Un régime en été ?


Accueil > Newsletter

Catégorie Newsletter
Un régime en été ?
Un régime en été ?
Les journaux foisonnent de conseils pour maigrir au printemps, en guise de préparation aux séances de bronzage sur la plage. L'été doit  -il pourtant être la saison des kilos ou peut-on sérieusement se lancer dans un vrai programme de minceur?


Les vacances: une opportunité pour prendre soin de soi

En règle générale, les kilos s'installent avec la "malbouffe". Non pas que l'on mange trop mais plutôt mal et sans aucune hygiène de vie. Les professionnels du monde de la santé notamment sont écrasés par la charge de travail et enchaînent rendez-vous avec les familles, réunions d'équipe, organisation de tout le travail administratif... La plupart du temps, les heures sont limitées quand le travail ne cesse de croître. Ajouté à cela les remplacements dans les services des uns ou des autres et vous avez tous les ingrédients d'un surmenage, d'une fatigue physique et morale qui s'installe et peut rejaillir sur les habitudes alimentaires. Difficile dans ces conditions d'envisager un régime et de s'y tenir car cela nécessite une véritable organisation.

Rendez-vous avec soi -même

Le régime, c'est le moment d'une confrontation intérieure, le temps du bilan. Le moment où l'on s'interroge sur ce que l'on peut faire pour améliorer notre hygiène de vie, notre condition, notre bien-être. Le temps des bonnes résolutions n'arriverait donc pas seulement à la saint Sylvestre mais aussi en été!

Un moment indispensable pour mettre en place un nouveau programme alimentaire car les kilos ne s'installent pas n'importe comment ni par hasard; ils ont bien un sens, une raison profonde d'être. Aussi, tout régime réalisé de façon purement mécanique (décompte des points et des calories) pourrait être voué à l'échec passé la première période de perte de poids. Ce qu'il faut, c'est se maintenir dans le temps. Tout ne se jouera donc pas sur un mois certes mais l'été peut être un vrai déclic pour amorcer un nouveau virage.

Votre corps vous parle

Prise de poids incessante ou subite, frénésie alimentaire, boulimie ou simple excès de gourmandise, votre corps émet des messages qu'il faut comprendre. Vous avez tendance à consommer beaucoup de sucre, vous sentez un besoin de chocolat important? Cela n'est pas anodin et a une véritable signification. Au lieu de céder aux pulsions alimentaires quand elles arrivent il faut méditer sur l'instant:  pourquoi suis-je tant en recherche de sucre, pourquoi aller dans l'excès dans la consommation alimentaire alors que je n'ai pas faim ou encore pourquoi ai-je tout le temps faim? Y a t- il un vide en moi à remplir? Toutes ces questions relèveraient plutôt d'une approche psychologique du régime. Et l'un ne va pas s'en l'autre. Nutritionniste, psychothérapeute, coach sportif pourraient être associés ensemble à votre processus d'amaigrissement. Sauf que l'été ne suffira pas à mettre en place un programme de la sorte avec des professionnels la plupart du temps en vacances.

Inutile de jeter l'éponge  pour autant, voici quelques règles de base qui pourraient vous aider à perdre vos kilos en trop avant la rentrée:

Règle n°1: se faire accompagner par son médecin traitant

Avant toute lutte avec vous-même, pensez à consulter votre médecin traitant afin de vous assurer qu'il n'y a pas de contre-indication à commencer un régime. Une consultation où vous prendrez le temps de parler de votre corps et de le faire vivre sera déjà l'amorce d'un régime plus profond et non simplement accès sur le décompte des kilos en trop.

Règle n°2: se fixer des objectifs faciles à atteindre

Si vous avez beaucoup de poids à perdre, ne commencez pas à viser la lune. Prévoyez un programme raisonnable et accessible afin de ne pas sombrer dans le découragement. La perte de poids se fera par pallier et tout ne peut pas survenir d'un coup. Mieux vaut mincir progressivement plutôt que subitement afin que le corps emmagasine ses bouleversements et que la perte de poids se maintienne.

Règle n°3: essayer d'être régulier dans son régime

Régime ne doit pas rimer avec privation, frustration, difficulté. La notion de plaisir doit continuer de vous accompagner dans votre quotidien. Pensez plaisir avant de penser kilos et vous maigrirez... à la condition de ne pas faire n'importe quoi, bien sûr. Vous aimez les éclairs au chocolat? Ne vous en privez pas, en revanche n'abusez pas. Choisissez le moment du petit plaisir en plus et compensez dans la journée avec des aliments faibles en calorie. Par ailleurs, apprenez à réduire les quantités. Vous pouvez manger de tout à condition d'en manger moins et évitez de vous servir une seconde fois lorsque vous avez aimé votre repas ou votre dessert.

Donc faites - vous plaisir avec modération et intelligence. Pensez à consommer ce qui vous procurera autant de plaisir possible pour un minimum de calories. Apprenez donc à lire les informations caloriques sur les emballages de vos produits alimentaires. C'est un exercice un peu difficile au début mais qui à force devient naturel. Cela s'appelle manger en prenant conscience de ce que l'on fait et non réagir à une pulsion alimentaire.

Règle n°4: tenez un journal de régime

La tenue d'un journal alimentaire peut être contraignante au quotidien. C'est la raison pour laquelle il est préférable de commencer son régime pendant les vacances. Dans votre carnet d'accompagnement minceur vous noterez absolument tout ce que vous mangez. Cet exercice a un but profond: celui de vous faire prendre conscience de ce que vous faites et de stopper les mauvais réflexes. Au bout d'un mois, vous apprendrez tout seul à réadapter votre comportement alimentaire, votre corps aura pris de nouvelles habitudes et vous n'aurez plus besoin de tenir ce journal.

Règle n°5: se réconcilier avec le sport et sa balance!

Il n'est pas un régime sans balance ni sport. Achetez vous une balance ou sortez la de votre grenier, vous devez prendre conscience de votre surpoids. Vous vous pèserez au début du régime et une seule fois par semaine. Cela contribuera à vous fixer des objectifs et à vous stimuler. Enfin, choisissez une activité sportive que vous pourrez continuer même après les vacances. 3 séances hebdomadaires de sport devraient suffire à vous aider dans la perte de poids. L'activité la plus accessible à tous reste la marche. Avec 30 à 45 minutes de marche par jour vous obtiendrez des résultats spectaculaires.

Alors pendant l'été: pensez, mangez, marchez et maigrissez!

 

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,8 avec 730 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée