Vaccin anti grippe : pour ou contre?


Accueil > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Vaccin anti grippe : pour ou contre?
Vaccin anti grippe : pour ou contre?

Responsable de 18 000 décès l'hiver dernier dont 90 % de personnes âgées de plus de 65 ans, la grippe est une affection saisonnière très contagieuse et qui peut entraîner des complications graves chez les personnes âgées.

Un vaccin anti-grippe boudé par les français

Pour les personnes dites à risques : personnes âgées, femmes enceintes, personnes atteintes de maladie cardiovasculaires ou bien souffrant de troubles du système immunitaire, il est fortement conseillé de se faire vacciner contre la grippe. Pourtant, les français sont réticents et se méfient de plus en plus de la vaccination. Pour certains, elle est inefficace, pour d'autres, elle pourrait même être dangereuse. Pour lutter contre ces préjugés et augmenter la couverture vaccinale des français, une grande campagne de communication contre la grippe a été lancée par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) sur le thème « Grippe : pour éviter l'hospitalisation, passez à la vaccination ». A noter : la vaccination des personnes à risques sera réalisée gratuitement.

Un nouveau vaccin efficace à 70%

D'après les conclusions d'une journaliste de France 3 : "La composition du vaccin vendu en France cet automne correspond au virus en circulation dans le monde. L'efficacité du vaccin est estimée aux alentours de 70%, ce qui est beaucoup. L'an dernier, elle était de 20% seulement". En effet, lors de l'hiver 2014 et 2015, le virus de la grippe ayant muté, le vaccin mis au point au début de l'hiver s'est avéré inefficace pour de nombreuses personnes et en particulier pour celles âgées de plus de 65 ans. Cette année, la composition du vaccin a été modifiée pour être plus adaptée aux nouvelles souches du virus.
Pour inciter les français à se faire vacciner, l
a campagne de communication de cette année sera plus agressive. Elle sera 
relayée sur les chaînes de télévisions, par des animateurs qui s'adresseront directement aux téléspectateurs. Ceux ci seront alertés sur les complications de la grippe chez les personnes à risque.
"L'hiver 2014-2015 a rappelé la gravité potentielle de la grippe et ses conséquences en termes de santé publique. Ainsi, près de 7 personnes sur 10 admises en réanimation au cours de l'hiver dernier n'étaient pas vaccinées" souligne le Professeur Luc Barret, médecin-conseil national de l'Assurance Maladie. 

Pour en savoir plus sur la grippe et sur les bénéfices de la vaccination, regardez cette vidéo Retraite Plus :

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée