Quels sont les effets de la chaleur sur les personnes âgées?


Accueil > Santé et bien-être seniors

Catégorie Santé et bien-être seniors
Quels sont les effets de la chaleur sur les personnes âgées?
Quels sont les effets de la chaleur sur les personnes âgées?

Si la canicule met chacun de nous à rude épreuve, nous ne sommes pas tous égaux face aux effets de la chaleur. Pour certaines personnes comme les seniors, la hausse des températures peut représenter un réel danger. Pourquoi les personnes âgées sont-elles plus vulnérables face aux températures extrêmes ? Quels sont les risques principaux et comment les prévenir?

 

Coups de chaleur et déshydratation : comment protéger les personnes âgées des effets de la chaleur ?

 

Les risques que représente la chaleur pour les personnes âgées sont de différents ordres. Ils peuvent provenir de caractéristiques physiologiques liées à l’âge, du mode de vie de la personne comme la solitude et l’isolement, de son état de santé ou degré d’autonomie ou de la prise de certains médicaments. Toutes ces raisons doivent être considérées, afin de permettre à nos aînés  de passer un été en toute sécurité. 

 

Qu’est-ce qu'un coup de chaleur? 

 

Le coup de chaleur, ou hyperthermie, représente l’une des affections les plus dangereuses pour les personnes âgées en période de fortes chaleurs. A la suite d’une exposition prolongée à des températures élevées, le corps peut perdre sa capacité à réguler sa température. C’est le coup de chaleur. Cette défaillance dans les mécanismes de régulation de la température provoque une augmentation de la température corporelle et une déshydratation. Les personnes âgées représentent une population à risque face aux dangers des coups de chaleur. Il est important de faire la distinction entre le coup de chaleur et l’insolation. Même s’ils sont souvent associés, l’insolation est liée à une exposition au soleil et se caractérise également par la présence de coups de soleil. Le coup de chaleur associé à une insolation peut être particulièrement dangereux surtout pour les personnes âgées. En effet, une déshydratation peut rapidement s’ensuivre et une prise en charge est nécessaire dans les plus brefs délais. 

 

Quels sont les symptômes du coup de chaleur ? 

 

Les symptômes du coup de chaleur peuvent varier selon la gravité du cas et se manifester de différentes formes. On retient généralement parmi les symptômes les moins graves : une sensation de soif amplifiée, des vertiges, une transpiration excessive, une forte fièvre, une tendance à somnoler, une peau chaude et rouge, des crampes musculaires, des nausées, une respiration saccadée, une vision floue, des perturbations de la tension artérielle qui augmente ou diminue. Attention, certains symptômes plus graves exigent une prise en charge médicale en urgence. Si la personne présente des signes de confusion, perd connaissance ou convulse, il faut appeler les secours. En effet, un coup de chaleur sous une forme sévère peut mettre en danger les fonctions vitales de la personne et même conduire au décès. 

 

Comment réagir en cas de coup de chaleur ?

Lorsque la personne est consciente et ne présente pas de signes graves de coup de chaleur, certains gestes sont recommandés. Il convient tout d’abord de placer la personne dans un endroit ombragé et, si possible, frais. Il faut la rafraîchir avec des linges humides et des compresses fraîches après lui avoir ôté ses vêtements. On lui donnera également régulièrement à boire, de préférence de l’eau gazeuse car elle contient du sel permettant de retenir le liquide dans le corps. Même si l’on constate une amélioration de l’état général et une baisse de la température du corps, il est recommandé de consulter un médecin. Cependant, si la personne souffrant d’un coup de chaleur est inconsciente, il est impératif d’appeler les secours en urgence et,en attendant, de placer la personne en position de sécurité. 

 

Qu’est-ce que la déshydratation ?

 

Le deuxième grand danger des effets de la chaleur sur les personnes âgées est la déshydratation. Rappelons que les deux tiers de l’organisme sont composés d’eau. L’eau est donc essentielle au maintien des fonctions vitales de l’organisme et à la santé en générale. Lorsque la quantité d’eau ingérée correspond à celle qui est excrétée, les réserves en eau sont préservées. Lorsque l’on est en bonne santé et que l’on ne transpire pas, il est recommandé de boire entre 1,5l et 3l de liquides par jour. Une déshydratation peut survenir lorsque l’approvisionnement en eau de l’organisme est insuffisant. Généralement, lorsque le cerveau et les reins fonctionnent correctement, l’organisme s’adapte et il est possible de boire davantage pour compenser les pertes en eau. Cependant, chez les personnes âgées, les risques de déshydratation sont plus fréquents. En effet, elles éprouvent davantage de difficultés à ressentir la soif et peuvent ne pas reconnaitre les premiers signes de déshydratation. Elles n’auront donc pas forcément le réflexe de boire suffisamment de liquide pour compenser les pertes en eau lorsqu’il fait très chaud. 

 

Comment prévenir les coups de chaleur et la déshydratation chez les personnes âgées ?

 

Lorsqu’il fait très chaud et plus particulièrement en cas de canicule, définie comme une période d’au moins 3 jours et 3 nuits consécutifs de fortes chaleurs, certaines recommandations permettent d’éviter les effets de la chaleur sur les personnes âgées. En premier lieu, il est impératif de veiller à ce que la personne boive suffisamment. Les personnes âgées isolées sont particulièrement exposées aux risques liés à la chaleur. Il faut privilégier les vêtements légers, aérer les pièces de la maison, rester à l’ombre et éviter les efforts physiques. En EHPAD, le personnel est parfaitement formé aux recommandations en cas de fortes chaleurs pour protéger les résidents. 

 

Rédaction : Rachel Gaillard
28 juin 2022

Partagez cet article :






Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée