Lorsque des retraités ne peuvent pas se permettre le choix de la maison de retraite


Accueil > APA et aides financières

Catégorie APA et aides financières
Lorsque des retraités ne peuvent pas se permettre le choix de la maison de retraite
Lorsque des retraités ne peuvent pas se permettre le choix de la maison de retraite
Une « provocation ». C'est en ces termes que les six organisations syndicales de retraités du département ont accueilli l'augmentation de 1,1 % des pensions en 2008...



Une « provocation ». C'est en ces termes que les six organisations syndicales de retraités du département ont accueilli l'augmentation de 1,1 % des pensions en 2008.

« C'est inadmissible, s'offusque Bernard Hipeau, de la CFDT. L'effondrement de notre pouvoir d'achat ne peut plus durer, alors que l'inflation ne cesse d'augmenter et que les dépenses de loyer ou d'électricité représentent plus de la moitié de nos revenus. » Les six organisations départementales appellent donc tous les retraités à venir manifester, le jeudi 16 octobre à 10 heures, devant la préfecture de La Rochelle et la sous-préfecture de Saintes, pour réclamer « une augmentation immédiate des retraites ».


Réunis vendredi pour une conférence de presse, les responsables syndicaux ont également présenté la carte postale adressée au président de la République qu'ils vont distribuer à 15 000 exemplaires dans le département. « Monsieur le Président, je revendique une augmentation immédiate de mon pouvoir d'achat », peut-on lire au dos. Chacun est invité y à laisser son nom.


Sous le seuil de pauvreté


La Charente-Maritime compte 170 000 retraités, dont plusieurs milliers, selon les syndicats, vivraient déjà en dessous du seuil de pauvreté, fixé en France à 681 euros pour une personne seule. « 64 % de femmes touchent moins de 900 euros par mois, annonce Bernard Bogeois, de la CGT. C'est inquiétant sur la situation du pays. » Sur les 7,8 millions de pauvres officiellement recensés en France, 800 000 seraient retraités.


« Ce qui nous ennuie beaucoup, c'est l'indifférence générale des salariés et du monde politique vis-à-vis des retraités, poursuit Nadia Gautron, de la CFTC. On a l'impression qu'on parle dans le désert et que personne ne nous écoute. »


« On nous présente souvent comme des nantis, ce qui me fait bondir », réagit Jean Cieslack, de la CFE-CGC. Sur les 300 adhérents de notre syndicat dans le département, seule une centaine a les moyens de se payer une maison de retraite ! »


Ancien directeur d'école à La Rochelle, Philippe Montagnac est secrétaire départemental de la Fédération générale des retraités de la fonction publique. « Ma belle-mère a 102 ans et elle touche 1 000 euros de pension et 450 euros de pension de réversion, précise-t-il. A Aytré, une maison de retraite pas très luxueuse coûte 1 950 euros par mois. Dans le département, les maisons de retraite ne sont pratiquement pas accessibles aux retraités. »


Source: sudouest.com


Pour connaître toutes les aides possibles: APA, aide sociale, aides financières ...

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 829 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée