Accueil de nuit en EHPAD : une solution salvatrice pour les aînés et leurs aidants


Accueil > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Accueil de nuit en EHPAD : une solution salvatrice pour les aînés et leurs aidants
Accueil de nuit en EHPAD : une solution salvatrice pour les aînés et leurs aidants

La prise en charge d’une personne âgée dépendante à domicile peut rapidement devenir complexe pour les proches. Être disponible 24h/24 et en vigilance constante peut être source d’épuisement et d’anxiété. Alors, pour pouvoir se reposer tout en garantissant la sécurité de leur proche âgé, certains optent pour l’accueil de nuit en résidence autonomie ou en EHPAD

 

Qu’est-ce que l’accueil de nuit en EHPAD ?

L'accueil de nuit est un service proposé par certains établissements pour permettre aux personnes âgées de passer la nuit au sein d’une maison de retraite médicalisée, tout en continuant à vivre chez elles durant la journée. Cette modalité d'accueil est spécifiquement conçue pour les seniors nécessitant un accompagnement ou des soins durant la nuit. Elle peut également être destinée aux personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés.

Concrètement, la personne âgée rejoint l’EHPAD en fin d’après-midi ou en soirée. Elle peut participer aux activités et animations prévues par l’établissement à ce moment-là. Elle partage son dîner avec les autres résidents, avant de rejoindre la chambre qui lui a été attribuée. 

Le lendemain matin, elle prend son petit-déjeuner et rentre chez elle. Un service de transport peut être proposé pour simplifier l’accès à la structure et le retour à domicile des personnes accueillies.

Durant son séjour en EHPAD, la personne âgée bénéficie du suivi médical et de l’accompagnement dont elle a besoin (aide au lever, à la toilette, à l’habillage, à l’alimentation etc.), au même titre que les résidents permanents.

Cet accueil temporaire ne peut excéder 90 jours par an, soit 3 mois. 

 

Quelles sont les différences entre l’accueil de jour et l’accueil de nuit en EHPAD ?

L'accueil de jour et l'accueil de nuit permettent aux personnes âgées résidant à domicile de profiter de traitements et de services adaptés, proposés par la structure d'accueil. Le choix du séjour temporaire le plus adapté dépend des besoins et des préférences du senior. 

Si ces services semblent assez similaires, ils diffèrent cependant sur différents points et notamment sur les objectifs qu’ils poursuivent. 

 

 Accueil de jour

 Accueil de nuit

 Profil des résidents

 Seniors ayant besoin d’assistance au  quotidien ou atteints d’une maladie  neurodégénérative.

 Seniors ayant besoin d’une assistance ou  d’une surveillance particulière durant la  nuit.

 Personnes atteintes de troubles cognitifs.

 Période d'accueil

 Journée entière ou demi-journée.

 Soirée et nuit.

 Objectifs

 Permettre aux seniors accueillis de  conserver une vie sociale active, stimuler  leurs capacités physiques et cognitives  pour favoriser le maintien de l’autonomie.

 Soulager les proches.

 Offrir un environnement  sécurisé aux  résidents, rassurer et soulager les proches  aidants.

 Services et aides

 Repas, activités sociales et  thérapeutiques,  suivi médical et  accompagnement adaptés.

 Hébergement, repas, assistance  personnalisée, soins médicaux.

 Durée de l'accueil

 90 jours continus ou discontinus

 90 jours continus ou discontinus

 

Accueil de nuit : une solution riche en avantages

L'accueil temporaire recèle de nombreux avantages tant pour les personnes âgées que pour leurs proches.

Soulager les aidants familiaux

L’enquête de Retraite Plus intitulée “Concilier rôle d’aidant et vie professionnelle”, publiée le 21 septembre dernier à l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer montre que 92% des personnes interrogées consacrent plusieurs heures par jour, voire plusieurs heures par semaine à leur proche âgé. Un rôle délicat et éprouvant qui peut avoir un impact significatif sur la santé physique et psychologique de ces proches aidants. Afin de soutenir ces personnes dévouées et leur permettre de prendre un peu de répit, différentes solutions sont envisageables. C’est notamment le cas de l'accueil de nuit en EHPAD qui garantit aux personnes âgées, une prise en charge de qualité et évite ainsi aux proches de devoir intervenir auprès de leur parent 24h/24. Soulagés de savoir leur proche en sécurité, ils sont moins anxieux et peuvent eux aussi, profiter d’un repos salvateur, se détendre, prendre soin d’eux ou se consacrer à des activités personnelles ou professionnelles en ayant l’esprit tranquille. 

Offrir une prise en charge adaptée aux résidents

L'accueil nocturne en EHPAD offre également plusieurs avantages aux résidents qui en bénéficient : 

  • - Une présence attentive du personnel soignant assurant une surveillance médicale continue,

  • - Un environnement rassurant et sécurisé,

  • - Une gestion des troubles du sommeil avec la possibilité d’instaurer des routines adaptées et de fournir des soins appropriés, 

  • - Des interactions sociales permettant de sortir de l’isolement. 

Cette solution constitue en outre, une transition en douceur vers la maison de retraite. Le senior se familiarise petit à petit avec la vie en établissement et y prend ses repères en vue d’une entrée prochaine. 

 

Quels sont les critères et les conditions d’admission en accueil de nuit ?

Lorsque l’hébergement temporaire se fait en EHPAD, la personne âgée doit répondre à certains critères d’éligibilité et présenter un dossier d’admission. 

Critères d’éligibilité

Peuvent être reçues en accueil de nuit, les personnes âgées d’au moins 60 ans (sauf dérogation) nécessitant une assistance ou des soins nocturnes, ou souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

Processus d’admission

Les personnes souhaitant bénéficier d’un accueil nocturne au sein d’un EHPAD doivent présenter un dossier d’admission comprenant généralement : 

  • - Un volet administratif notifiant les renseignements personnels du demandeur

  • - Un volet médical (destiné au médecin coordonnateur)

  • - Une autorisation d’administrer des médicaments avec photocopie de l’ordonnance

  • - Un accord de paiement

  •  - Une attestation d’assurance  responsabilité civile

  • - Une autorisation d’hospitalisation en cas de nécessité

Après examen du dossier et en concertation avec le médecin coordonnateur, le directeur de la structure décide d'accueillir ou non le demandeur.

Quelles sont les aides financières disponibles ?

Le tarif d’un hébergement temporaire en maison de retraite peut être élevé. Heureusement, sous réserve d’éligibilité, différentes aides financières permettent d’alléger la facture, notamment : 

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile (APA) : Versée par le Conseil départemental, cette allocation permet de couvrir une partie des dépenses liées à la prise en charge de la dépendance en établissement. En savoir plus sur l’APA.

L’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) : L’ASH permet de financer tout ou partie des frais d’hébergement en établissement. Elle est destinée aux personnes âgées aux ressources modestes. Pour en bénéficier, il faut répondre à certaines conditions et notamment : avoir plus de 65 ans et être hébergé dans un établissement disposant de places réservées aux bénéficiaires de l’aide sociale. Attention toutefois : l’ASH peut faire l’objet d’une récupération par le département, du vivant ou au décès du bénéficiaire. En savoir plus sur l’ASH.

Par ailleurs, certaines mutuelles et caisses de retraite peuvent participer au financement d’un hébergement temporaire en EHPAD.

Le droit au répit 

Une majoration de l’APA peut être accordée pour financer une solution de répit et permettre aux aidants de se reposer et profiter de leur temps libre.

Pour en bénéficier, l’aidant doit fournir à son proche âgé, une aide indispensable de façon régulière et ne pas pouvoir être remplacé par une tierce personne de l’entourage.  

Elle est plafonnée à 548,50 euros par an. Pour en profiter, il faut s’adresser au centre communal d’action sociale (CCAS) ou au centre local d’information et de coordination gérontologique (Clic).  

En cas d'hospitalisation de l’aidant, une aide ponctuelle pouvant atteindre 1 089,81 euros peut être accordée pour financer un hébergement temporaire ou un relais à domicile pour la personne aidée.

 

Vous cherchez une place en accueil de nuit au sein d’un EHPAD ? N’hésitez pas à contacter nos experts en gérontologie. Disponibles et à l’écoute, ils vous aideront à trouver l’établissement d'accueil correspondant à vos besoins dans les meilleurs délais. Vous pouvez également consulter notre annuaire des EHPAD et maisons de retraite, disponibles gratuitement sur notre site internet.

Par l'équipe rédactionnelle de Retraite Plus
Publié le 29/01/24

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous !

Vous recherchez un accueil en Ehpad de nuit?

Quel type de maison recherchez-vous ?

Dans quel département ?

Quel est votre délai d'urgence ?

Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,3 avec 795 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée