Que veut dire EHPAD ?


Accueil > Blog > Actualités

Catégorie Actualités
Que veut dire EHPAD ?
Que veut dire EHPAD ?

L’EHPAD est un établissement dédié aux personnes âgées. Mais savez-vous ce que veut dire EHPAD ? Que signifie ce mot exactement ? Dans cet article, Retraite Plus fait le point sur le sens caché des initiales qui composent cet acronyme et sur le sens de cet forme d’hébergement pour senior.

 

Que signifie l’acronyme EHPAD ?

Certains acronymes passent totalement inaperçus, comme radar (de l’anglais radio detection and ranging) et laser (light amplification by stimulated emission of radiation en anglais). D’autres affichent plus clairement leurs initiales. C’est le cas du mot EHPAD. La confusion entre acronyme et sigle persiste, deux notions différentes qui sont souvent prises pour synonymes. Si EHPAD est un acronyme, c’est parce qu’il se prononce comme un mot (« épade ») mais qu’il se constitue en réalité des initiales de différents mots. À l’inverse, dans le sigle, chaque lettre se prononce séparément. ONG (organisation non gouvernementale) est un exemple de sigle. 

Mais revenons-en à l’EHPAD, dont les lettres veulent dire Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Autrement dit, il s’agit donc d’une structure qui a vocation à héberger des personnes âgées pour lesquelles le maintien à domicile n’est plus envisageable. Le terme « personnes âgées dépendantes » signifie que les individus sont en perte d’autonomie et ne peuvent plus rester seuls à leur domicile. Ainsi, un EHPAD est une résidence de services consacrées à l’hébergement et aux soins de longue durée à destination des aînés en situation de dépendance. Pour être reconnus comme tels, ces établissements doivent justifier d’un agrément préfectoral. Souvent, on associe l’EHPAD à un centre médico-social. En quelque sorte une maison de retraite avec services médicaux adaptés comme le suggèrent bien les lettres de l’acronyme. En revanche, il convient de différencier le sens des initiales de l’EHPAD du sens de la mission de l’établissement. En effet, rien n’empêche les personnes autonomes de choisir ce type de résidence. Néanmoins, les résidents doivent être âgés d’au moins soixante ans. Des dérogations d’âge restent toutefois possibles, dans certains cas. En particulier pour accueillir une personne en situation de handicap ou un couple dont l’un des conjoints n’a pas encore soixante ans.

Au sein de l’EHPAD, les résidents peuvent bénéficier de différents services, parmi lesquels :

  • des soins ponctuels ou continus ;

  • une prestation de restauration trois fois par jour ;

  • le ménage, l’entretien et le blanchissage ;

  • l’organisation d’activités physiques, culturelles et sociales ;

  • l’administration de la vie quotidienne et la gestion des relations avec les proches ;

  • l’assistance diurne et nocturne aux résidents.

La présence d’une équipe médicale qui veille au bien-être des personnes âgées au sein de la structure est obligatoire. Cette équipe se compose d’un médecin coordonnateur ainsi que d’un infirmier référent, d’autres infirmiers, des aides-soignants, des agents de service et des auxiliaires de vie. Leur nombre dépend de la capacité d’accueil de la résidence et des négociations permises par la convention.

Une brève mise en contexte de l’EHPAD

Maintenant que les lettres du mot EHPAD n’ont plus de secret pour vous, vous savez que cet établissement répond aux besoins des seniors aux facultés physiques et mentales altérées. Le cadre légal de l’EHPAD est défini par la loi de 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale. La présence d’unités de soins de longue durée (ou USLD pour le sigle), dépendantes d’un centre hospitalier, est indispensable. L’EHPAD correspond à une appellation encadrée et à un statut juridique bien établi. La définition du cadre réglementaire ne cesse d’évoluer et de s’adapter aux nouveaux besoins de la société depuis les années 1990. À commencer par la loi n° 97-60 du 24 janvier 1997 et les décrets du 26 avril 1999 qui la complètent. Ce corpus législatif pourra encore être sujet à de futures modifications. Pour plus de précisions et de détails sur le fonctionnement des EHPAD, vous pouvez consulter le Code de l’action sociale et des familles.

Pour compléter la mise en contexte de l’EHPAD en France, la création d’un tel établissement dépend de l’accord du préfet et du président du Conseil départemental. Pour financer la structure, des subventions existent à condition de signer une convention entre l’EHPAD, le Conseil général et l’ARS, sigle de l’Agence Régionale de Santé. Cette convention tripartite est valable pour une durée de cinq ans. Elle reste soumise aux évaluations internes et externes et à l’observation d’un cahier des charges strict au niveau des soins et des infrastructures. Chaque résident reçoit un contrat de séjour ainsi qu’un livret d’accueil détaillé qui précise les règles de fonctionnement du centre d’accueil et de soins.

Aujourd’hui, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes reste l’institution la plus répandue pour la prise en charge des seniors en perte d’autonomie.

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,3 avec 741 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée