Saint Valentin : L'amour toujours, même à la Maison de retraite


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Saint Valentin : L'amour toujours, même à la Maison de retraite
Saint Valentin : L'amour toujours, même à la Maison de retraite

Qui dit Saint-Valentin dit amoureux, jeunes en général, mais l'on pense rarement aux vieux amoureux. Quelle place est reconnue à l'amour pour nos aînés? Pour ceux qui rencontrent la solitude après le veuvage ou encore pour ces vieux couples qui ont passé toute leur vie ensemble.

Avec la dépendance, les personnes âgées perdent beaucoup de leur intimité


C'est là une des grandes difficultés pour les aidants et les soignants car la pudeur des uns limite le droit d'exister des autres. Pourquoi une personne âgée et dépendante n'aurait -elle plus droit à une vie amoureuse, sentimentale et pourquoi pas même sexuelle en institution? Ne serait-ce pas là un des droits fondamentaux de l'être humain que les institutions se doivent de reconnaître?
Et comment offrir les moyens et la liberté requise dans un environnement nécessairement sécurisé et encadré?
Si jusqu'à présent la sexualité des séniors a été un sujet tabou, à l'évidence cela doit changer car l'entrée en institution ne peut être privative de liberté. Ce doit être un nouveau lieu de vie sécurisé et non oppressant et restrictif des libertés fondamentales de la personne. Et le droit au respect de l'intimité de la personne et de sa dignité dans sa reconnaissance de sa vie sexuelle est essentiel à son épanouissement et son bien être.
L'histoire suivante en est la parfaite illustration :

Ils se sont dit «oui» à 86 et 73 ans, en Maison de Retraite

Une question de temps ! Oui, entre Simone et Jean, ce n’était finalement qu’une question de temps. Et de moment. Rencontrés trop tôt, la vie les avait alors séparés avant de les unir récemment, à un âge où il est encore possible d’aimer !
Simone et Jean se sont aimés à un moment où leur amour n’était pas permis. Simone Schmitt, mère de deux enfants âgés d’une dizaine d’années, est en instance de divorce lorsqu’elle est embauchée en 1974 en tant que secrétaire dans l’entreprise où travaille Jean.
A cette époque, Jean Burcet est marié, il est également père de famille. L’un et l’autre évoquent un véritable coup de foudre qui, néanmoins n’aboutira pas sur la concrétisation de leur amour, en raison de la situation de chacun. Simone aime à préciser qu’ils ne se sont pas fréquentés. «On se voyait pour boire un verre et parler».

Simone et Jean ont réalisé leur rêve de s’aimer, au sein d’une Maison de Retraite

Une amitié qui s’arrête 10 ans plus tard, lorsque Jean quitte la région pour vivre sa retraite avec son épouse dans sa région natale.
Et Simone d’espérer le revoir un jour…
Ce n’est qu’après le décès de la femme de Jean il y a 11 ans, que les amis reprennent contact et envisagent une histoire commune.
Simone entre en maison de retraite et Jean est bien décidé à l’y rejoindre. Il postule et saisit la première place qui se libère en 2010 pour accompagner son amie de toujours.
37 ans après un premier coup de foudre... Simone et Jean ont réalisé leur rêve de s’aimer, au sein d’une maison de retraite, témoin de leur mariage à 86 et 73 ans !
Leur mariage a ainsi été célébré le 22 septembre 2011 à la résidence qu’ils ont choisie pour réunir leurs destins.
( Source Gentside).

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,2 avec 778 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée