Une assistance téléphonique à disposition des malades d'Alzheimer


Accueil > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Une assistance téléphonique à disposition des malades d'Alzheimer
Une assistance téléphonique à disposition des malades d'Alzheimer
Le conseil général des Hauts de Seine a mis en place un dispositif "test" révolutionnaire. Depuis quelques semaines, un numéro d'appel, ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, exclusivement destiné aux personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer, ainsi qu'aux personnes qui les entourent, les aidants, les collégues et la famille est accessible aux résidents du département des Hauts de Seine.
Le standard téléphonique "info Alzheimer Hauts de Seine", mis en oeuvre à l'initiative du conseil général du département est financé,à hauteur de 230 000 euros, par la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). Ce projet s'inscrit dans le cadre du plan Alzheimer 2008, lancé par le gouvernement, afin de mettre en oeuvre tous les moyens possibles pour lutter contre la maladie d'Alzheimer, un enjeu majeur de la santé publique. La maladie d'Alzheimer est la pathologie neurodégénérative la plus fréquente. Les chiffres alarmants rapportent 225 000 nouveaux cas déclarés par an, en France, dont 4000 nouveaux cas annuels dans le département des Hauts de Seine uniquement, pour un total de 855 000 malades en France et  24 millions de personnes déclarées malades Alzheimer au monde. Le site d'informations "20 minutes" affirme que "si alzheimer etait une entreprise, elle serait la plus importante au monde", un fait qui justifit les moyens mis en place en France, afin de prévenir voire éradiquer un tel fléau. Le projet mis en place par le conseil des Hauts de Seine est en phase d'expérimentation pendant 6 mois. Si les résultats obtenus sont satisfaisants, le projet pourrait prendre une ampleur nationale d'ici la rentrée 2012. L'acceuil téléphonique oriente les appels entrants vers les associations, professionnels, et institutions susceptibles de répondre à leurs demandes. A chaque stade de la maladie, qu'elle soit décelée de façon précoce ou plus tardivement, que le patient soit jeune ou plus âgé, que les moyens financiers soient limités ou non, le correspondant sera en mesure de parler avec la personne la mieux adaptée à repondre à ses questions afin de trouver l'établissement d'acceuil le plus adapté.

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,8 avec 802 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée