Quels sont les tarifs et les aides financières pour vivre en colocation seniors?


Accueil > Newsletter

Catégorie Newsletter
Quels sont les tarifs et les aides financières pour vivre en colocation seniors?
Quels sont les tarifs et les aides financières pour vivre en colocation seniors?

La colocation pour seniors attire de plus en plus de personnes âgées, qu’elles soient autonomes, en perte d’autonomie ou même dépendantes. Cette alternative à un hébergement en résidence services ou en EHPAD propose en effet une formule sur mesure permettant de concilier autonomie et sécurité. Si le mode de vie en colocation pour seniors comporte de nombreux avantages, c’est souvent aussi l’occasion de payer moins cher puisque tous les frais sont partagés entre colocataires. Il existe également des aides financières qui prennent en charge une partie de ces frais.  

 

Qu’est-ce qui est inclus dans le tarif mensuel en colocation seniors?

 

Lorsque l’on parle de tarif, il est important tout d'abord de bien comprendre quelles sont les prestations comprises dans le prix donné. Le système de colocation seniors que l’on trouve actuellement sur le marché est assez libre puisqu’il est surtout le fait d'initiatives de propriétaires privés qui font construire ou mettent à disposition un ou plusieurs logements adaptés à une colocation entre seniors. Le tarif de base comprend avant tout le prix de la location. Elle correspond à une chambre privative avec salle de bain pour chaque colocataire et des espaces communs dont une cuisine, un salon-salle à manger et parfois une terrasse ou un jardin.  Ce prix de base correspondant à un loyer est évidemment fonction des prix de l’immobilier de chaque région, du type de logement proposé, de sa situation géographique et des commodités alentour, comme pour n’importe quel bien immobilier. Il peut donc exister de grandes différences de prix entre les colocations. Ce tarif incluant généralement les charges fixes est supporté par l’ensemble des colocataires, qui sont généralement entre six et huit par logement entier. Qu’ils soient en majorité autonomes ou plus dépendants, ils font généralement appel à des sociétés de maintien à domicile, à une auxiliaire de vie et à divers intervenants externes qui veillent au bon déroulement du quotidien. Certains logements ou villas sont davantage organisés et proposent un tarif mensuel qui inclut également les repas, le ménage, la présence de professionnels 24/24, un coordinateur et même les sorties et animations. Notons qu’il existe même des villas Alzheimer qui prennent en charge de manière optimale les colocataires atteints de cette pathologie malgré leurs symptômes. Cependant, ils ne disposent généralement pas de systèmes de sécurité aussi efficaces qu’en EHPAD et, en cas de tendance à la fugue, par exemple, il vaudrait mieux se tourner vers un établissement spécialisé comme un EHPAD. Il faut savoir que la colocation en villa Alzheimer est un peu plus chère, ce que l’on comprend aisément.



Quel est le tarif moyen en colocation pour seniors ?

 

Comme nous l’avons énoncé plus haut, en fonction de la nature très libre et diversifiée des logements pour colocation seniors, il est très difficile de donner un tarif moyen pour toute la France. La première variante est donc relative aux prix du marché de l’immobilier dans chaque région. Ce qu’il est important de vérifier avant tout c’est ce que comprend le tarif demandé. Il est évident que si chacun paie en moyenne 500 euros pour un logement dans le Gard,à l’image des colocataires présents dans le reportage présenté par “La Quotidienne" sur la vie en colocation seniors, les tarifs seront bien plus élevés s’ils comprennent des aides à domicile. En effet, le prix mensuel est supérieur mais il comprend tout. Les locataires n’ont besoin d’ajouter aucune dépense supplémentaire pour les aides extérieures, les auxiliaires de vie, les services d’aide à domicile et autres prestations qui sont souvent onéreuses. Ainsi par exemple un grand logement équipé avec services et formule hôtelière inclus dans un département du Sud comme le Gers sera de l’ordre des 2000 euros pour une prise en charge classique et de 3000 euros pour une villa Alzheimer. 

 

Peut-on bénéficier d’aides financières en colocation pour seniors ? 

 

Il est effectivement possible de bénéficier de différentes aides financières pour payer une partie des frais d’hébergement et de services en colocation seniors. Il s’agit essentiellement de l’APA à domicile et du crédit d’impôt. En effet, en ce qui concerne les aides financières, la vie en colocation seniors est soumise aux mêmes conditions qu’à domicile ou en résidence services seniors. 

 

Que prend en charge l’APA à domicile en colocation seniors ?

 

Généralement, les personnes âgées en colocation seniors sont éligibles à l’APA à domicile puisqu’ils respectent les conditions d’âge, de résidence et de degrés de perte d’autonomie évaluée selon le Gir de la grille Aggir. Cette aide financière sert à régler les dépenses relatives aux aides et services et peut donc couvrir une partie des frais liés au maintien à domicile comme l’aide ménagère, la préparation des repas…En colocation services, même si le tarif mensuel demandé par le propriétaire du logement inclut ce type de prestations, la personne reçoit l’APA à domicile pour participer à ce coût. Ainsi, en reprenant notre exemple précédent et compte tenu du montant de l’APA moyennement perçu, sur un total de 2000 euros par mois, seront déduits environ 150 euros par mois de subvention d’APA à domicile. A cette déduction, pourra s’ajouter celle du crédit d’impôt. 

 

Quel est le montant du crédit d’impôt en colocation seniors ? 

 

Les seniors qui vivent en colocation seniors peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt au même titre que le maintien à domicile. En effet, le crédit d’impôt, à ne pas confondre avec une réduction d’impôt, représente une réduction de l’impôt sur le revenu qui s’applique tant aux personnes imposables que non imposables. Il est versé sous la forme d’un remboursement. Le crédit d’impôt remplit différentes fonctions. De nombreux crédits d’impôt ont par exemple été créés ces dernières années pour favoriser l’investissement dans le développement durable. Depuis 2017, tous les contribuables peuvent en bénéficier lorsqu’ils engagent des salariés à domicile dans un nombre de domaines variés. Ainsi, les seniors qui font appel à des prestataires de services d’aide à domicile comme le ménage, le jardinage, les travaux de bricolage, le portage des repas ou même l’assistance informatique peuvent bénéficier de ce crédit d’impôt pour les rémunérer. A ce titre, les colocations seniors fonctionnent de la même manière que le maintien à domicile. Les résidents peuvent donc bénéficier du crédit d’impôt pour aider au financement des services à domicile, même si ceux-ci sont organisés par le propriétaire de la colocation. A titre d’exemple, le crédit d’impôt moyen que l’on peut déduire pour les aides à domicile en colocation seniors est d’environ 500 euros. 

En reprenant notre précédent exemple, pour une colocation seniors d’une valeur de 2000 euros par mois par personne, aides et services compris, on pourra déduire en moyenne 150 euros d’APA et 500 euros de crédit d’impôt. Le reste à charge pour le colocataire sera de 1350 euros mensuels. 

Pour une colocation où les frais de maintien à domicile sont à ajouter à part, les remboursements de l’APA et du crédit d’impôt concernent cette partie-là des frais.

 

Pour toute question relative à la colocation pour seniors ou si vous recherchez des appartements de colocation disponibles dans votre région, les conseillers de Retraite Plus se tiennent à votre disposition gratuitement au : 0800 941 340 

 

 

Rédaction : Rachel Gaillard
8 février 2022

Vous êtes à la recherche d'une colocation pour seniors ?

Quel type de colocation seniors recherchez-vous ?
Dans quel département ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Partagez cet article :

Note de l'article :

4 avec 220 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :

VOISIN 03/12/2022 09:26
Bonjour je suis entrain de créer un colocation senior avec mon épouse je voulais savoir les démarches et aides ou subventions que nous pourrions bénéficier
Rachel Gaillard 07/12/2022 13:00
Au titre d'habitat inclusif, je pense que vous pouvez également faire une demande auprès de la CNSA qui soutient de nombreux projets de création d'habitat inclusif pour les personnes handicapées et les personnes âgées.
Rachel Gaillard 07/12/2022 08:45
Bonjour Je ne connais pas à ce jour d'aide officielle pour la création d'un habitat partagé pour seniors. Cependant, certaines associations défendent ce type de projets. Vous pouvez peut-être vous renseigner sur les critères de dépôt d'un dossier à la Fondation de France qui possède un programme Habitat ou d'autres fondations de ce type. https://www.fondationdefrance.org/fr/appels-a-projets/co-operons-pour-habiter-nos-territoires

Berto 11/11/2022 12:26
Convivialité, aide entre colocataires, vie en collectivité souhaitée
Rachel Gaillard 13/11/2022 08:10
Bonjour, si vous souhaitez des informations complémentaires sur les colocations seniors et envisager des démarches pour trouver une maison de colocation, je vous invite à contacter l'un de nos conseillers au 0800 941 340 ou en remplissant le formulaire ci-dessous. Toutes les démarches de recherche auprès de nos services sont gratuites.



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée