Qui décide d’un placement en EHPAD ?


Accueil > Actualités

Catégorie Actualités
Qui décide d’un placement en EHPAD ?
Qui décide d’un placement en EHPAD ?

 

Décider d’un placement en EHPAD n’est jamais facile. Pour la personne âgée dépendante comme pour son entourage, c’est souvent le meilleur recours lorsque le maintien à domicile n’est plus possible. Alors, qui décide d’un placement en EHPAD ? Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet, sans tabou ni culpabilité.

 

Pourquoi choisir le placement en EHPAD ?

Il peut y avoir plusieurs raisons au placement d’une personne âgée en EHPAD :

  • la personne est en danger seule chez elle (risques d’accidents domestiques et de chutes) ;

  • la personne est en situation d’isolement et a besoin de retrouver une vie sociale active ;

  • son logement n’est plus adapté à ses besoins, ses attentes et ses habitudes ;

  • elle a besoin d’accompagnement au quotidien (lever, coucher, toilette, repas, etc.) ;

  • elle a besoin d’assistance médicale en raison d’une situation de handicap ou d’une ou de plusieurs hospitalisations.

Qui décide du placement en EHPAD ?

Idéalement, c’est la personne âgée elle-même, future résidente de l’EHPAD, qui devrait être à l’initiative de son placement. C’est alors un choix entièrement personnel auquel la famille n’est pas amenée à prendre part. En fonction des souhaits de l’aîné, les démarches peuvent s’envisager par le résident seul ou conjointement avec ses proches. Dans la plupart des cas, les personnes âgées ont besoin d’accompagnement pour le dossier et la préparation au déménagement, véritable changement de vie.

Mais les choses ne sont pas toujours aussi simples. Tout d’abord, parce que les capacités cognitives de la personne peuvent lui empêcher de faire un tel choix. Mais aussi parce que les seniors sont souvent réticents à quitter leur domicile, même si cela reste la meilleure solution pour leur santé, leur bien-être et leur sécurité. Dès lors, il est souvent compliqué d’impliquer directement le principal concerné dans les formalités. Peut-on choisir à la place de quelqu’un d’autre ? Est-il possible légalement de décider du placement d’une personne âgée en EHPAD ? Conformément à la loi du 28 décembre 2015, une personne âgée en perte d’autonomie « a droit à des aides adaptées à ses besoins et à ses ressources, dans le respect de son projet de vie ».

Malgré les nombreuses interrogations et le sentiment de culpabilité dont il est difficile de se défaire, placer un proche en EHPAD peut être nécessaire en dernier recours. Lorsque l’état de santé se dégrade, la famille n’a bien souvent pas d’autre choix. Tant que cela est possible, le consentement de la personne âgée à placer en EHPAD reste obligatoire. Il est donc impossible de forcer un parent âgé à intégrer un EHPAD contre sa volonté si celui-ci est encore lucide.

Dans le cas où la personne âgée est sous tutelle ou curatelle, les tuteurs légaux sont habilités à décider d’un placement en EHPAD. Quoi qu’il en soit, le choix du placement en EHPAD pose un certain nombre de questions, notamment sur le plan financier et de la préparation. Il convient de ne pas prendre une décision soudaine et brutale, sauf en cas de force majeure, mais plutôt de bien penser et préparer le projet. En privilégiant autant que possible la communication et la discussion. Il s’agit d’être à l’écoute des inquiétudes et des préoccupations de la personne âgée pour mieux la rassurer. Une autre façon d’organiser l’insertion en EHPAD consiste à prévoir des visites d’établissements en laissant le senior choisir la structure qu’il préfère, si possible. Cela contribue à éviter les résistances et les réticences. L’avis du médecin traitant ou d’une personne qui fait figure de rassurance et d’autorité pour l’aîné peut jouer un rôle décisif pour le convaincre. Un certificat médical pourra alors soutenir et renforcer le dossier.

Pour envisager une transition en douceur, il existe aussi la solution de l’hébergement temporaire. Cela permet de découvrir la vie en EHPAD ou en maison de retraite avant de valider une insertion durable. Il est important que la personne âgée se sente bien dans ce nouvel environnement. Et si des tensions existent au sein de la famille et que les membres ne parviennent pas à trouver un accord ? Sachez qu’il existe des services de médiation familiale pour trouver une issue au problème. C’est un dispositif peu coûteux et peu contraignant qu’il est possible d’interrompre à tout moment en cas d’échec ou d’insatisfaction sur le déroulement du processus. Et si cela ne suffit pas, il est possible de faire appel à un juge aux affaires familiales (JAF) qui pourra donner son avis et trancher sur la bonne décision à prendre.

Attention ! L’accompagnement d’une personne âgée dans un EHPAD ne s’arrête pas à son arrivée dans la structure. C’est un projet de longue durée qui continue de nécessiter la présence et l’implication des proches, notamment sous la forme de visites régulières. Ceci afin d’éviter tout sentiment d’abandon et de rejet que le senior pourrait mal vivre. Même s’il a décidé lui-même de son placement.

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,3 avec 174 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :

ALAIN DEUDON 21/05/2023 18:49
Votre article me laisse très songeur. Je vis avec mon père qui a un tempérament particulier. Je dois avouer que la démence n'est pas son cas. Disons qu'il un caractère difficile. Et bien sûr, il ne veut sur tout pas être placé. Alors la décision d'un placement temporaire revient à qui dans ce cas là ?
Ludivine 24/05/2023 15:47
Bonjour, Si votre papa est en pleine possession de ses moyens, vous ne pouvez lui imposer un séjour en maison de retraite, il reste le seul responsable de la décision que ce soit pour un accueil temporaire ou définitif.



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée