement architectural favorable à la mise en œuvre des activités thérapeutiques individuelles ou collectives.
Tout l’aménagement doit être conçu dans l’état d’esprit d’un domicile tant dans le mobilier que la structuration des espaces.


Comment fonctionnent les PASA ?

  • Une cuisine afin que les personnes accueillies puissent y circuler librement et participer aux ateliers «Cuisine thérapeutique». Les personnes accueillies au sein du PASA, sont invitées à participer au maximum à la préparation du repas, à mettre le couvert, débarrasser, laver et essuyer la vaisselle, afin de maintenir au maximum les capacités restantes et l’autonomie de chacun.
  • Un « salon » (salle d’activités) afin que les personnes accueillies puissent pratiquer des activités de groupe: gymnastique douce, danse, activités musicales, etc.;
  • Un «petit salon» permettant aux personnes accueillies selon leurs besoins, d’être dans un endroit plus au calme et plus isolé. Des activités individuelles pourront y être réalisées ou un temps d’échange avec les familles pourra y être planifié;
  • Un accès sur un jardin ou terrasse clos afin que les personnes accueillies se sentent libres de s’y promener, d’aller et venir. Ces espaces doivent être équipés de rampes et de bancs afin de sécuriser les parcours ou de pouvoir s’y assoir pour apprécier le cadre ou simplement se reposer, voire discuter, échanger en toute convivialité.
  • Dans certains PASA, les résidents seront même invités à participer au jardin, planter des fleurs, des plantes aromatiques voire même un petit potager.

L’environnement du PASA y est le plus apaisant possible (couleur des murs, luminosité, insonorisation, jardin dépourvu de plantes toxiques, etc.) avec un mobilier proche du « comme à la maison ». Tout cela doit améliorer l’orientation des personnes accueillies.

En bref : Cet aménagement doit garantir un environnement « confortable, rassurant et stimulant » et l’environnement aux activités proposées thérapeutiques individuelles ou collectives.

Qui peut bénéficier du PASA ?


Les PASA accueillent des personnes ayant des troubles du comportement modérés, consécutifs d’une maladie neuro-dégénérative associée à un syndrome démentiel, qui altèrent la qualité de vie de la personne et des autres résidents. Les PASA sont destinés prioritairement aux personnes qui résident en Ehpad (que ce soit en séjour temporaire ou permanent).

Bon à savoir : Selon les situations, les places disponibles et le projet d’établissement, certaines personnes accueillies peuvent provenir de leur domicile. Cela contribue à l'ouverture des Ehpad au sein de leur territoire.

Préalablement à l’accueil en PASA que les personnes vivent à leur domicile ou au sein de l’Ehpad, les personnes susceptibles d’être accompagnées bénéficient d’un bilan psychologique. Ce bilan a pour objectif de s’assurer que l’accompagnement proposé corresponde aux besoins des personnes. Le bilan contribue à définir le programme d’accompagnement. Il permettra de définir le nombre de jours sur une semaine le plus bénéfique pour la personne et d’identifier le groupe de personnes avec lesquelles, le nouvel arrivant partagera cet espace et ces activités. Régulièrement, un bilan des activités est effectué et réajusté pour chaque personne si nécessaire. L’objectif est d’observer chez la personne accompagnée une évolution positive des troubles du comportement au sein du PASA comme à l’extérieur. Si tel n’est pas le cas, le plan d’accompagnement sera réajusté et repensé par les équipes d’accompagnement.

En Bref : Le PASA propose durant la journée des activités individuelles ou collectives qui concourent au maintien ou à la réhabilitation des capacités fonctionnelles restantes et des fonctions cognitives, à la mobilisation des fonctions sensorielles ainsi qu’au maintien du lien social de ces personnes.
La finalité de cet accompagnement est d’améliorer les troubles du comportement modérés, associés à un syndrome démentiel, par un accueil et des activités thérapeutiques individuelles et collectives adaptées.

Pour aller plus loin : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2833747/fr/l-accueil-et-l-accompagnement-des-personnes-atteintes-d-une-maladie-neuro-degenerative-en-pole-d-activites-et-de-soins-adaptes-pasa

Les conseillers de Retraite Plus peuvent vous renseigner sur les établissements à côté de chez vous disposant d’un PASA. Contactez l’un d’eux gratuitement au : 0800 941 340

Delphine Dupré-Lévêque, 2021

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée