Alzheimer : dix signes pour reconnaître la maladie


Accueil > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Alzheimer : dix signes pour reconnaître la maladie
Alzheimer : dix signes pour reconnaître la maladie

Hautement symbolique, la Journée Mondiale d’Alzheimer, célébrée chaque année le 21 septembre, rappelle la nécessité de continuer à lutter sans relâche pour faire avancer la recherche et améliorer la prise en charge des malades et le quotidien des aidants. Identifier les signes précurseurs et symptômes de la maladie d’Alzheimer permet d’établir un diagnostic précoce, d’en freiner la progression, d'être mieux préparé à la situation et d’adopter la bonne attitude face à un proche qui en est atteint. 

 

La présence de certains signes doit nous alerter et conduire à la demande d’un diagnostic auprès d’un médecin. Seuls certains examens spécifiques comprenant un bilan complet des capacités cognitives et une IRM permettent de poser un diagnostic précis. Il faut éviter de s’alarmer au moindre symptôme et c’est souvent la combinaison de plusieurs d’entre eux qui doit attirer notre attention et nous pousser à consulter.  

 

Signe 1 : perte de la mémoire immédiate

 

Il arrive à tout un chacun d’oublier le nom d’une personne ou l’heure d’un rendez-vous…Puis de s’en rappeler ensuite. Il n’y a rien d’alarmant à cela.  Par contre, la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle, oublie systématiquement les événements récents et ne s’en souviendra plus. Les informations effacées de la mémoire d’un malade d’Alzheimer ne peuvent plus être récupérées. Il est important de préciser que des pertes de mémoire régulières et fréquentes ne font pas partie d’un processus normal de vieillissement. Par ailleurs, la personne atteinte d’Alzheimer se retrouve petit à petit dans l’incapacité d’assimiler de nouvelles informations. Se souvenir des dates et événements importants va devenir de plus en plus difficile. Plusieurs types de mémoire seront affectées au fur et à mesure que la maladie progresse et même les souvenirs anciens auront tendance à s’estomper. Cependant, lors des premiers signes, on peut surtout remarquer une tendance à oublier des détails du quotidien et événements récents. 

 

Signe 2 : difficultés à réaliser les tâches familières

 

La maladie d’Alzheimer a des répercussions sur la capacité du malade à exécuter des tâches familières pourtant élémentaires, comme faire son lit, écrire, cuisiner ou boutonner sa veste. On note également un ralentissement de la marche. Au départ, on pourra remarquer chez la personne des difficultés à assumer un travail habituel, dues à des changements dans la capacité à planifier, à élaborer un plan et à se concentrer. Une personne atteinte d’Alzheimer pourra par exemple éprouver des difficultés à suivre une recette qu’elle connaît pourtant parfaitement. La conduite devient aussi de plus en plus difficile, même dans un endroit bien connu de la personne. 

 

Signe 3 : troubles du langage

 

Il est parfois difficile de trouver le mot juste. Le malade, lui, a tendance à perdre l’emploi de mots courants pour leur substituer des mots incongrus, et à ne jamais finir ses phrases. Ce qui rend son discours souvent incompréhensible. La conversation avec lui devient de plus en plus difficile et il en perdra rapidement le fil. Ce qui peut amener la personne à se replier davantage sur elle-même et à ne plus oser prendre la parole en public car se mêler à une conversation en cours lui est particulièrement difficile. 

 

Signe 4 : perte du sens de l’orientation et de la notion du temps

 

S’il n’est pas symptomatique d’oublier le jour de la semaine, voire l’endroit où l’on se rend pour finir habituellement par s’en souvenir plus tard, le malade atteint de la maladie d’Alzheimer peut se croire en une autre saison, ou en une autre année. Il se perd très facilement, même dans des lieux qu’il connaît. Et ne se souvient plus où il habite, ni comment s’y rendre. Une personne atteinte d’Alzheimer pourra se rendre quelque part puis tout d’un coup se demander ce qu’elle fait là. Il s’agit des premiers signes de la désorientation spatio-temporelle, symptôme bien connu de la maladie. C’est la mémoire épisodique qui fait alors défaut. Elle est, en effet, habituellement chargée de stocker les souvenirs et événements précis autant que leur contexte spatio-temporel, ainsi que les émotions ressenties lors de ces événements. C’est ce dernier point qui donne bon espoir à la prise en charge des malades car une approche thérapeutique via le canal sensoriel qui mène à ces événements peut aider la personne à retrouver des souvenirs enfouis. La fameuse Madeleine de Proust prend alors tout son sens.

 

Signe 5 : difficultés à choisir, jugement affaibli

 

On peut parfois hésiter; tarder à consulter son médecin. Or, une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer n’est plus capable de juger une situation d’urgence et pourra prendre des décisions déraisonnables, ou opter pour des solutions incohérentes et contradictoires. Prendre une mauvaise décision de temps en temps est tout à fait naturel et il n’y a rien d’inquiétant à cela. Cependant, les personnes atteintes d’Alzheimer ont un jugement amoindri lors de situations importantes comme par exemple dans leur rapport avec l’argent ou concernant leur hygiène personnelle à laquelle elles peuvent accorder moins d’importance.

 

Signe 6 : difficultés à comprendre les notions abstraites 

 

En vieillissant, il est souvent difficile de s’adapter aux nouvelles techniques. Les appareils sophistiqués et les codes numériques représentent des obstacles quotidiens pour les personnes âgées. Pour un malade atteint de la maladie d’Alzheimer c’est un monde totalement hermétique. Il ne sait plus ce que signifient les chiffres, les factures, le calendrier, et ce, même sans aucun rapport avec un manque de connaissances en informatique ou de maîtrise d’outils informatiques innovants. 

 

Signe 7 : désordre permanent et objets égarés

 

On peut régulièrement chercher ses clés sans être atteint de la maladie d’Alzheimer. Les oublis peuvent être fréquents avec l’âge mais l’on est généralement capable de retracer son parcours pour retrouver les affaires que l’on a égarées. Ce qui caractérise le malade atteint de la maladie d’Alzheimer, c’est soit un désordre permanent car il ne sait plus ranger, soit le fait de retrouver des objets dans des endroits inappropriés, comme une montre dans un sucrier ou un fer à repasser dans le réfrigérateur. Il aura également du mal à retracer le chemin parcouru pour essayer de les retrouver et pourra accuser les autres de les lui avoir dérobés. 

 

Signe 8 : inconstance et sautes d’humeur

 

Il nous arrive à tous d’avoir des sautes d’humeur pour une raison valable ou même parfois sans raison. Cependant, chez la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, les changements sont très soudains. Elle peut passer des rires aux larmes au cours d’une même heure et de la douceur à la colère, sans aucune raison apparente. 

 

Signe 9 : troubles de la personnalité

 

Là encore, les changements sont très prononcés. Une personne qui était avenante et très sociable peut devenir renfermée et méfiante, exprimant des sentiments de peur ou de solitude. Parfois c’est l’inverse qui se produit. En effet, la personnalité du malade d’Alzheimer peut se modifier au fil du temps On remarque généralement chez les malades une tendance plus prononcée à la dépression et à l’anxiété. 

 

Signe 10 : manque d’intérêt

 

S’il est tout à fait naturel de se lasser, épisodiquement, de l’entretien ménager, de notre travail ou de nos activités sociales, la plupart du temps, on retrouve rapidement notre enthousiasme. Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer a tendance à devenir passive plus rapidement sans pour autant avoir un discours dépressif. Elle peut même se désintéresser d’évènements importants ou d’activités qui lui tenaient à cœur jusque-là. L’entourage ressentira alors la nécessité de la motiver en permanence.

 

 

Rédaction : Rachel Gaillard
13 septembre 2022

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,4 avec 195 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :

Fraysse 21/09/2022 15:50
Article bien écrit mais. Je ne suis pas assez avancé pour franchir le pas Merci

PREVOST 21/09/2022 15:49
Merci de nous donner ces renseignements pour dépister à temps un trouble de comportement. C'est trés important de connaitre ces symtomes, qui ne sont PAS ASSEZ CONNUS, PAS ASSEZ DIVULGUES à la population. Trop de mauvaise compréhension et trop de malantendus se propagent par manque d'information. MERCI ENCORE de ce document essentiel avec les connaissances actuelles qui vont évoluer sans doute.



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée