Déremboursement des médicaments Alzheimer - Quelles solutions?


Accueil > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Déremboursement des médicaments Alzheimer - Quelles solutions?
Déremboursement des médicaments Alzheimer - Quelles solutions?

C'est officiel, la mesure décrétée par la ministre Agnès Buzyn entrera en vigueur début Août. A Partir de cette date, les médicaments Aricept, Ebixa, Exelon et Reminyl, prescrits jusqu'à présent aux malades Alzheimer, ne seront plus remboursés par la sécurité sociale. Heureusement, il existe d'autres prises en charge possibles pour aider les malades:

Le plan d'aide et de soins

Différentes études ont pu montrer que l’annonce du diagnostic permet de retarder l’évolution des troubles et l’entrée en institution. De plus, annoncer le diagnostic est la meilleure façon de faire adhérer le patient au suivi et à la mise en place de la prise en charge. Plus le diagnostic sera posé de façon précoce, plus la personne pourra être pleinement impliquée dans les démarches à effectuer, la mise en place du traitement, l’évolution de la maladie, les mesures de protection juridique qu’elle souhaite prendre pour l’avenir et le cas échéant, les modalités d’accueil dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Commence alors pour le malade et sa famille un plan d’aide et de soins, nécessitant un accompagnement et un suivi sérieux. D’autant que les thérapies médicamenteuses dont on dispose à l’heure actuelle ne guérissent pas, mais réduisent souvent les symptômes de manière significative, offrant ainsi au malade un plus grand confort de vie.

Les thérapies non médicamenteuses pour Alzheimer

Nombreuses et variées, ce sont avant tout des thérapies capables de préserver les capacités restantes et de mobiliser les sens, en stimulant la mémoire sensorielle du patient Alzheimer. Ces activités sont proposées en EHPAD Alzheimer mais également en accueil de jour. Cette formule offre au malade Alzheimer une prise en charge personnalisée et un peu de répit pour l’aidant. Y sont proposées des activités thérapeutiques variées, telles que des ateliers-mémoire autour d’albums-souvenirs à confectionner, de la lecture, du jardinage au sein de potagers aménagés, des ateliers de cuisine pour stimuler l’appétit des patients, de l’art-thérapie et de la musicothérapie bénéfiques pour la mémoire sensorielle. Toutes ces activités sont généralement dispensées dans les différents centres d’accueil de jour situés au sein même des Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). Le nombre d’accueil de jour a été multiplié par dix depuis 2003. Néanmoins, la fondation Médéric Alzheimer souligne que les trois quart de ces centres d’accueil de jour mettent des limites à l’admission des patients les plus agressifs, dépendants physiquement et moralement.

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée