Vivre et vieillir avec le diabète


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Vivre et vieillir avec le diabète
Vivre et vieillir avec le diabète
Vivre avec le diabète, c'est composer au quotidien avec une maladie difficile à intégrer. Bouleversements alimentaires, prise médicamenteuse, hygiène de vie, le diabète nécessite une vraie prise de conscience de tous les instants à laquelle le malade et l'entourage sont associés.


Apparition de la maladie

Si l'hérédité est un facteur déterminant dans l'apparition du diabète (que ce soit le diabète de types 1 ou 2), il y a d'autres éléments rentrant en ligne de compte dans le développement du diabète comme une mauvaise hygiène de vie, trop de sédentarité et le stress.

Ainsi, dans un contexte d'hérédité diabétique, il est essentiel d'être vigilant, de privilégier l'activité physique et d'avoir une excellente alimentation. Par ailleurs, la prise de conscience des risques de développement d'un diabète est essentielle pour prévenir l'apparition du diabète de type 2.

En réalité, le mental est un élément clé de l'apparition de la maladie à l'évolution de celle-ci. D'où l'importance pour les professionnels de santé de beaucoup communiquer avec les patients à risque et de détecter pour les malades déjà diagnostiqués les situations de déni et de dépression.

Réagir face au déni de diabète

Le diabète diagnostiqué, c'est souvent un sentiment d'injustice et de rejet qui s'emparent du malade. Changer les habitudes alimentaires est très difficile, d'autant que le sucre est partout et que les tentations sont présentes à chaque instant. Pour bien se maintenir dans l'évolution de la maladie, il faut impérativement avoir conscience des épisodes de déni de celle-ci.

La plupart du temps, les diabétiques sont conscients de leur déni de la maladie et s'en culpabilisent sans pour autant arriver à réagir. Dans pareille circonstance, mieux vaut les diriger vers un soutien psychologique adapté, voire auprès d'associations de malades afin de lutter contre le sentiment d'injustice et de solitude face à la maladie. L'entourage a aussi un rôle clé à jouer surtout en adaptant ses habitudes alimentaires

Le diabète chez les séniors

Les personnes âgées sont plus souvent atteintes d'un diabète de type 2. Fragilisées par la maladie (fatigue, développement d'infections, déshydratation), elles doivent être suivies de près. Or, encore une fois, pour que le suivi soit possible, il faut une réelle implication du malade et donc un excellent état mental. A ce titre, les professionnels ont un rôle important à jouer surtout lorsque la personne est isolée socialement.

Le diabète de la personne âgée nécessite une vigilance de tous les instants et la gestion de la maladie devient encore plus compliquée avec l'apparition de troubles cognitifs. Chutes (à cause d'une hypoglycémie), aggravation de l'incontinence urinaire peuvent être redoutés pour la personne âgée diabétique.

Pour pallier tous les inconvénients du vieillissement avec le diabète, il faut assurer donc une surveillance de tous les instants de la personne âgée, impliquer au maximum la personne âgée et son entourage, augmenter peut-être le nombre d'heures de soutien à domicile et le cas échéant envisager une entrée en maison de retraite.

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4 avec 764 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée