Bonne nouvelle pour les malades d'Alzheimer!


Accueil > Blog > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Bonne nouvelle pour les malades d'Alzheimer!
Bonne nouvelle pour les malades d'Alzheimer!

Des chercheurs israeliens ont réussi à identifier un processus biologique permettant de retarder le developpement de la Maladie d'Alzheimer...

Un processus biologique pouvant freiner l'évolution de la Maladie d'Alzheimer

Ce sont des chercheurs de l’université de Tel-Aviv en collaboration avec celle de Bar-Ilan, qui sont à l'origine de cette découverte capitale dans le domaine de la lutte contre la Maladie d'Alzheimer. Caractérisée par une dégérescence importante des neurones du cerveau, cette maladie, pour l'heure encore incurable, provoque la perte de la mémoire et surtout la détérioration des facultés cognitives des personnes atteintes. Biologiquement parlant, on observe chez les malades : une diminution des protéines chargée de réguler la transmission des informations entre les neurones. C'est donc directement à celles çi que ce sont intéressés les chercheurs. Ils ont donc suivi, en laboratoire, l’évolution de la quantité des molécules de micro-ARN responsables de l’expression des protéines qui influencent la communication entre les neurones du cerveau, dans un organisme sain et dans un organisme atteint par la maladie d’Alzheimer.

Mesurer la quantité des molécules de micro-ARN chez les malades d'Alzheimer

Les molécules de Micro-ARN étudiées sont de petites molécules d’ARN jouant un rôle crucial dans le processus de transcription des informations génétiques en protéines nécessaires au fonctionnement cellulaire. Les résultats de leur étude mettent en évidence le fait suivant : "les séquences de micro-ARN non seulement améliorent l’état des malades, mais elles fonctionnent de plus comme des interrupteurs de contrôle de groupes entiers de protéines qui ont un rôle vital dans le fonctionnement cellulaire. Les séquences de micro-ARN qui augmentent à la suite de la maladie diminuent grâce à l’exposition à un environnement riche en stimuli."
Il serait donc théoriquement possible de provoquer une sorte de freinage dans le developpement de la maladie.... A suivre!

De nouveaux horizons pour le traitement de la Maladie d'Alzheimer

Selon les chercheurs, les résultats de l’étude ouvrent des horizons considérables pour le traitement d’Alzheimer, par le dosage possible de l’expression des séquences de micro-ARN suivant les besoins permettant de ralentir considérablement la détérioration de l’activité neuronale; en favorisant l’adaptation de traitements ponctuels pour chaque patient selon le rythme de progression de sa maladie; et par le potentiel de développement de médicaments ciblés.

Source : https://siliconwadi.fr/

Partagez cet article :

Note de l'article :

4 avec 776 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée