Maison de retraite aux US


Accueil > Blog > APA et aides financières

Catégorie APA et aides financières
Maison de retraite aux US
Maison de retraite aux US
En cas de maladie, qu’elle soit courte ou bénigne, les retraités seuls ne sont pas toujours entourés de famille ou d’amis susceptibles de les aider. Tout plan de vie doit prévoir absolument...



En cas de maladie, qu’elle soit courte ou bénigne, les retraités seuls ne sont pas toujours entourés de famille ou d’amis susceptibles de les aider. Tout plan de vie doit prévoir absolument deux choses : qui dispensera les soins médicaux, et comment les payer?
"Réfléchissez bien à ce que sera votre système d’assistance si vous devenez invalide", déclare Susan Elser, une planificatrice financière à Indianapolis. "Si vous aviez besoin d’une prothèse de hanche, qui prendrait soin de votre maison ? Qui s’occuperait de vos animaux domestiques ? Seraient-ce vos enfants ? Vos amis ?"


La solution sera coûteuse, qu’elle soit intervention d’une aide-médicale à domicile, l’entretien d’un compagnon de vie à la maison, l’hébergement provisoire dans une maison de retraite médicalisée, ou l’installation dans une maison de retraite. En 2006, le coût moyen pour une chambre privée avec baignoire dans une résidence médicalisée était de plus de 35 000 dollars US (24 800 euros) par an. Le tarif moyen d’une maison de retraite avec chambre privée était de 206 dollars US (146 euros) par jour, ou 183 dollars US (130 euros) pour une pièce assez grande pour deux personnes. Le coût d’une aide médicale à domicile était de 19 dollars US (13,5 euros) de l’heure, ou 17 dollars US (12 euros) pour une aide-ménagère ou un compagnon de vie à domicile. Ces frais varient fortement selon le lieu d’habitation. Le MetLife Mature Market Institute, une organisation d’étude du marché de la retraite, relève les coûts par Etat pour les résidences de service, les maisons de retraite et les soins de santé à domicile.


Jack Bejna, 67 ans, résidant à Seminole, en Floride, ancien ingénieur de vente chez GTE, est retraité depuis dix ans. Il a souscrit une assurance santé à long terme. "En étant seuls, l’une des craintes que nous avons est de survivre à tout le monde, et d’être bloqué lorsqu’on est invalide et que votre groupe social de soutien n’est plus de ce monde." S’il se trouve dans cette situation, il pense que l’assurance "permettra au moins de (le) faire admettre quelque part où l’on pourra prendre soin de (lui)."



Source: lepoint.fr

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,8 avec 774 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée