La chronique du Docteur Zrihen


Accueil > Blog > Newsletter

Catégorie Newsletter
La chronique du Docteur Zrihen
La chronique du Docteur Zrihen

Le monde de la santé est en attente d’explications plus détaillées sur la loi de santé.


Le premier volet présenté par Madame Touraine, Ministre de la santé ne semble déjà pas faire l’unanimité auprès des hospitaliers. Et le monde de l’hospitalisation privée ainsi qu’une partie des médecins exerçant dans ses établissements sont inquiets.

En outre, même si l’on comprend bien qu’il faille faire une cure d’austérité et réaliser des économies substantielles dans ce domaine, il ne faudrait pas que cela devienne pénalisant tant pour les patients que pour les médecins traitants.

Afin de sauvegarder notre système de santé et éviter les risques d’un hospitalocentrisme avéré et une diminution des dépenses de santé à tout prix, il faudrait privilégier plus de concertations et de dialogue avec les personnels médicaux et paramédicaux.

Le gouvernement et la CNAM ont la responsabilité d’entamer ou de poursuivre ce dialogue avec les représentants de tous les secteurs de la santé et des patients.

C’est seulement à cette condition que tous les acteurs de la santé parviendront à un exercice médical de qualité qui ne saurait être au détriment des patients et en particulier des plus âgés et des plus fragiles d’entre nous.

Docteur Joseph Zrihen,
Gériatre référent Retraite Plus

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,9 avec 735 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée