Quels sont les symptômes du glaucome?


Accueil > Santé et bien-être seniors

Catégorie Santé et bien-être seniors
Quels sont les symptômes du glaucome?
Quels sont les symptômes du glaucome?

Le glaucome est l’une des maladies graves de l'œil qui touche un grand nombre de personnes âgées. Il peut provoquer une diminution irréversible de la vision et même conduire à la cécité s’il n’est pas traité. Pourtant, on estime que la majorité des personnes qui en sont atteintes ne se font pas dépister et cette maladie reste encore trop peu connue. En étant mieux informé et avec des dépistages réguliers,  il est possible de déceler les premiers symptômes du glaucome de manière précoce et d’empêcher la dégradation de la vision. 

 

Qu’est-ce que le glaucome ? 


Lorsque l’on parle de glaucome, il est important d’aborder la question de l’hypertonie musculaire ou symptôme de tension oculaire élevée. En effet, elle peut représenter une première étape vers le glaucome et c’est l’une des raisons pour lesquelles il est important de procéder à des contrôles de routine de la tension oculaire auprès d’un professionnel, surtout pour les personnes âgées. En effet, l’incidence du glaucome augmente avec l’âge et l’on estime qu’il touche entre 1 et 2% de la population de plus de 40 ans et 10% des plus de 70 ans. La tension oculaire est normale lorsqu’elle ne dépasse pas 21 mm de Mercure (mmHg). Au-delà, elle peut créer une augmentation de la pression à l’intérieur de l'œil et occasionner des lésions du nerf optique au niveau de la rétine et une réduction du champ de vision. C’est la présence du glaucome. Il faut toutefois préciser qu’une tension oculaire élevée ne conduit pas forcément à un glaucome et qu’inversement un glaucome peut parfois se développer malgré une tension oculaire normale. 

 

Comment reconnaître les symptômes du glaucome?

 

Pour reconnaître les symptômes du glaucome, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de glaucome, plus ou moins symptomatiques. Certains peuvent être très douloureux et se manifester avec plusieurs signes distinctifs comme des douleurs aigües et des rougeurs de l’oeil, tandis que d’autres passent souvent inaperçus et sont décelés uniquement lors d’un examen approfondi de l’oeil par un professionnel. Lors de l’évolution du glaucome, le nerf optique est de plus en plus endommagé. Le glaucome se manifeste par une réduction du champ latéral de la vision. Si les lésions continuent de progresser, la vision centrale finit par disparaître également, entraînant la cécité. 

 

Quels sont les symptômes du glaucome à angle ouvert? 

 

Le glaucome à angle ouvert et l’une des formes de glaucomes dit “primitifs”, c’est-à-dire qu’ils surviennent spontanément. Il peut être congénital, survenir chez le nourrisson vers 3 ou 4 mois et être traité par chirurgie ou se déclarer à l’âge adulte. Parmi les glaucomes primitifs de l’adulte, le glaucome à angle ouvert correspond à une forme chronique, dont l’évolution est lente et souvent silencieuse. Il représente 90% des cas de glaucome et touche les deux yeux, de manière plus ou moins simultanée. Il est souvent dû à une pression intra-oculaire élevée, ou hypertonie oculaire qui représente l’un des principaux facteurs de risque du glaucome à angle ouvert. Une mesure de cette pression oculaire représente donc le meilleur moyen de le prévenir et de stopper son évolution. D’autres facteurs peuvent augmenter les risques de développer un glaucome comme le vieillissement, une prédisposition génétique ou un antécédent familial, une forte myopie, une malformation du globe oculaire ou certains antécédents personnels de décollement de la rétine, d’hypertonie oculaire, de chirurgie de l’oeil ou de traumatismes oculaires. Son évolution progressive et sans symptômes apparents, qui peut durer une quinzaine d’années, rend très compliqué le dépistage précoce de ce type de glaucome particulièrement répandu. Sans contrôles réguliers, il est souvent pris en charge trop tard. Il est donc recommandé d’effectuer des visites régulières chez un ophtalmologue, particulièrement si l’on possède un ou plusieurs de ces facteurs de risque. Parmi les premiers signes de la maladie qui peuvent apparaître figurent certains troubles de la vision comme une sensation de brouillard visuel et des halos colorés autour de la lumière, un larmoiement, des maux de tête épisodiques, autant de symptômes qui peuvent souvent passer inaperçus en dehors d’un dépistage systématique conseillé à partir de 40 ans.

 

Quels sont les symptômes du glaucome à angle fermé ? 

 

Le glaucome à angle fermé ou aigu appartient également à la catégorie des glaucomes primitifs de l’adulte, avec le glaucome à angle ouvert. Cette forme aiguë de glaucome, beaucoup plus rare que le glaucome à angle ouvert, survient brutalement suite à la fermeture anatomique de l’angle entre l’iris et la cornée qui sert à l’évacuation de l’humeur aqueuse. Cette fermeture entraîne soudainement une forte augmentation de la tension intraoculaire qui comprime le nerf optique et altère soudainement la vision. On peut reconnaître une crise de glaucome à angle fermé aux symptômes suivants :

 

  1. violents maux de tête

  2. fortes douleurs oculaires et larmoiement

  3. oeil rouge

  4. vision très floue

  5. nausées

 

Dès l’apparition des premiers symptômes avec une vision trouble, une impression de brouillard, des douleurs même légères et un halo coloré autour de la lumière, une prise en charge ophtalmologique urgente est nécessaire.

L’hypermétropie, la cataracte et les antécédents familiaux peuvent représenter des facteurs de risque du glaucome à angle fermé dont la crise peut se déclencher dans diverses circonstances : suite au stress, à la prise de certains médicaments ou après un séjour prolongé dans l’obscurité, par exemple. 

 

Outre ces deux types primitifs de glaucome, il existe également des glaucomes secondaires. Ils représentent des complications liées à d’autres maladies et surviennent à la suite de causes extérieures diverses comme un traumatisme oculaire, une maladie inflammatoire de l'œil, un traitement à la cortisone, le diabète, des tumeurs de l'œil ou d’autres facteurs. 

 

Comment soigner le glaucome? 

 

La prise en charge est différente s’il s’agit d’un glaucome à angle fermé ou d’un glaucome à angle ouvert. Le glaucome à angle fermé doit être pris en charge en urgence. Le but est de réduire rapidement la pression de l'œil en stoppant la production de l’humeur aqueuse ou en favorisant son évacuation. Plusieurs collyres, analgésiques et médicaments seront administrés en urgence par le médecin. Par la suite, une intervention chirurgicale ou au laser pourra éventuellement être envisagée pour permettre de prévenir une récidive. En ce qui concerne le glaucome à angle ouvert, c’est la mesure de la pression oculaire qui pourra révéler une éventuelle hypertension oculaire. Après un examen ophtalmologique approfondi, le médecin pourra prescrire un traitement. Dans le cas contraire, la maladie continuera d’évoluer jusqu’à la destruction du nerf optique jusqu’à la cécité. 



Rédaction : Rachel Gaillard
4 décembre 2022

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,3 avec 193 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée