Alzheimer : 11 nouveaux gènes découverts grâce à la coopération internationale


Accueil > Blog > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Alzheimer : 11 nouveaux gènes découverts grâce à la coopération internationale
Alzheimer : 11 nouveaux gènes découverts grâce à la coopération internationale

Une belle avancée dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer ! 189 chercheurs mobilisés, issus de 14 pays différents,  viennent de découvrir l'implication de 11 nouveaux gènes dans la survenue de la maladie d'Alzheimer. Et cela, en passant au crible le génome de plus de 50 000 personnes, soit la plus grande étude scientifique menée à l'échelle internationale.  

"Une avancée majeure dans la compréhension de la maladie d'Alzheimer."

"C’est en 1995 que le 1er de gène de susceptibilité génétique à la maladie d’Alzheimer a été découvert, explique au Nouvel Observateur le Pr Philippe Amouyel, directeur de recherche à l'INSERM et co-auteur de cette étude. Puis, il a fallu attendre 15 ans pour en découvrir neuf autres. Et là, en trois ans, ce sont 11 autres gènes qui ont été découverts d’un coup. »

Que nous apporte concrètement cette nouvelle découverte ?

Une meilleure compréhension de la maladie d'Alzheimer, notamment du profil génétique des personnes susceptibles de développer cette maladie neurodégénérative, et par conséquent une avancée vers un nouveau traitement capable de limiter les effets négatifs de cette "susceptibilité génétique."

Pour ce faire, des moyens considérables ont été déployés, grâce à la coopération internationale de 100 laboratoires permettant d'analyser le génome de 50 000 personnes:

« Dans cette étude, les nanotechnologies nous ont permis de scanner pas moins de 8 millions de mutations du génome. » confirme le professeur Amouyel au Nouvel Observateur (site: Pourquoi Docteur 27-10-2013).

Des facteurs environnementaux également de plus en plus importants

Par ailleurs, la génétique n'explique pas tout. La part des facteurs environnementaux  joue un rôle très important dans la survenue de la maladie d'Alzheimer. L'impact du cuivre, du fer, du zinc et de l'aluminium, retrouvés dans les plaques séniles font toujours l'objet d'intenses études.

Selon une étude présentée à l'occasion de la conférence internationale de l'association Alzheimer, 50% des cas seraient dus au style de vie. On estime que les facteurs susceptibles de favoriser la survenue d'Alzheimer sont:

Pour 19% le faible niveau d'instruction, 14% le tabagisme, 13% l'inactivité, 15% la dépression nerveuse, 5% l'hypertension, 2% l'obésité, et 2% le diabète.

Là encore, lorsque les chercheurs scientifiques avancent vers une meilleure connaissance de la maladie d'Alzheimer, la possibilité de prévenir puis de traiter évolue favorablement. 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 805 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée