Nouveau protocole sanitaire en EHPAD, USLD et résidences autonomie : enfin un retour à la normale.


Accueil > Etablissements pour personnes âgées

Catégorie Etablissements pour personnes âgées
Nouveau protocole sanitaire en EHPAD, USLD et résidences autonomie : enfin un retour à la normale.
Nouveau protocole sanitaire en EHPAD, USLD et résidences autonomie : enfin un retour à la normale.

Alors que la campagne de vaccination anti-Covid bat son plein en France, le 12 mai, le ministère chargé de l’autonomie a diffusé un nouveau protocole sanitaire qui définit les modalités d’une “nouvelle étape vers un retour à la vie normale dans les EHPAD, les USLD et les résidences autonomie.” Depuis son entrée en vigueur, le 19 mai, résidents et familles profitent de ce vent de liberté. 

 

Dans ce nouveau protocole, le ministère encourage les établissements à mettre l’accent sur deux axes fondamentaux pour la liberté des résidents : la possibilité de voir leurs proches et la liberté d’aller et venir. “Il fait désormais de la liberté d’aller et venir la règle et des mesures de restriction l’exception.” Dans la pratique, les mesures associées à ces recommandations sont surtout le retour à des visites sans contraintes, la possibilité de sortir de l’établissement et de participer librement à la vie sociale de la résidence. D’après les échos reçus par Retraite Plus des résidences appartenant à plusieurs groupes de résidences seniors et maisons de retraite, toutes les contraintes ont été levées au sein de leurs établissements et les résidents ont pu reprendre avec beaucoup de satisfaction toutes leurs habitudes. Il est important de préciser que même si la vaccination a en grande partie contribué à ces assouplissements, les nouvelles admissions dans les établissements ne sont pas soumises à une condition de vaccination mais celle-ci est rapidement proposée aux nouveaux résidents qui sont évidemment libres d’accepter ou non. Pour les personnes qui n’ont pas la faculté de décider par eux-mêmes, la décision revient aux membres de la famille avec les éclaircissements d’un médecin lors notamment d’une consultation préalable. 

 

Réouverture des accueils de jour

 

Entre autres allègements et “étapes supplémentaires vers un retour à la vie normale”, le protocole du 12 mai autorise la réouverture de tous les accueils de jour, y compris ceux qui n’ont pas d’entrées séparées au sein de l’établissement,  et du transport vers ceux-ci. On mentionne toutefois la recommandation de privilégier, dans la mesure du possible, des petits groupes composés des mêmes personnes. Au vu de l’importance des accueils de jour pour les familles, les aidants et les intéressés, il s’agit effectivement d’une étape fondamentale pour le bien-être des personnes âgées. 

 

Des visites sans contraintes

 

Pour les visites, fini les salles communes et le plexiglas. Les résidents peuvent enfin accueillir leurs proches où bon leur semble, dans les espaces communs ou dans leur chambre, pour partager de vraies retrouvailles. La ministre Brigitte Bourguignon a mis l’accent sur cet impératif pour respecter le bien-être et les droits des personnes âgées en résidence : “ Il est nécessaire aujourd’hui que les résidents et leurs familles bénéficient du même respect de leur droit d’aller et venir que l’ensemble des citoyens. Je ne saurais tolérer des situations abusives, même si je sais qu’elles sont minoritaires. Car, le succès de la campagne vaccinale ainsi que l’amélioration de la situation sanitaire justifient aujourd’hui d’assouplir les mesures de protection et d’organiser réellement les retrouvailles entre les résidents et leurs proches. Je souhaite ardemment à nos aînés en établissements de pouvoir retourner à une vie normale et oublier les souffrances éprouvées durant cette crise sanitaire. » 

Notons également que ces assouplissements et l’autorisation des visites en chambres ne concernent pas uniquement les familles. Elles sont autorisées également aux autres résidents, aux amis, aux bénévoles et aux professionnels extérieurs. 

Toutefois, les gestes barrières et la prudence restent toujours de mise et les visites peuvent être soumises à certaines mesures de sécurité. En effet, les visiteurs extérieurs non vaccinés sont invités à procéder à un dépistage par test RT-PCR 72 heures avant la visite ou un dépistage antigénique en pharmacie le jour de la visite ou encore au sein même de l’établissement au moment de la visite pour ceux qui proposent aux visiteurs des tests antigéniques ou salivaires. 

 

Les activités et promenades de nouveau libres

 

Le nouveau protocole autorise également les activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs des EHPAD, avec un dépistage régulier pour les personnes qui ne sont pas entièrement protégées par la vaccination. Les résidents peuvent enfin se promener librement dans les espaces extérieurs de l’établissement mais également aux alentours. Ils bénéficient du respect d’aller et venir librement et de voir leurs proches. Dans les zones où il n’y a pas de confinement local, les sorties familiales sont autorisées dans le respect des gestes barrière. Pour les zones où un confinement local est en vigueur, une dérogation exceptionnelle est nécessaire. De même, les repas collectifs sont autorisés mais avec prudence, en maintenant les distanciations dans la mesure du possible. 

 

La fin de la règle du “premier cas de covid”

 

Enfin, le protocole en vigueur depuis le 19 mai met fin à la règle du “premier cas de covid”. En effet, les assouplissements ne sont plus remis en cause en cas d’un seul cas de covid au sein de l’établissement mais seulement à partir de trois cas, résidents et personnels. Cette suspension est ensuite étudiée à nouveau selon les résultats des phases de dépistage. 

 

Source : Ministère des Solidarité et de la Santé

 

Si vous souhaitez des précisions concernant les conditions d’admission en résidence, une aide pour trouver l’établissement adapté ou pour toute autre question, les conseillers de Retraite Plus proposent un accompagnement efficace et gratuit à toutes les familles.

Numéro vert : 0800 941 340

 

Rédaction : Rachel Gaillard
28 mai 2021, à 10h07

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée