Stop à l’isolement, une merveilleuse action de solidarité aux personnes âgées


Accueil > Etablissements pour personnes âgées

Catégorie Etablissements pour personnes âgées
Stop à l’isolement, une merveilleuse action de solidarité aux personnes âgées
Stop à l’isolement, une merveilleuse action de solidarité aux personnes âgées

Le 18 mars dernier a marqué le début du premier confinement en France avec notamment une interdiction pour les familles de rendre visite aux résidents. Mais cette date commémore aussi la création de l’opération “Stop à l’isolement” lancée par Delphine Dupré-Lévêque qui a apporté réconfort, animations et entraide à toutes les personnes âgées isolées.

 

 

Stop à l’isolement, divertissement, information et tendresse aux seniors isolés

 

C’est presque comme une évidence pour Delphine Dupré-Lévêque lorsqu’elle entreprend, le 18 mars dernier, une série de vidéos, articles et autres moyens de communication à destination des personnes âgées en partenariat avec plusieurs célébrités et parrainés très spontanément par Sophie Darel et Michel Drucker.

“A l’annonce de l’arrêt des visites des familles en EHPAD, après 42 de jours de grève des transports notamment à Paris, j’ai compris que ce serait “un coup dur” pour toutes les personnes concernées. Il fallait absolument réagir et agir pour aider, soutenir et réconforter. Montrer aux personnes âgées, aux soignants et aux familles que la France pense à eux, qu’on ne les abandonne pas”, explique Delphine. “L’idée était d’expliquer et de démontrer que, chacun derrière ses murs, il était possible de communiquer autrement en s’appuyant sur d’autres moyens de communication.”

C’est ainsi que prendront naissance toutes les merveilleuses initiatives qui entreront dès lors dans le cadre de la grande opération solidarité que représente Stop à l’isolement et qui connaît toujours, à l’heure actuelle, un grand succès.

Sa grande expérience auprès des personnes âgées a tout de suite fait comprendre à Delphine qu’il s’agissait là d’un enjeu fondamental pour toutes ces personnes.

 

Une anthropologue préoccupée par le bien-être des seniors

Photo: Delphine avec une résidente d'EHPAD 

En effet, anthropologue de formation, elle choisit de faire sa thèse sur le mode de vie des personnes âgées en milieu rural, urbain et institutionnel.  Pour sortir son premier livre en 2000, “Une ethnologue en maison de retraite”, elle passe presqu’un an au sein de différents établissements pour comprendre de l’intérieur le mode de vie des résidents et des soignants et les accompagner. Son dernier livre“Viens chez moi j'habite dans un ehpad” apporte une analyse éclairée, photos à l’appui, avec des conseils pour choisir la résidence adaptée, selon certaines préférences pour la ville ou la campagne, la pathologie de la personne et d’autres critères fondamentaux sur lesquels se basent également les conseillers de Retraite Plus pour guider les familles dans leur choix. “Ce livre apporte aussi une base de discussion pour évoquer le sujet de l’entrée en EHPAD qui est souvent difficile à aborder par les proches. Et c’est pourtant fondamental. Beaucoup de personnes arrivent en urgence après une hospitalisation et elles n’ont pas le temps de se préparer, de choisir l’établissement, ni de visiter. Pourtant, c’est très important pour une bonne intégration”, précise Delphine. Elle souligne également le fait que l’on croit souvent à tort que l’on ne peut pas emmener les animaux de compagnie en Ehpad, ce qui est erroné. Bon nombre d’établissements les autorisent. Elle aborde dans son livre tous ces questionnements et bien d’autres. 

 

 

 

Stop à l’isolement pour dire aux résidents qu’on pense à eux

 Photo : Michel Drucker présente "Vien chez moi j'habite dans un EHPAD".

Le 18 mars, la page Facebook de Stop à l’isolement est créée. En effet, Delphine a choisi Facebook qui représente un réseau sur lequel les séniors sont particulièrement actifs. Ce fut tout d’abord une première vidéo sous forme d’interview avec Sophie Darel qui a évoqué sa première télévision, présentée ses animaux. Puis le 21 mars, le jour du printemps, Delphine sort dans son jardin, prend des belles photos de la nature qui fleurit, s’organise avec les petits moyens techniques dont elle dispose pour en faire un montage vidéo mis en musique. Et cela remporte un incroyable succès. Mais alors que la situation dans les Ehpad se complique, elle appelle à la rescousse Sophie Darel et Michel Drucker. Ce dernier donne immédiatement son accord et s’investit sans relâche. Michel fera parvenir de chez lui deux vidéos par semaine. De nombreuses célébrités ont suivis. Elles sont venues participer activement au projet pour apporter leur soutien aux familles, aux résidents, aux professionnels mais aussi à toutes les personnes isolées chez elles. Les résidents comme les personnes isolées chez elles sont heureuses qu’on pense à elles et d’autant plus s’il s’agit de célébrités ! Puis Stop à l’isolement s’organise. Chaque jour une vidéo puis une autre vidéo postée également sur les réseaux sociaux. Et ainsi de suite, avec des centaines de petites vidéos, très courtes, envoyées par des célébrités mais pas que. Des chansons, des témoignages, des personnes qui font découvrir leur région ou une histoire amusante, des informations sur l’actualité, sur ce qui se passe autour de soi ou plus loin. Des Ehpad, des particuliers partagent leur jardin. Des photographes professionnels offrent des clichés qui sont tous mis en vidéos et en musique.  Stop à l’isolement est une page interactive, les personnes commentent, participent expriment leur joie, leur solitude, leur souffrance et pour chacun un mot de réconfort quand cela est nécessaire mais aussi une mise en relation avec tous les numéros gratuits d’aide et de soutien matériel et psychologique. Un maître mot. Ensemble !

 En résumé, tout ce qui permet de créer un lien avec le monde et les autres pour lutter contre l’isolement du confinement, mais en réalité, contre l’isolement tout court. « On a découvert avec le confinement un nombre impressionnant de personnes socialement très isolées. D’ailleurs, très rapidement, la page Stop à l’isolement a été répertoriée sur le portail du ministère de la Solidarité et de la Santé :"Rompre l’isolement."

 

 

 

Des célébrités qui parlent aux résidents d’Ehpad

Photo : Delphine Dupré-Lévêque avec Sophie Darel

C’est un véritable réseau qui s’est créé. Des animateurs se sont emparés de ces vidéos avec les célébrités, comme le montre le témoignage de Hélène, ci-dessous. Pour ceux qui n’avaient  pas Facebook, Delphine leur a envoyé par mail les principales vidéos afin que leurs résidents ou les personnes accompagnées à domicile ne soient pas pénalisés. Mais les résidents ont pu aussi être actifs et envoyer leur remerciement aux célébrités. “Nous avons eu aussi des vidéos de résidents qui souhaitent un bon anniversaire à Sophie Darel et à Michel Drucker. » Stop à l’isolement valorise aussi toutes les belles initiatives réalisées dans les Ehpad. « Un Ehpad qui a fait un remake des bronzés, mais beaucoup font de vidéos amusantes, touchantes, solidaires de nombreux bénévoles. C’est incroyable l'entraide qui est née à partir de cette époque.”

“Certaines vidéos ont dépassé les 20 000 vues”, précise Delphine. Au cours des 28 derniers jours, il y a eu 40 publications sur la page, 1800 nouveaux abonnés, 70 000 personnes. La vidéo qui a eu le plus d'interactions a touché presque 70 000 personnes. “La page facebook contribue de modifier le regard que notre société porte sur les aînés mais aussi sur les Ehpad. Cette page met en valeur des modèles de vieillissement réussi comme Sophie Darel, 76 ans et toujours sur les planches, Michel Drucker 78 ans ou encore Marcel Amont 91 ans,…”

 

 

 

Une nouvelle forme de solidarité aux personnes âgées est née

Photo : Colette Massez parle avec Didier Berbelivien

Sous l’effet des nombreuses demandes, cette initiative qui devait prendre fin après le confinement n’a fait au contraire que se renforcer. “Je n’ai pas eu le coeur d’arrêter après toutes les demandes qu’on a reçues pour continuer”, explique Delphine. C’est alors que le premier novembre dernier, Stop à l’isolement conclut un partenariat avec le site smartrezo.fr pour étendre son action et offrir aux personnes un nouveau support pour communiquer le contenu multimédia et rédactionnel de Stop à l’isolement. Dès sa création, la page a été répertoriée au Ministère de la Santé et des Solidarités et aujourd’hui elle vient aussi d’être reconnue comme un des dispositifs personnalisés, adaptés à la situation de crise dans le rapport de Fabrice Gzil remis à Mme la ministre de l’autonomie Brigitte Bourguignon, le 2 février 2021 :

« La page Facebook «Stop à l’isolement» (www. facebook.com/stoplisolement) propose de multiples contenus pouvant servir de support à des animations individuelles en chambre (Delphine Dupré-Lévêque). »

En plus de la partie récréative, la page sert donc à informer les personnes de décisions officielles, auxquelles ils n’ont généralement pas accès. Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'Autonomie auprès du ministère des Solidarités et de la Santé reconnait aussi la pertinence et l’utilité de Stop à l’isolement. Elle s’y exprime régulièrement. Elle y a fait un message de soutien aux personnes âgées et isolées, à leur famille, à l’ensemble des aidants mais aussi aux aidants professionnels. Madame la Ministre a aussi souhaité que sa consultation citoyenne soit diffusée via Stop à l’isolement. Ainsi, presque 63 000 personnes ont accédé à cette consultation en ligne sur le « comment améliorer la place des personnes âgées dans notre société ? ». Sur cette page, les personnes concernées sont régulièrement invitées à participer et à répondre à des questionnaires divers et variés. Les personnes sont actives et impliquées.

 

Ainsi, Stop à l’isolement, c’est désormais tout un programme bien organisé.

Chaque lundi, on retrouve le « lundi en chanson », car la musique est reconnue scientifiquement comme une thérapie. Ainsi le lundi en chanson est une invitation à chanter, le plus souvent une chanson française très célèbre mais parfois Stop à l’isolement propose une exclusivité, une découverte.

Le mardi, place à l’actualité.

Le mercredi, la parole est toujours donnée aux aînés. On y trouve notamment « le journal d’une Ehpadienne » une écrivaine de 99 ans qui vit en Ehpad et  qui a eu et survécu à la Covid 19. Elle témoigne en 9 épisodes son vécu. 

Le jeudi, c’est généralement une vidéo ou de petits textes sur des sujets variés plutôt orientés culture. C’est ainsi que Delphine publie également de temps à autres certains articles du magazine Vive la Vie, envoyé gratuitement par Retraite Plus aux EHPAD pour apporter lecture et divertissement aux résidents.

 

Photo : Le magazine Vive la Vie distribué chaque semaine par Retraite Plus aux résidents d'EHPAD

Enfin chaque vendredi, c’est une page d’humour et le plus souvent avec ZIZE (humoriste marseillaise).

Chaque samedi nous retrouvons « le samedi au jardin ». Cela permet de suivre le rythme des saisons, découvrir la nature selon les régions de se souvenir ou de découvrir des régions et d’en échanger avec celui qui partage ce moment de découverte.

« J’adore la Normandie cela m’a plu de voir un jardin à Honfleur » (un internaute)

Enfin chaque dimanche, nous retrouvons la « Carte postale » pour voyager en France et dans le monde entier.  

 

Tous les jours, Delphine reçoit des messages de remerciement des résidents d’Ehpad, d’animateurs, d’autres professionnels et de personnes âgées à la maison pour qui internet est une ouverture sur le monde et parfois la seule.

 

Ces vidéos ne se sont pas limitées aux Ehpad. La page facebook « Stop à l’isolement » a fait énormément de bien aux personnes isolées à leur domicile mais aussi au personnel du monde hospitalier qui a exprimé sa reconnaissance via Messenger. Ainsi, même sans être abonné, cette page a permis de nombreux échanges et d’apporter du réconfort à un grand nombre de personnes, qu’il s’agisse de professionnels, soignants, personnes dites âgées, personnes handicapées ou simplement en situation d’isolement. A la fin du confinement, nombreuses sont celles qui ont souhaité et exprimé que cette page facebook se poursuive. “

« Pour tous ceux qui ont un compte Facebook, rien de plus facile pour découvrir chaque jour ces nouveautés que vous ne trouvez nulle part ailleurs » :

 https://www.facebook.com/stoplisolement/

Et si vous n’avez pas facebook, vous pouvez tout découvrir sur smartrezo :

https://stopalisolement.smartrezo.com/index.html

 

Témoignage d'une animatrice 

Photo : M. Malaurie sur la page Stop à l'isolement

Hélène, animatrice témoigne de la situation en Ehpad durant le confinement et des bienfaits de Stop à l’isolement : 

« La crise sanitaire que nous traversons est inédite et, bien qu’on l’ait vue arriver, elle a pris les équipes des EHPAD au dépourvu. Qui avait mesuré tous les effets et toutes les répercussions de cette crise avant qu’elle ne nous touche de plein fouet ?

 Pour ma part, animatrice en EHPAD depuis 5 ans au moment du 1er confinement, j’ai dû réinventer ma façon de travailler. S’adapter, c’est un savoir-être nécessaire pour la mission, qui exige d’utiliser tous les moyens existants pour réussir. Et quand les outils connus ne satisfont plus, il faut en trouver de nouveaux, des inédits.

 

Face au sentiment d’abandon qui a submergé les résidents confinés en chambres durant cette période, j’ai dû trouver des moyens de les rassurer et de leur prouver qu’ils n’étaient pas oubliés, loin de là…

 

L’investissement des équipes, qui se retrouvaient toutes avec de nouvelles tâches, leur prouvait que nous étions bien présents pour eux, plus qu’habituellement. Quand bien même on tentait tous de préserver les repères rassurants…

 

L’instauration immédiate d’un nouveau mode d’échanges avec leurs familles par visioconférences était un moindre mal. Mais qui pouvait susciter des frustrations, et qui, en tout état de cause, ne leur était pas suffisant. Et puisque j’étais déjà dans le questionnement de comment adapter les méthodes de travail et les objectifs de la mission, j’étais à l’écoute et en recherche de tout ce qui était proposé, tout ce qui se réinventait, et comment… C’est ainsi que j’ai été immédiatement interpellée, dès sa création, par le mouvement solidaire « Stop à l’isolement ». C’est grâce aux réseaux sociaux, et en l’occurrence à LinkedIn, que j’ai eu connaissance du sujet.

 

Des messages adressés directement aux résidents des EHPAD !!! Vous pensez si c’était parlant et plein de sens dans cet isolement social exigeant… Et qui plus est, des messages de célébrités ! Aussitôt, j’ai essayé d’imaginer la réaction et les ressentis des résidents… Pour leur prouver qu’ils n’étaient pas les oubliés de ce monde devenu fou, c’était parfait !

 

Les messages étaient intelligents : ils s’adressaient directement à eux « On pense à vous, qui vivez en maison de retraite, qui êtes isolés », « On ne vous oublie pas, vous qui êtes enfermés », « Tenez bon, on vous soutient »…

 

Ils étaient évidemment bienveillants. Les résidents seraient touchés de toute façon par les messages. Mais qu’un Michel Drucker, une Sophie Darel, une Danièle Gilbert, un Marcel Amont (et tant d’autres encore, qui devraient tous être cités pour leur bonne action et je m’excuse auprès de tous ceux que je n’invite pas ici mais que j’ai en mémoire) s’invitent dans l’intimité des résidents (leurs chambres) c’était tout simplement inespéré.

 

Que d’émotions lors des visionnages de ces vidéos en tête à tête avec eux, sur le bureau de leur chambre… Sourires, rires, incrédulité, larmes d’émotion et même vérification : « C’est vraiment lui/elle ? » « C’est pas une blague ça ? »

 

Que de souvenirs partagés par les résidents… « À la maison avec mon mari, tous les dimanches on regardait ses émissions… » « Danièle Gilbert, un jour je l’ai croisée à son émission Midi Première. J’étais jeune à l’époque… » Et aussi : « Des fois, quand vous êtes là le dimanche (en parlant à l’animatrice), ça m’ennuie parce que je le rate dans son émission. » !!!

 

Quelle satisfaction pour moi d’avoir pu leur apporter ces instants, qui ont permis des échanges exceptionnels ! Combien j’aimerais les remercier tous et leur témoigner ma gratitude d’avoir allégé ma tâche dans cette période surchargée et difficile.”

 

Rédaction : Rachel Gaillard
14 février 2021, à 11h30

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée