Isolement des personnes âgées confinées : les français n'ont pas dit leur dernier mot


Accueil > Blog > Santé et bien-être seniors

Catégorie Santé et bien-être seniors
Isolement des personnes âgées confinées : les français n'ont pas dit leur dernier mot
Isolement des personnes âgées confinées : les français n'ont pas dit leur dernier mot

Alors qu’un déconfinement progressif est prévu à partir du 11 mai, les impératifs sanitaires continuent d’ériger des barrières invisibles entre les gens, entre les parents et leurs enfants. Mais les liens du coeur et la solidarité se renforcent. Les initiatives pour soutenir nos aînés se développent de part et d’autre d’une France qui lutte pour que l’humain prenne le dessus sur le confinement. 

 

Dons de tablettes aux Ehpad, livraison de courses aux personnes âgées isolées, déclenchement de dispositifs divers de la part du gouvernement et des mairies, preuves multiples d’ingéniosité émanant des familles, du personnel soignant et des entreprises privées. Même si la crise divise et que certaines intentions ou manquements sont parfois critiquables et souvent critiqués, une préoccupation unit : la lutte contre l’isolement des personnes âgées durant le confinement.

Les personnes âgées confinées au-delà du 11 mai

Ce lundi 13 avril, l’allocution tant attendue du Président de la République a répondu à certaines de nos questions. Mêlé à une lueur d’espoir et à une reprise progressive à partir du 11 mai, dans l’intervalle, le confinement se prolonge selon les mêmes règles de sécurité et avec la même exigence de sérieux. Pour les personnes âgées notamment, les délais seront même plus longs. “Les personnes les plus vulnérables, les personnes âgées ou en situation de handicap sévère ainsi que celles atteintes de maladie chronique devront rester confinés même après le 11 mai, tout au moins dans un premier temps” , précise le Monde en reprenant le discours d’Emmanuel Macron. 

Le maintien à domicile est en crise

Au-delà du danger que représente le virus pour nos aînés, la solitude et le confinement ne sont pas sans conséquence pour la santé morale et physique de ces personnes plus fragiles. Ainsi, Gwendal Rolland, directeur de l’Espace autonomie seniors Centre Ouest Morbihan a montré son inquiétude lors d’une interview pour Ouest-France. Alors qu’il œuvre pour le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes, il témoigne d’une baisse d’activité de 50 à 60% depuis la mi-mars. “Il y a un risque de voir des situations se dégrader d’ici la fin du confinement. Pour un besoin de ménage, ce n’est pas grave. Mais pour la prise de traitement de pathologies chroniques, la livraison de repas à domicile ou de courses, c’est plus grave. Au bout de plusieurs semaines, il peut y avoir des problèmes de nutrition,” rapporte le quotidien. 

Les solutions envisagées dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées confinées

Le gouvernement semble avoir pris conscience de la gravité d’une telle situation, peut-être autant que les particuliers, les familles concernées, mais pas exclusivement. 

La mission de Jérôme Guedj

Au niveau officiel et étatique, cette priorité revêt les traits de Jérôme Guedj, ancien président du conseil départemental de l’Essonne, mandaté par Olivier Véran par lettre de mission du 23 mars 2020 pour étudier les besoins sur le terrain et proposer des solutions pour lutter contre l’isolement des personnes âgées en période de confinement.* Il est chargé de proposer des pistes de réflexion et d’action concernant notamment les Ehpad et les services de maintien à domicile. Ces mesures devront s’appliquer durant la crise sanitaire du Covid-19 mais aussi par la suite. Un premier rapport d’étape qui a été rendu public le 8 avril 2020 expose en détail l’analyse de la situation, les solutions déjà adoptées de fait sur le terrain et les préconisations pour la période de crise et par la suite. Il est on ne peut plus clair sur la nécessité d’encourager toute initiative permettant de lutter contre l’isolement: “ Ces mesures prises pour limiter la propagation d’une épidémie particulièrement mortifère pour nos aînés étaient et sont nécessaires. Elles ont toutefois des conséquences problématiques multiples pour les personnes âgées : une perte de la mobilité et avec elle des difficultés matérielles compliquant la vie à domicile et en institution, mais aussi un fort risque d’impact psychologique, de dépression et de dénutrition, que le confinement en chambre individuelle et/ou appartement, en établissement, est venu renforcer, ainsi que des risques pathologiques accrus (troubles posturaux, chutes, escarres, etc.).”

Le rapport insiste également sur les réponses multiples que cette situation a suscitées dans toutes les couches de la population en évoquant une grande solidarité et de nombreuses initiatives spontanées. 

Parmi les différentes mesures proposées dans le rapport figurent notamment, un numéro vert national d’écoute, la promotion des gestes de solidarité, l’accompagnement des aidants, l’atténuation des conséquences du confinement en Ehpad et résidences autonomie, la diffusion de solutions numériques, le déploiement d’une cellule de coopération “lutte contre l’isolement” avec les élus locaux, la mobilisation de nouvelles ressources sur le terrain comme le redéploiement de 30’000 jeunes du services civique vers les missions du maintien du lien social. 

*Source: Gerontonews

Des mesures adoptées par certaines mairies

Le site d’information franceinfo qui consacre un article aux différentes initiatives adoptées par plusieurs organismes privés et publics y mentionne notamment les mairies de Paris et de Nice. La mairie de Paris a en effet déclenché le 2 mars dernier le plan Chalex dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Ce dispositif de démarchage téléphonique mis en place à l’origine pour accompagner les personnes âgées en période de canicule "vise d'abord à prendre quotidiennement des nouvelles des personnes vulnérables et isolées, notamment les personnes âgées", selon BFMTV, rapportée par franceinfo, mais également à leur rappeler les gestes barrières et à les informer régulièrement de l’actualité liée au coronavirus.  Le site d’information évoque également la municipalité de Nice qui a, pour sa part, "déclaré avoir équipé les Ehpad gérés par le Centre communal d'action social en dispositifs numériques pour permettre aux occupants d'échanger avec les familles". Ces établissements disposent désormais d'"une salle avec ordinateurs, écrans et de connexions internet dédiés", précise la mairie, qui a également "contacté les Ehpad privés pour leur proposer un accompagnement". 

Témoignages en direct des établissements durant le confinement

L’équipe de Retraite Plus a également eu l’occasion de recevoir plusieurs témoignages de membres du personnel, résidents et animateurs de différents Ehpad et résidences seniors concernant l’organisation en interne du confinement en chambre ou en appartements privatifs. 

Mme Disière, animatrice à la résidence des Fontinettes à Arques a fait preuve d’une grande implication pour la préparation des ateliers pour le concours peinture lancé par Retraite Plus. Avec l’aide de plusieurs bénévoles réguliers et de certains membres des familles, les résidents ont été parfaitement encadrés et ont pu passer de merveilleux moments d’évasion, de bonheur et de rencontres intergénérationnelles.Mme Disière témoigne d’un grand engouement pour la préparation du concours, de la part de résidents autonomes, tout comme de certains atteints de différentes pathologies comme Alzheimer.

Cette animatrice très impliquée dans la vie des résidents de l’établissement ne se laisse pas déstabiliser par le confinement en chambre imposé par les nouvelles mesures de protection des personnes âgées liées au coronavirus. Le programme a dû être adapté avec davantage de recours au numérique et aux moyens de communication virtuelle divers, afin de maintenir le contact avec les familles, mais le besoin en oxygène et en activités de bien-être n’a pas été négligé pour autant. “Le matin on appelle les familles avec messenger et autres outils de visio, tandis que l’après-midi, nous organisons beaucoup de sorties en individuel dans le jardin de la résidence. Je leur fais aussi des mises en plis et je leur apporte des magazines, tout ce que je peux pour animer leurs journées.”

A la résidence seniors Arpitania à Chambéry, du groupe Cogedim Club, tout a été mis en place pour continuer de faire bénéficier les résidents de services adaptés mais dans le plus grand respect des règles barrières pour se protéger du Covid-19. Même si les résidents sont confinés en appartements privatifs, ils sont confortables et parfaitement équipés. Certains d’entre eux disposent d’une terrasse.

Les sorties en dehors de la résidence doivent être fondées sur un motif impératif, font l’objet d’une autorisation au cas par cas de la directrice de l'établissement et le port du masque est obligatoire. La cantine est fermée pour des raisons évidentes de sécurité mais tout est fait pour faciliter la vie des personnes. “C’est très pratique, on fait notre liste et la directrice aidée d’un employé fait les courses à notre place et nous les dépose sur le pas de la porte”, explique l’une des résidentes. Même si elle avoue avoir hâte de pouvoir sortir librement et de reprendre ses jeux favoris au salon de la résidence, elle ne rate pour rien au monde son cours de gymnastique matinale qui a lieu chaque jour dans la rue, en bas de la résidence, avec une distance de trois mètres obligatoire entre les participants et un tapis personnel pour chacun. C’est certainement ce respect strict des règles de sécurité, imposé depuis déjà plusieurs semaines à l’initiative de la résidence elle-même qui ont permis d’épargner les résidents d’une contamination. 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,1 avec 809 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée