Vieillissement et cerveau : la perte des capacités en question


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Vieillissement et cerveau : la perte des capacités en question
Vieillissement et cerveau : la perte des capacités en question
Il est une croyance commune: l'avancée en âge apporterait son lot inexorable de maux et avec ceux-ci, la plus redoutée: celle de la perte des capacités cérébrales.


Dégénérescence des neurones, pertes cognitives liées au vieillissement sont les véritables bêtes noires de nos ainés.

Est-il possible de vieillir et de rester en pleine possession de ses facultés ou le cerveau est-il voué à décliner?

Des études récentes tendraient à démontrer que tout n'est pas fini pour les séniors et que ceux-ci peuvent garder leur capacités cérébrales, avec un minimum d'effort.

 Passé 60 ans, côté cérébral rien n'est joué

Selon Gail Mc Koon, professeur d'université aux Etats-Unis ayant publié une étude sur les capacités cognitives, même si les personnes âgées sont moins rapides dans leur réflexion que les plus jeunes (en raison de la destruction des neurones avec l'âge), dans certains cas, les séniors peuvent avoir des résultats aussi satisfaisants que les plus jeunes d'une vingtaine d'année.

Entraîner son cerveau: remède anti-vieillissement

Tout au cours de la vie et particulièrement en vieillissant, on pense souvent à recourir à une pratique sportive pour mieux se sentir dans son corps. En revanche, on pense un peu moins à prendre soin, à titre préventif, de son cerveau.

La problématique est de taille car la technologie a envahi notre univers et nous a un peu trop simplifié la tâche. Qui peut encore dire qu'il retient par coeur un maximum de numéros de téléphones quand la majorité des détenteurs de cellulaires s'en remettent à la mémoire de leur merveille technologique?

Ce sont des petits rien qui, mis bout à bout, nous font perdre une gymnastique intellectuelle quotidienne, un entretien de notre capacité à nous concentrer et à exercer notre mémoire.

Ainsi, par la force des choses notre société est devenue plus paresseuse sur bien des points et la stimulation cérébrale n'est plus spontanée.

Il faut donc avoir conscience de l'importance d'effectuer certains exercices d'entraînement cérébral.

Exercer sa mémoire en permanence

Apprendre par coeur les numéros de téléphone, dates d'anniversaires, retenir les divers codes de la vie courante (code bancaire, code d'entrée de l'immeuble)... et se mettre en situation de révision permanente aident énormément.

Ce qu'il faut à tout prix, c'est éviter l'absence d'activité cérébrale. Jouer au scrabble, aux mots fléchés, au sudoku peuvent ainsi contribuer au développement cérébral.

Il n'y a donc pas à hésiter à joindre l'utile à l'agréable.

Surveiller son alimentation

Enfin, pour vous aider dans l'entretien de vos capacités cérébrales, n'hésitez pas à manger des aliments porteurs de magnésium tels les bananes, cacao, noix, légumes....

En effet, diverses études auraient démontré le rôle joué par le magnésium pour ralentir le vieillissement et éviter la perte des facultés cognitives.

Alors, buvez (de l'eau riche en magnésium), mangez et jouez... vous voilà prêts à affronter les plus jeunes!

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 795 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée