Résidence autonomie et résidence services : points communs et différences


Accueil > Etablissements pour personnes âgées

Catégorie Etablissements pour personnes âgées
Résidence autonomie et résidence services : points communs et différences
Résidence autonomie et résidence services : points communs et différences

Lorsque des personnes âgées autonomes ne peuvent plus ou ne veulent plus vivre seules, elles peuvent se tourner vers des résidences autonomie ou des résidences services. Si ces structures poursuivent le même objectif, leur statut et leur mode de fonctionnement diffèrent. Découvrez dans cet article, les points communs et différences qui existent entre ces deux types d'établissements. 

 

Résidence autonomie et résidences services : une solution d’hébergement pour les personnes âgées autonomes

Les résidences services et les résidences autonomie proposent aux personnes âgées autonomes ou relativement autonomes, une solution d’hébergement associée à différents services, prestations et activités collectives. Les résidents disposent d’un logement privatif et ont accès à des espaces de vie communs (salle d’animation, restaurant…) Généralement implantées en ville, à proximité des commerces, transports et services, ces résidences permettent aux personnes âgées de conserver leur indépendance  tout en évoluant dans un cadre de vie agréable et sécurisé. Elles sont souvent prisées par les seniors autonomes qui souffrent de solitude et d’isolement. 

Résidence autonomie et résidences services : coût et financement

Les résidences autonomie sont des établissements appartenant au secteur social ou médico-social. Elles sont principalement gérées par des structures publiques telles que les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale) ou des structures à but non lucratif. Le montant du loyer y est modéré et les personnes âgées à faible revenu peuvent prétendre à différentes aides financières telles que l’ASH (Aide Sociale à l'Hébergement) ou l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et bénéficier d’une réduction d'impôt. 

Les résidences services seniors sont quant à elles gérées par des structures privées à but commercial. Elles peuvent proposer des appartements à la location ou à l’achat. Elles sont généralement plus onéreuses que les résidences autonomie mais le standing ainsi que la quantité et la qualité des prestations fournies y sont généralement supérieurs. Les résidents peuvent également bénéficier de différentes aides financières telles que l’APA, l’APL (Aide Personnalisée au Logement) ou l’ALS (Allocation de Logement Social). Toutefois, puisque les résidences services n’ont pas de vocation sociale, elles n’ouvrent pas droit à l’ASH.

Le facture d’un séjour en résidence autonomie ou en résidence services comprend généralement le loyer, les charges locatives et un certain nombre de prestations. Des services supplémentaires peuvent être proposés moyennant finance.

Soins médicaux, services et activités en résidences services et résidences autonomie

En principe, les résidences autonomie et les résidences services ne délivrent pas de soins médicaux. En cas de besoin, les résidents peuvent faire appel à des intervenants extérieurs (médecins, infirmiers libéraux…) Toutefois, certaines résidences autonomie disposent d’aides-soignants ou infirmiers afin de faciliter l’accès aux soins des résidents.

En outre, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement datant du 1er janvier 2021 stipule que les résidences autonomie doivent proposer 10 prestations minimales, comprenant notamment l’accès à un service de restauration et de blanchisserie ainsi que la mise à disposition d’un système de sécurité (bracelet électronique, téléassistance…). Des activités sont régulièrement organisées au sein des résidences autonomie afin d’encourager le maintien de l’autonomie, favoriser la création de liens sociaux et animer le quotidien des résidents. 

Les résidences services proposent quant à elles, des services collectifs (accueil des résidents, dispositif de sécurité, accès aux espaces communs en intérieur et en extérieur…) et une gamme plus ou moins large de prestations à la carte : restauration, piscine, salle de sport… Le panel d’activités et d’animations y est généralement plus large et plus varié qu’au sein des résidences autonomie

Résidences services et résidences autonomie : concurrence ou complémentarité ?

Résidences services et résidences autonomie se situent à mi-chemin entre maintien à domicile et EHPAD. Elles constituent donc un maillon incontournable de l’écosystème. Si elles desservent le même objectif - celui d’offrir aux personnes âgées autonomes mais fragiles, une solution d’hébergement conviviale et sécurisée associée à des services pratiques - elles ne s’adressent pas à la même population. De fait, une étude réalisée par le Think Tank Matières Grises datant de Mars 2022 rapporte que le prix médian des résidences services est de 650 € par mois. Un tarif relativement bas qui permet aux personnes âgées aux revenus modestes de profiter de ce mode d’hébergement. Cependant, il est intéressant de noter que 75% des résidences autonomie présentent sur le territoire français ont ouvert avant 1990**. De ce fait, elles ont du mal à rivaliser avec les structures et équipements modernes proposés par leurs homologues du secteur privé. Les résidences services s’adressent donc aux personnes âgées disposant d’un certain niveau de revenu et souhaitant profiter de services et prestations haut-de-gamme. Le rapport Think Tank Matières Grises conclut qu’il serait donc plus judicieux de “penser la complémentarité de ces offres” plutôt que de les mettre en concurrence.

Besoin d’aide pour trouver une résidence services correspondant à vos critères ?

Vous cherchez une résidence services seniors pour vous ou votre proche âgé ? Vous ne savez pas quel établissement choisir ? 

Depuis 2005, l’organisme Retraite Plus propose aux familles un accompagnement gratuit et personnalisé pour les aider à trouver l’établissement le plus adapté à leurs besoins et attentes. Expérimentés et à l’écoute, nos conseillers en gérontologie vous guideront tout au long des étapes jalonnant votre parcours de recherche. Retraite Plus met également à votre disposition un annuaire gratuit pour faciliter vos recherches.

Un conseil ? Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter au numéro vert gratuit : 0800 941 340

Rédigé par l’équipe rédactionnelle de Retraite Plus

20/07/23



* Publiée le 25 novembre 2021

** Enquête du CNSA publiée le 29 novembre 2021

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 801 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :

CHAR 06/08/2023 16:13
Mon mari a été diagnostiqué présentant un début de maladie à corps de Lévy . Quel établissement lui conviendrait le mieux , avec un environnement qui n 'augmente pas sa confusion, telles les unités UCC
Réponses
Ludivine 07/08/2023 14:02
Bonjour. Si vous envisagez de placer votre époux en établissement, il convient de s’assurer que l’établissement en question dispose des ressources humaines et matérielles nécessaires pour prendre en charge le trouble dont il souffre. Le choix de l’établissement varie en fonction de certains critères tels que le stade de la maladie, l’emplacement géographique souhaité… Si vous êtes à la recherche d’un EHPAD adapté aux besoins spécifiques d’une personne atteinte de la maladie à Corps de Lewy, n’hésitez pas à nous contacter au Numéro Vert : 0800 941 340. Vous bénéficierez d’un accompagnement gratuit et personnalisé dans toutes vos démarches.



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée