L'hospitalisation à domicile


Accueil > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
L'hospitalisation à domicile
L'hospitalisation à domicile
L'hospitalisation coûte chère, d'où la tendance à réduire la durée des hospitalisations. Pourtant, quand le besoin est là et que le patient nécessite le maintien d'une surveillance à domicile ou la réalisation de soins, le recours à l'hospitalisation à domicile peut être la solution.


Comment recourir à l'hospitalisation à domicile?

L'hospitalisation à domicile est indiquée dans certains cas. Par exemple lorsque l'état de santé ne justifie pas le maintien à l'hôpital ou à l'inverse, dans un cas de fin de vie ou encore pour des suivis post chimiothérapie.

Pour mettre en place l'hospitalisation à domicile, il faut un accord concordant des professionnels car c'est avant tout un travail d'équipe avec un projet initié par le médecin qui prescrit l'hospitalisation à domicile; un travailleur social qui établit un diagnostic des conditions de vie de la personne afin de vérifier si l'hospitalisation à domicile est réalisable. Par ailleurs, l'hospitalisation à domicile ne pourra être mise en place qu'avec l'accord de la personne concernée.

Pour pouvoir bénéficier d'une hospitalisation à domicile il faut que la personne  habite dans une zone desservie par l'HAD et qu'il reste des places disponibles.

A noter: une fois l'accord d'être hospitalisé à domicile est obtenu, la personne concernée doit remplir un contrat validant son acceptation à être soigné dans le cadre d'un HAD. Par ailleurs, il faut aussi entamer les démarches auprès de l'assurance maladie pour obtenir la prise en charge de l'hospitalisation à domicile. Comme pour les hospitalisations classiques, la couverture de l'hospitalisation se fait à hauteur de 80% par l'assurance maladie, sauf pour les personnes bénéficiant du 100% dans les cas d'affections longue durée. Pour le reliquat, il convient de vérifier auprès de votre mutuelle.

L'hospitalisation à domicile: avantages/inconvénients

Le gros plus de l'HAD réside dans le fait que la personne malade n'est pas coupée de sa famille, de son entourage. Elle reste dans son cadre naturel ce qui est rassurant et sécurisant et favorise la guérison. Par ailleurs, l'hospitalisation à domicile limite les risques de maladies nosocomiales. En revanche, les bienfaits de cette pratique touchent à leur limite lorsque la personne est très isolée et qu'elle n'a pas un entourage suffisamment présent. Dans ce cas, la solitude et les difficultés liées au maintien à domicile prennent le pas. Autant l'hospitalisation à domicile pourra être un excellent moyen de pallier les inconvénients de la maladie pour une personne jeune, avec enfants autant dans le cas d'une personne âgée veuve, sans famille pour la visiter il n'est pas certain que l'HAD soit le meilleur moyen pour lutter contre la maladie. En effet, à celle-ci peuvent s'ajouter des difficultés sociales et financières alors qu'en milieu hospitalier, la personne est dans une bulle préservée des soucis extérieurs.

Aussi, avant de se lancer dans une procédure d'hospitalisation à domicile, il est vraiment recommandé d'en parler à un travailleur social pour éviter tout isolement.

 

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,4 avec 756 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée