L’art et la culture s’invitent en maison de retraite


Accueil > Santé et bien-être seniors

Catégorie Santé et bien-être seniors
L’art et la culture s’invitent en maison de retraite
L’art et la culture s’invitent en maison de retraite

Si les établissements pour personnes âgées accordent une place essentielle aux animations et aux activités ludiques et culturelles, l’art n’a pas fini de nous impressionner. Grâce à la borne Arture, les résidents de maisons de retraite peuvent enfin bénéficier d’un accès illimité à un héritage artistique et culturel mondial exceptionnel, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. 

Susciter la curiosité, développer les capacités cognitives des personnes âgées, animer et réjouir, ne sont que quelques-uns des bienfaits apportés par la borne Arture. Retraite Plus est parti à la rencontre de cette borne innovante. Professionnels et résidents nous confient leurs impressions. 

 

Un accès illimité à l’art et à la culture au sein des EHPAD

 

Véritable encyclopédie virtuelle, la borne Arture permet à chaque résident d’une vingtaine d’établissements déjà équipés en France de parcourir, de manière libre et autonome, des milliers d'œuvres, provenant notamment de plus de 50 musées internationaux. Au gré de ses envies et de sa curiosité, la personne regarde, consulte, découvre et s’émerveille de jeux de couleurs, de matières, de peintures et de photographies célèbres, marquantes ou insolites, avec, pour chacune d’elles, des commentaires et explications captivantes. Dans son témoignage, l’un des résidents du Mas de la Côte Bleue résume bien les fonctionnalités de la borne Arture : « Les salles de spectacles, les musées et les grandes expositions sont à nouveau ouverts au public. Pour toutes celles et ceux qui ne pourront pas s’y rendre pour des raisons d’âge, de santé, la borne Arture met à portée de main, à domicile ou dans un établissement, une véritable encyclopédie de l’art, de l’architecture et de la peinture à partir des grandes expositions. Le texte apporte les informations nécessaires concernant les biographies, le contexte historique, géographique et culturel et complète les magnifiques reproductions. Arture peut intéresser aussi un public curieux qu’un léger handicap dissuadera d’extraire d’un rayonnage peu accessible une lourde encyclopédie classique. J’ajoute un intérêt collatéral : le déroulé tactile de la borne peut inviter au b.a.-ba des tablettes ceux qui hésitent encore.”

Comme l’explique Maxime Dubeaux, l’un des instigateurs de cette belle initiative, passionné de transmission et spécialiste de la médiation culturelle, le résident a le loisir de passer d’oeuvre en oeuvre, comme s’il tournait les pages d’un livre. “La borne Arture accompagne les établissements afin de lutter contre la ségrégation culturelle. Le numérique permet la mise en place d’un point d’accès illimité à l’art et à la culture, au coeur des structures.” “Prête à emmener l’art et la culture là où l’on ne les attend pas”, comme il aime à dire, cette encyclopédie visuelle est accessible à tous, à tout moment, et suscite l’intérêt et la curiosité des résidents. Toutes les oeuvres sont en haute définition. Par ailleurs, la borne est équipée d’un logiciel sophistiqué, avec un écran adapté aux besoins des seniors et des personnes ayant des troubles de motricité, ce qui permet à tous de contempler chaque oeuvre dans les moindres détails et de naviguer librement de l’une à l’autre. 

Lorsque l’on interroge Maxime Dubeaux sur l’origine de ce concept original qui mêle art, divertissement et lutte contre le ségrégation des personnes âgées, il explique avec beaucoup de simplicité et d’évidence que les personnes âgées aiment beaucoup l’art et la culture et qu’il serait regrettable de les en priver lorsqu’ils se trouvent en maison de retraite. Grâce à la borne Arture, peu importe leur état de santé et leur degré d’autonomie, tous peuvent ainsi profiter des bienfaits de l’art, même lorsque la mobilité devient difficile et que certains d’entre eux n’ont plus la possibilité d’accéder à des lieux de culture et de loisirs. C’est notamment ce qu’a constaté Aurélie B., animatrice à la résidence Orpéa Saint Martial à Limoges, au sujet de l’une des résidentes de l’établissement : “ Mme K. trouve la borne très facile d’utilisation et aime pouvoir choisir elle-même ce qu'elle veut. Cela lui rappelle quand elle voyageait et allait dans les musées. Elle aime avoir à disposition la borne et pouvoir en profiter autant seule qu’accompagnée.” De manière plus générale, le mode de fonctionnement de la borne est conçu de telle manière qu’il laisse au résident la possibilité de choisir ce qu’il souhaite voir. Cette autonomie de pensée développe sa confiance en lui, lui permet d’affirmer son identité et lui procure un sentiment de dignité. A l’image de Mme D. de la Résidence Saint Vincent de Paul - Le Moulin Vert de Saint-Ouen, chacun et chacune y trouve son compte parmi une gamme très variée d’oeuvres et de photographies : “ C’est très intéressant, on y trouve des beaux vêtements d’époque.”




L’une des résidentes de l’EHPAD Le Mas de la Côte Bleue, avec la borne Arture

 

La borne Arture pour une nouvelle forme d’animation en EHPAD 

 

Les directeurs d’établissements pour personnes âgées comme les EHPAD ont compris l’importance de préserver une vie collective et sociale pour la santé et le bien-être des résidents. C’est l’une des raisons pour lesquelles les établissements équipés ont accueilli avec beaucoup d’enthousiasme la borne Arture. En effet, en plus de permettre une utilisation autonome et active, elle favorise les échanges avec les animateurs, les débats autour des oeuvres, les projections au sein des salles collectives et le développement d’une activité ludique et collégiale autour de l’art. Nombre d’animateurs ont pu constater à quel point la borne favorise la sociabilité pour les résidents, comme le témoigne Martine, responsable de Vie Sociale et Culturelle à l’EHPAD du Mas de la Côte Bleue à Martigues: “C’est un outil culturel original, très intéressant, de par son contenu riche et varié, son utilisation à la fois simple et adaptée à tous les publics. Utilisé en individuel ou petits groupes, il favorise le lien social en permettant des échanges entre les personnes. Projeté sur grand écran, il crée des conditions de conférences et expositions intéressantes. Il peut également servir de lien valorisant entre une histoire de vie singulière (résident voyageur, artiste) et une thématique particulière en termes d’expositions ou pays abordés."



Deux résidents du Mas de la Côte Bleue en conversation autour d’une oeuvre



Des résidentes de l’établissement Orpea Saint Martial face à une projection collective de la borne Arture.

 

Une borne située à l’accueil des établissements, avec la possibilité de l’emmener dans les chambres, de partager cette activité avec les animateurs ou les autres résidents et de faire part de ses émotions, devient ainsi rapidement un centre de rencontres, d’épanouissement et de bien-être pour les personnes âgées. La borne Arture permet non seulement de redonner à chacun son “droit universel à la culture” mais également d’offrir de merveilleux moments de partage et de sociabilité aux résidents des maisons de retraite.

 

La borne Arture, un outil thérapeutique naturel et ludique

 

Comme l’explique Maxime Dubeaux, l’utilisation de la borne apporte également différents bienfaits thérapeutiques aux résidents et permettrait même d’atténuer certains symptômes chez les personnes atteintes de maladies comme Alzheimer : “La borne Arture incite à une déambulation virtuelle qui permet de canaliser les émotions, d’apaiser les tensions internes, tout en agissant contre certains troubles du comportement.“ C’est aussi ce que constate régulièrement Aurélie, animatrice : “La Borne ARTURE est à disposition libre dans la résidence et les résidents qui le souhaitent l'utilisent d’eux mêmes car elle est facile d’utilisation dès la première fois. Ensuite, nous la mettons à disposition dans la chambre pour les résidents qui ne peuvent se déplacer seuls. Pour ma part, je l’utilise beaucoup pour apaiser les troubles du comportement pour certains résidents, cela est favorable dans la prise en charge non médicamenteuse. Je fais aussi des animations culturelles en branchant la borne au rétroprojecteur pour toucher un plus grand groupe.”

A l’image d’Aurélie, les animatrices des autres établissements équipés voient en la borne une aide précieuse pour leurs animations : “Cette tablette est super en tant que borne et en tant que support d'activité d’animation. Elle est très simple à utiliser et me permet de gagner du temps lors de la préparation de l'activité.  Avec le catalogue des animations tout est catégorisé, il est facile pour moi et pour le résident de choisir un thème”, confie l’une des animatrices de la résidence Saint Vincent de Paul - Le Moulin Vert de Saint-Ouen.

 

Des résidents de l’établissementOrpea Saint Martial lors d’une animation collective avec la borne Arture.

 

Comme l’explique Maxime Dubeaux, la borne Arture met en évidence plusieurs bienfaits directement liés à l’art, comme nous avons pu nous en rendre compte également lors des deux éditions du concours de peinture en EHPAD organisé par Retraite Plus. “Avec l’âge, se concentrer et fixer son attention devient de plus en plus difficile. Face à une oeuvre d’art, nous ressentons un choc esthétique qui nous captive instantanément. A la manière d’un cocon rassurant, la contemplation permet de soulager certaines douleurs, grâce à la diversion qu’elle apporte.”

 

Ainsi, la borne Arture permet, tant une responsabilisation et une valorisation personnelle, que l’organisation d’ateliers de médiation artistique à visée thérapeutique au sein des établissements. Par la puissance de l’art, le pouvoir du visuel et des sensations fortes et agréables, les résidents d’EHPAD passent des moments exceptionnels d’évasion et de bien-être tout en stimulant leurs facultés cognitives et intellectuelles. Les instigateurs de ce beau projet ne comptent pas en rester là et prévoient d’équiper de plus en plus d’établissements dans toute la France, qu’il s’agisse de maisons de retraite médicalisées ou non, mais également de résidences services seniors. Retraite Plus salue cette initiative qui s’inscrit largement dans le bien vivre et le bien vieillir. 



Rédaction : Rachel Gaillard
9 septembre 2021, à 10h34

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée