L’orientation en maison de retraite : les clés d’une entrée réussie


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
L’orientation en maison de retraite : les clés d’une entrée réussie
L’orientation en maison de retraite : les clés d’une entrée réussie
« N’être plus écouté, c’est cela qui est terrible quand on est vieux »Albert Camus.

Pourquoi certaines personnes âgées s’entêtent-elles parfois dans un maintien à domicile à la limite du danger  lorsqu’elles pourraient intégrer de très bonnes structures médicalisées ?

Parce qu’elles ont précisément la même peur  qu’Albert Camus : celle de ne plus être écoutées.


Ecouter, comprendre, rassurer, dialoguer et éclairer, tel est le rôle des assistants sociaux, coordinateurs et personnels en relation directe avec la personne âgée.

ECOUTER ET COMPRENDRE :

  1. Pour une meilleure détection des besoins de la personne âgée : agir en coordination avec l’équipe médicale


La détermination de l’action à mener en faveur de la personne âgée passe tout d’abord par l’évaluation de son état physique et mental et par la précision de sa dépendance.

Une bonne orientation n’est pas une orientation réalisée au plus proche du domicile du sénior mais bien une orientation au plus proche de son besoin médical.

Pour cela, il est indispensable que les médecins prennent le temps d’expliquer à leurs patients, à la famille et aux professionnels en charge de l’accompagnement du sénior l’état de la situation et les perspectives d’avenir.

La projection sur l’avenir est essentielle car elle permet de faire le bon choix et surtout de savoir si dans un avenir proche ou lointain l’entrée en maison de retraite est inéluctable.

De sorte que la préparation des familles et de la personne âgée se fasse en amont et non en urgence.

Le travail de constitution du projet médical mené en faveur de la personne âgée est un travail d’équipe, quels que soient les différents intervenants et leur situation géographique (assistants sociaux en milieux hospitaliers en rapport avec ceux d’un CCAS, médecin hospitalier avec médecin traitant….).

Il nécessite un parfait échange et l’organisme d’orientation en maison de retraite constitue un des maillons essentiel de cette chaîne de communication.

Placé au carrefour des différents intervenants, il assure une parfaite circulation et coordination de l’information en total respect des impératifs liés au secret médical.

2. Etre à la disposition de la famille et de la personne âgée : vers une approche plus psychologique et humaine

Ecouter, ce n’est pas entendre.

C’est prendre tout le temps requis pour soulager les angoisses et mettre des mots sur les peurs, les appréhensions.

C’est répondre aussi aux questions des personnes à tout instant et leur donner encore et encore la parole, même si parfois il peut y avoir une certaine redondance dans l’action.

Donner la parole à la personne âgée et son entourage requiert énormément de temps.

Or, pour pouvoir avoir une action juste et efficace, l’intervenant sur le terrain (notamment les assistants sociaux et coordinateurs) doivent partager ce temps d’écoute et de dialogue entre tous.

Ajouté à cela les impératifs administratifs attachés à la fonction que seuls les assistants sociaux peuvent satisfaire (constitution des dossiers d’aide sociale, de dérogations d’âge…), outre les visites à domicile ; le temps consacré à une écoute permanente de la personne se réduit comme une peau de chagrin.

C’est la raison pour laquelle, certains ont choisi de s’appuyer sur un organisme de placement en complément de leur action mais aussi et surtout en parfaite coordination.

-          Offrir une écoute quasi continue de la personne âgée

L’organisme de placement met à la disposition des familles et des séniors un numéro vert totalement gratuit et accessible quasiment en permanence avec des plages horaires complémentaires à ceux des travailleurs sociaux.

Les conseillers qui sont à l’écoute des familles gardent un lien continu et régulier avec les assistants sociaux qui demeurent toujours informés des derniers éléments survenus dans leur dossier.

L’écoute apportée aux séniors et leurs proches permet ainsi de mettre en place un projet de vie en totale coordination et adapté aux besoins physiques et psychiques de la personne âgée (dans le strict respect de ses intérêts financiers).

Mise en place d’un projet de vie : offrir à la personne âgée un panel de solutions

Le projet de vie, c’est une projection sur l’avenir que les familles ne peuvent réaliser seules surtout lorsque la maladie et la dépendance les gagnent au quotidien.

Refuser les propositions faites par le médecin traitant, l’assistant social, le coordinateur, c’est parfois l’expression d’une profonde impuissance face à la maladie et la volonté de garder le contrôle.

-          « Il dit non avec la tête mais  il dit oui avec le cœur ».

La réaction naturelle de certains travailleurs sociaux et de retirer leur proposition de placement en maison de retraite dès lors qu’un refus catégorique a été manifesté par la famille ou la personne âgée.

Encore faut-il comprendre les raisons du refus et creuser la question avant de renoncer à une solution qui, au regard de la situation et de l’appréhension de celle – ci par le professionnel de santé, serait la meilleure.

Savoir détecter les vrais refus de placement en maison de retraite des faux est essentiel pour agir au mieux des intérêts de la personne âgée.

Bien au-delà de la question financière, dans la plupart des cas, le refus trouve sa source dans un motif psychologique (peur de l’abandon, du délaissement, culpabilité des membres de la famille, crainte de l’inconnu, de la perte de liberté, méconnaissance des structures…)

Pour aider la personne âgée à s’orienter en maison de retraite, il faut écouter ses besoins, ses goûts et ses attentes pour lui offrir une solution « taillée sur mesure ».

-          Vaincre la peur de la maison de retraite en offrant le meilleur choix d’établissement médicalisé

En règle générale, les familles cherchent systématiquement à intégrer la résidence la plus proche de leur domicile.

Ceci est d’autant plus vrai que l’on se situe dans un milieu rural.

Quand l’établissement de proximité ne donne pas satisfaction, le refus peut devenir catégorique alors que la France regorge d’établissements intéressants et que tout ne doit pas être question de kilomètres mais de goût.

Par exemple, si la personne âgée avait l’habitude d’avoir un jardin avec des animaux et de s’adonner au jardinage, l’entrée en maison de retraite ne doit pas la priver de sa passion.

Dans ce cas, il faudra chercher à la personne l’établissement qui la maintiendra avec ses animaux de compagnie et lui offrira des activités de jardinage, dans des espaces verdoyants.

Pour les passionnés de voyage, on recherchera les maisons de retraite organisant des séjours en France ou à l’étranger.

Pour les « accros » du sport, idem…

Donc tout n’est pas question de proximité géographique mais de proximité avec les centres d’intérêts du sénior.

En ce sens, le recours à un organisme de placement se révèle être une aide précieuse car il dispose d’une connaissance nationale des établissements par spécialités médicales et annexes (activités…)

Ainsi, le choix offert à la personne âgée est vaste.

Dès lors que la personne a été réellement informée (avec la mise à sa disposition d’un panel d’établissements, proches ou pas), que toutes les propositions ont été étudiées sérieusement par la famille et le sénior (avec visite des établissements), le refus d’entrée en maison de retraite pourra être considéré comme réel.

A aucun moment la personne âgée ne doit se trouver en situation d’accepter une maison de retraite par défaut ou de refuser d’entrer en maison de retraite car elle aura eu une information partielle.

Quoiqu’il arrive, elle doit garder le libre choix de l’établissement qu’elle intègre pour que son entrée en maison de retraite soit le garant de sa longévité…

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,4 avec 802 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée