Acouphènes: à quand la fin?


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Acouphènes: à quand la fin?
Acouphènes: à quand la fin?
Imaginez - vous subir des troubles de l'audition en permanence. Bourdonnements, sifflements quasi incessants dans une oreille ou les deux peuvent rapidement devenir un cauchemar.


15% de français adultes concernés

Les acouphènes ne sont pas un phénomène résiduel et touchent de nombreuses personnes. Ils seraient le calvaire de pas moins de 6 millions de personnes (Source France Soir). Ils peuvent apparaître du jour au lendemain, suite à une surexposition au bruit comme dans des concerts ou des soirées dansantes. Il n'y a donc pas d'âge pour se sentir concerné par les acouphènes.

Dans la majorité des cas, les acouphènes sont dits subjectifs parce qu'ils n'ont pas de source biologique au contraire des acouphènes objectifs qui eux correspondent à un des sonorités intervenant suite au passage du sang.

Quelle(s) solution(s) pour les acouphènes?

La gestion de la problématique des acouphènes peut requérir de faire appel à plusieurs spécialistes et plus seulement les ORL. Neurologues, médecins traitants, psychologues peuvent être associés pour aider à poser le diagnostic et tenter d'apporter une solution médicale pour améliorer la qualité de vie du patient.

La prise en charge du phénomène doit être immédiate dès son apparition car nombreuses sont les personnes complètement déprimées et stressées par leur état. Certains états d'anxiété ont même pu conduire au suicide du fait du caractère insupportable de la gestion au quotidien d'un bruit en continu dans l'oreille.

Or, en l'état actuel des connaissances de la science, il n'y a pas encore de remède miracle.

De l'espoir pour la guérison

Cependant, selon le quotidien France Soir, une étude menée par des chercheurs de Maastricht aurait apporté de réelles solutions. Le traitement des acouphènes serait possible en combinant une thérapie de relaxation, une thérapie comportementale ainsi qu'un apprentissage de la diversion de l'attention.

La diversion de l'attention est essentielle. Elle consiste à détourner l'attention de la personne atteinte d'acouphène du bruit qu'elle entend car faire une fixation dessus peut entrainer une dégradation importante de l'état psychologique.

L'approche psychologique du phénomène prendrait le pas sur l'appréhension médicale pure du phénomène.

La voie de la guérison s'ouvrirait donc en alliant thérapie médicale et cognitivo-comportementale...

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,2 avec 758 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée