Comprendre le rôle crucial de l’aide-soignante en EHPAD


Accueil > Actualités

Catégorie Actualités
Comprendre le rôle crucial de l’aide-soignante en EHPAD
Comprendre le rôle crucial de l’aide-soignante en EHPAD

Parmi les nombreux professionnels de santé qui composent l’équipe médicale d’un EHPAD, l’aide-soignante* occupe une place privilégiée auprès de nos aînés. Sous la supervision de l’infirmier(e), elle contribue de manière significative à la prise en charge globale des résidents. Polyvalente, empathique et dévouée, elle est celle à qui l’on se confie, celle qui motive, encourage et rassure. 

Zoom sur la profession d’aide soignante avec Retraite Plus.

 

Les missions et responsabilités quotidiennes des aides soignantes

Actrices essentielles du secteur de la santé, les aides-soignantes assument des missions et responsabilités cruciales au quotidien. De la réalisation de soins à la l’accompagnement personnalisé, en passant par le soutien émotionnel des personnes âgées, elles contribuent de manière significative au bien-être global des résidents en EHPAD. 

Soins de base et hygiène

Au quotidien, l’aide-soignante est chargée de prodiguer dessoins médicauxde base aux résidents. Véritable bras droit de l’infirmière, elle participe à la mise en œuvre du projet de soins personnalisé dans le cadre de ses compétences. Elle est notamment responsable de la pesée, de la prise de température, de la mesure des paramètres vitaux et de la distribution des médicaments. À ce titre, elle intervient de manière préventive et curative pour veiller sur la santé des résidents.

L’aide-soignante contribue également à garantir le confort et la sécurité des personnes âgées en EHPAD. Elle les accompagne dans les gestes de la vie quotidienne tels que le lever, le coucher, la toilette, l’habillement, les déplacements… Si besoin, elle assiste les résidents lors de la prise des repas afin de s’assurer qu’ils se nourrissent correctement.   

L’aide-soignante veille aussi à la propreté des chambres et des espaces communs. Elle procède à la désinfection régulière des surfaces et des équipements afin de prévenir la propagation des infections.

Soutien émotionnel et social

L'aide-soignante joue un rôle important dans le soutien émotionnel et social des résidents. Elle est une présence attentive et bienveillante, qui apporte soutien et réconfort aux personnes âgées. De par son empathie et son écoute active, elle comprend les préoccupations et les sentiments des personnes âgées et parvient à établir une relation de confiance avec eux. 

L’aide-soignante incite également les résidents à participer aux activités organisées par l’équipe d’animation de l’EHPAD. Elle encourage ainsi la création de liens sociaux et contribue à la stimulation physique et cognitive des résidents.

 

Compétences et qualités humaines des aides soignantes

Entre compétences techniques et qualités humaines, le métier d’aide soignante est à la fois exigeant et très enrichissant. Véritable pilier du bien-être des résidents en maison de retraite ou en EHPAD, ces professionnels dévoués s’efforcent d’apporter confort et sécurité aux personnes âgées dont ils ont la charge. 

Aide-soignante : une profession tournée vers l’humain 

Bienveillance, patience et empathie sont au cœur du métier d’aide soignante. 

Perçue comme un ange-gardien ou comme une confidente, l’aide soignante est dotée d’une véritable qualité d’écoute et de communication, qualité qu’elle met aussi bien au service des personnes âgées que du personnel médical avec lequel elle collabore. Elle prend le temps d’expliquer les procédures, de rassurer ses patients et s’efforce d’apporter une réponse personnalisée à leurs besoins spécifiques.

Avenante, souriante et chaleureuse, elle entretient une relation privilégiée avec les personnes qu’elle accompagne. Le soutien émotionnel qu’elle apporte contribue à instaurer une relation de confiance, indispensable au bien-être et à la sérénité des résidents.

Comme tous les membres du personnel de santé, l’aide soignante est soumise à des obligations déontologiques. Elle doit faire preuve de discrétion quant aux informations recueillies auprès des patients et respecter leur intimité. 

Le métier d’aide soignante requiert par ailleurs de la force physique et psychologique pour accomplir certaines tâches fastidieuses et faire face à des situations stressantes ou difficiles. 

Compétences techniques de l’aide-soignante : entre rigueur et polyvalence

L’arrêté du 10 juin 2021 liste l’ensemble des compétences techniques et savoir indispensables pour exercer la profession d’aide soignante : 

  • - Prodiguer des soins et accompagner la personne âgée dans sa vie quotidienne et sociale.

  • - Identifier les risques et mettre en place des mesures préventives.

  • - Observer la personne âgée et contrôler ses paramètres physiologiques.

  • - Participer à la réalisation des soins en collaboration avec l’infirmier(e) et l’équipe médicale.

  • - Accompagner la personne âgée dans ses déplacements.

  • - Communiquer avec les seniors et leur famille, les accueillir, les conseiller, les rassurer et répondre à leurs questions.

  • - Veiller à la propreté et à l’hygiène de l’environnement et du matériel de soins.

  • - Recueillir et transmettre des informations pertinentes concernant la personne accompagnée (observations, anomalies…) et proposer des actions.

  • - Collaborer et interagir avec l’équipe soignante pour garantir la continuité des soins de façon optimale.

Très sollicitée en maison de retraite publique ou privée, l’aide-soignante doit également avoir le sens de l’organisation afin de prioriser les tâches essentielles figurant sur son emploi du temps bien chargé.  

Formation et parcours professionnel de l’aide soignante

Pour exercer en tant qu’aide-soignante, il faut être titulaire du DEAS (diplôme d’État d’aide soignant), enregistré au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles.La formation dure un an et s’effectue au sein d’un institut de formation d’aide soignant (IFAS). Les étudiants souhaitant rejoindre ce cursus après la 3ème devront passer un examen d’entrée.

Post-bac, l’admission se fait sur dossier et entretien. 

Une fois diplômée, l'aide-soignante peut travailler dans différents établissements de santé, tels que les hôpitaux, les maisons de retraite, les centres de rééducation, etc. Elle peut également travailler à domicile, auprès de personnes âgées ou handicapées.

L’aide-soignante peut également poursuivre ses études pour obtenir son diplôme d’État d’Infirmière (DEI). Pour les bacheliers, ce nouveau cursus peut être consécutif à l’obtention du DEAS. Pour les autres, il faudra acquérir trois années d’expérience professionnelle dans le milieu hospitalier ou médico-social pour rejoindre une formation conduisant au DEI.

 

Comment l’aide-soignante influence-t-elle positivement la vie en EHPAD ?

Les aides-soignantes jouent un rôle majeur au sein des EHPAD et des maisons de retraite. Ce sont elles qui accueillent familles et résidents lors de l’entrée en établissement et qui assureront tout au long du séjour, l’accompagnement des personnes âgées tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel.  

Au-delà de son interaction directe avec les résidents, l'aide soignante joue un rôle de liaison indispensable au sein de l'équipe soignante. Sa collaboration étroite avec les infirmiers et autres professionnels de la santé garantit une prise en charge holistique des personnes âgées. Parce qu’elle est souvent en contact avec les résidents, elle est la plus à même de détecter tout changement concernant leur état de santé physique ou psychologique. Elle observe, analyse et transmet des informations pertinentes à l’infirmière ainsi qu’aux autres membres de l’équipe soignante afin de mettre en place des soins adaptés aux besoins de chacun.

Vous cherchez un établissement d’hébergement de qualité pour votre proche âgé ?

Retraite Plus met à votre disposition un annuaire des maisons de retraite et EHPAD en France. Vous pouvez également contacter l’un de nos conseillers par téléphone pour obtenir des conseils personnalisés et trouver un établissement correspondant à vos besoins et attentes, dans les meilleurs délais. Cet accompagnement est totalement gratuit pour les familles.

Vous pouvez également obtenir sur simple demande, notre liste des maisons de retraite en France.

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous ! 

*Précisons que cette profession étant pratiquée en grande majorité par des femmes dans les maisons de retraite, nous parlerons donc ici d’aide soignante plutôt que d’aide soignant.

 Par l'équipe rédactionnelle de Retraite Plus

Publié le 11/01/2024

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,1 avec 753 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée