Pass sanitaire et port du masque en EHPAD : comment se passera l’été 2022 ?


Accueil > Etablissements pour personnes âgées

Catégorie Etablissements pour personnes âgées
Pass sanitaire et port du masque en EHPAD : comment se passera l’été 2022 ?
Pass sanitaire et port du masque en EHPAD : comment se passera l’été 2022 ?

Suite à la 7ème vague de coronavirus, certains allègements des mesures barrières adoptés depuis mars avaient été remis en question. Mais l'on connaît depuis peu un revirement de situation : la fin de l'état d'urgence sanitaire vient d'être déclarée en France. Ces changements auront-ils un impact pour les EHPAD cet été en France? Quelles sont les nouvelles règles face au covid pour les résidents d’Ehpad, les familles et le personnel en établissement?

Mis à jour : 1er août 2022

 

Alors que le port du masque et le pass vaccinal avaient été suspendus pour la plupart des lieux publics depuis le mois de mars dernier, ils sont restés en vigueur pour les établissements médico-sociaux, et donc pour les EHPAD, du moins jusqu'au projet de loi sanitaire adopté ce lundi 25 juillet par le Parlement. En effet, ce projet de loi adopté à 184 voix contre 149 marque la fin des mesures d'exceptions qui avaient été prises dans le cadre du régime d'Etat d'urgence sanitaire. En quoi ces changements concernent-ils les ehpad et quelles seront les règles de sécurité applicables pour les résidents et les familles durant l’été ?

 

Alors que certaines mesures restaient obligatoires en EHPAD et au sein des autres établissements de soins, comme l'obligation du passe sanitaire et du port du masque, l'abondon du régime de l'Etat d'urgence en France, qui prend effet à partir de ce lundi 1er août, met fin également à ces dernières obligations. Concrètement, quelles seront les règles sanitaires en Ehpad pour l’été et comment protéger nos proches?

 

Port du masque et pass sanitaire en Ehpad: y aura-t-il des changements pour l’été 2022 ?

 

Si le port du masque était fortement recommandé dans les lieux publics et espaces clos, il demeurait obligatoire dans les établissements de santé et lieux de soins, et donc au sein des Ehpad. C'était du moins le cas avant le 1er août et le nouveau projet de loi sanitaire. Désormais, le port du masque ne sera plus obligatoire dans les établissements de santé mais il pourra être exigé par les responsables des différentes structures. Rappelons que le meilleur moyen de protéger nos proches âgés est de se protéger soi-même d’une contamination. Il convient donc d’être particulièrement vigilant si l’on prévoit de voir un proche en Ehpad : s’abstenir de visite et se tester au moindre symptôme, porter un masque lorsque cela est recommandé et respecter les gestes barrières scrupuleusement. La décision finale est cependant, depuis le 25 juillet, laissée à l'appréciation des directeurs d'établissements qui pourront imposer le port du masque pour les visites au sein de leur établissement. Exit donc également l'obligation de présenter un passe sanitaire pour rendre visite à un proche en EHPAD ou pour pénétrer au sein de l'établissement. 

 

En outre, pour protéger nos proches âgés en Ehpad et à domicile et prévenir les formes graves du covid, le gouvernement et les professionnels recommandent la quatrième dose de vaccin, à savoir la deuxième dose de rappel, pour les plus de 60 ans et les personnes fragiles. 

 

Quelles sont les conditions pour les visites et les nouvelles admissions en EHPAD ?

 

Entre souplesse et vigilance, les EHPAD font tout pour préserver la santé et le bien-être des résidents. Le nouveau revirement de situation depuis l'abandon de l'état d'urgence sanitaire devrait guider la conduite en EHPAD pour l'été. Les visites sont donc autorisées, sans présentation de passe sanitaire et, a priori, sans être obligé de porter un masque, à moins que la direction le juge nécessaire. Les visites peuvent se faire sans rendez-vous préalable, en chambre comme dans les espaces collectifs. Les directions des établissements veillent généralement à ce que les règles de distanciation soient respectées avec les familles des autres résidents. Évidemment, les visites sont interdites aux personnes testées positives ou aux cas possibles de COVID-19, c’est-à-dire présentant des symptômes. Les résidents d’Ehpad ne sont pas obligés de se vacciner contre le covid et l’on peut intégrer un nouvel établissement si l’on n’est pas vacciné. Cependant, les professionnels de l’établissement pourront proposer la vaccination et en expliquer les détails avec la présence d’un médecin. A l'image de certains hôpitaux qui ont déjà décidé, suite au projet de loi du 25 juillet, d'imposer le port du masque pour les visiteurs, les soignants et les patients à partir de six ans au sein de leurs structures, les directeurs d'EHPAD disposent de la même marge de liberté, tandis que pour le Ministère de la Santé le port du masque reste "très fortement recommandé au sein des établissements sanitaires et médico-sociaux" dont les EHPAD font partie.



Que se passe-t-il pour un résident cas contact ou positif au covid en Ehpad?

 

Comme pour le reste de la population, un cas contact en Ehpad doit appliquer strictement les gestes barrières dont le port du masque et obligatoirement se faire tester à l’aide d’un test antigénique ou d’un PCR, puis d’un auto-test à domicile. Tant que la personne est cas contact mais pas positive, elle n’a plus besoin de s’isoler, et ce, qu’elle soit vaccinée ou non. Si un résident est testé positif au covid, là encore, on applique en Ehpad les mêmes règles que pour le reste de la population. Si la personne est complètement vaccinée, le délai d’isolement en chambre est de 7 jours. On peut le réduire à 5 jours avec un test antigénique ou PCR négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures. Si le résident n’est pas complètement ou pas du tout vacciné, il devra s’isoler pendant 10 jours, un délai d’isolement que l’on peut réduire à 7 jours, avec un résultat négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures. En cas d’isolement en chambre pour un résident, les équipes professionnelles des établissements font leur maximum pour multiplier les visites et tenir compagnie à la personne, surtout au moment des repas. 

 

 

 

Rédaction : Rachel Gaillard
19 juillet 2022

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 199 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :

nadine 07/09/2022 19:10
bonjour suite a un cluster le 10 aout dans l'ehpad ou réside ma tante toutes les visites sont depuis interdites même pour les cas testés a plusieurs reprises et négatifs est ce légal de confiner a nouveau les résidents ou peut on exiger de voir notre parent négatif ? Merci pour votre réponse
Rachel Gaillard 12/09/2022 08:57
Bonjour, Je comprends votre frustration. Hélas, la situation évolue très rapidement avec le Covid et il existe souvent de nombreux flous juridiques. Même si les établissements doivent se plier à quelques grandes lignes, ils disposent d'une assez grande marge de manoeuvre car la situation est souvent laissée à leur appréciation. Il n'est donc pas rare de voir des différences d'un établissement à l'autre. Cependant, les familles peuvent influencer ces décisions par le biais du conseil de vie sociale au sein de l'EHPAD. https://www.retraiteplus.fr/blog/etablissements-pour-personnes-agees/est-que-conseil-vie-sociale-ehpad



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée