La chromothérapie, des couleurs qui nous en mettent plein la vue.


Accueil > La tribune des assistantes sociales

Catégorie La tribune des assistantes sociales
La chromothérapie, des couleurs qui nous en mettent plein la vue.
La chromothérapie, des couleurs qui nous en mettent plein la vue.

La chromothérapie utilise le pouvoir bien connu des couleurs pour traiter de nombreuses affections. 

Voir la vie en rose, broyer du noir ou rire jaune, les couleurs font partie intégrante de notre quotidien et de la richesse qui le compose. Pourtant, au-delà des mots et autres conventions sociales, les couleurs renferment de nombreuses propriétés pour notre santé psychique et physique. Qu’elles servent à apaiser les patients dans une salle d’attente médicale ou à soigner de nombreuses affections, les couleurs ravivent notre bien-être et sont l’apanage de plusieurs spécialités de médecines alternatives et traditionnelles. Quels pouvoirs bienfaisants se cachent derrière la chromothérapie ?

 

Le pouvoir thérapeutique des couleurs depuis des générations

Si nos yeux voient les couleurs, il ne s’agit pas du seul organe qui les perçoit. Les couleurs traversent l’ensemble du corps suivant une longueur d’onde variable et spécifique à chacune d’elles et peuvent ainsi agir de manière bénéfique sur nos cellules. La chromothérapie utilise huit couleurs, provenant des trois couleurs primaires et de leurs différentes combinaisons. 

Le pouvoir et la symbolique des couleurs étaient déjà évoqués dans l’Antiquité et utilisés de longue date par les médecines traditionnelles chinoise et indienne. Par exemple, le vert, symbole de fertilité dans l’Egypte ancienne, est souvent employé aujourd’hui pour ses vertus apaisantes et calmantes, notamment en milieu hospitalier. Des études ont par ailleurs montré qu’en peignant de rose les murs d’une classe de maternelle, les enfants faisaient des dessins plus joyeux, plus ensoleillés. En effet, comme les autres couleurs, le rose a un effet direct sur notre organisme. En diminuant le rythme cardiaque, la pression sanguine et les pulsations, cette couleur exerce tout son pouvoir d’apaisement et de diminution de l’agressivité. Ce n’est pas par hasard non plus si le rouge est resté symbole de séduction dans les mentalités. Avec une longueur d’onde de 625 à 740 nanomètres, il s’agit de la couleur qui pénètre le plus dans les tissus humains et ses rayons, proches de l’infrarouge, causent une pression sanguine plus élevée, une respiration accélérée. Couleur chaude par excellence, couleur de feu et de sang, le rouge a longtemps animé la plume des écrivains romantiques et pour cause. Stimulante et dynamisante, cette couleur possède un grand pouvoir d’attraction. Par ailleurs, plusieurs études scientifiques sont parvenues à la conclusion que le bleu et le rouge améliorent la performance cognitive. 

Les couleurs, une action pluridisciplinaire

L’industrie alimentaire et le monde de la publicité se servent largement du pouvoir des couleurs pour influencer le grand public et pousser à la consommation. Papiers d’emballage colorés ou colorants alimentaires attrayants influencent inconsciemment nos réactions. Une étude pratiquée sur des enfants dans le cadre de la lutte contre l’obésité a même permis de montrer qu’en augmentant la densité de la couleur rouge du sirop, par exemple, la perception du sucre s’accroît et le besoin d’en consommer diminue.

Le monde de la décoration d’intérieur et la thérapie de l’habitat nous en font aussi voir de toutes les couleurs. Des trompe l’oeil pour agrandir un espace trop étroit, des couleurs qui réfléchissent la lumière, en passant par des peintures revigorantes ou apaisantes selon l’effet escompté, sont soigneusement étudiés pour créer un nid douillet et agir sur notre inconscient au quotidien. 

Portées thérapeutiques de la chromothérapie

La chromothérapie se sert ainsi des nombreuses propriétés reconnues des couleurs à des fins thérapeutiques.  Elle allie médecine traditionnelle, physique, psychologie et art et se sert des méridiens d’acupuncture et de la corrélation directe qui existe entre le sens de la vue et notre système nerveux. Elle a donné lieu à divers champs d’application, énergétique, scientifique et psychothérapeutique. La plus ancienne, la chromothérapie énergétique est pratiquée par des naturopathes et patriciens énergéticiens. Elle permet de renforcer les défenses naturelles de l’organisme et soigne des affections diverses de dermatologie, traumatologie, neurologie, rhumatologie ou ORL. En pratique, la chromothérapie énergétique est utilisée sous forme de lampes que l’on applique directement sur le corps lors de séances de dix à trente minutes d’exposition, selon un protocole défini en début de traitement. 

La chromothérapie scientifique, plus connue sous le nom de photothérapie, est généralement utilisée par les médecins et regroupe un ensemble de techniques médicales se servant de la lumière comme agent thérapeutique. Reposant sur l’usage de LED et de lasers, elle fait largement ses preuves en physiothérapie, dentisterie, dermatologie ou rhumatologie.

Stress, fatigue, problèmes de surpoids, troubles du sommeil ou douleurs articulaires, la chromothérapie peut soigner de nombreux maux. Elle est également utilisée pour influencer notre moral sous la forme d’immersions colorées ou d’ateliers artistiques. 

Outre les nombreux effets thérapeutiques que la chromothérapie possède sur des affections souvent liées au grand âge comme les douleurs musculaires, l’arthrose ou les troubles du sommeil, elle permet de lutter contre les états dépressifs ou anxieux de certaines personnes âgées. 





Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée