Connaissez-vous toutes les aides destinées à financer un hébergement en EHPAD?


Accueil > Blog > Conseils pour maisons de retraite

Catégorie Conseils pour maisons de retraite
Connaissez-vous toutes les aides destinées à financer un hébergement en EHPAD?
Connaissez-vous toutes les aides destinées à financer un hébergement en EHPAD?

Vous prenez en charge un proche âgé qui n’a pas les ressources nécessaires pour financer un séjour en maison de retraite? Sachez que vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières: 

Depuis 2005, l’organisme Retraite Plus accompagne les personnes âgées et leurs familles dans leur recherche de maison de retraite. Informer les aînés et de leurs droits et des aides dont ils peuvent bénéficier, fait partie de nos engagements.

Les aides financières pour un hébergement en EHPAD

Les allocations logement (APL et ALS) : ces allocations logement, concernent les locataires ou les propriétaires, à domicile comme en établissement. Si ce dernier est conventionné, l’APL sera allouée. Dans le cas contraire, il faudra faire une demande d’ALS.
• Pour en bénéficier, il faut :
- Être âgé de plus de 65 ans
- Disposer de faibles ressources
- Faire une demande auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

• Le montant : Il est calculé en fonction des revenus, du montant du loyer, du prêt, ou de l’hébergement, ainsi que du lieu de résidence du demandeur.

L’obligation alimentaire : cette aide est réclamée auprès des proches parents d’une personne âgée, dans la mesure de leurs moyens, afin de compléter le règlement de ses frais d’hébergement.

• Pour en bénéficier, il faut :
- Ne pas disposer de revenus suffisants pour régler son hébergement
- Avoir des proches parents solvables

• Les démarches à suivre :il faut s’adresser aux services sociaux du Conseil Départemental ou à la direction de la maison de retraite. La famille est alors invitée à déclarer l’aide qu’elle peut apporter, justificatifs à l’appui.

L’ASH, Aide Sociale à l’Hébergement : lorsque les aides ne suffisent pas à couvrir les frais d’hébergement du résident, l’ASH est versée à l’établissement afin de régler le reste à charge. L’ASH est la deuxième aide la plus importante accordée aux personnes âgées après l’APA. 80% des bénéficiaires de l’ASH perçoivent également l’APA. Elle constitue un moyen indispensable pour régler les frais liés à l’hébergement chez un accueillant familial ou en maison de retraite lorsque leurs revenus sont trop faibles.

• Pour en bénéficier, il faut :
- Ne pas pouvoir payer l’intégralité des frais d’hébergement
- Déposer une demande auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) dans les 2 mois suivant l’entrée en établissement.

A noter : dans le cadre d’un établissement habilité, l’ASH peut aussi prendre en charge un séjour d’au moins 90 jours dans une résidence temporaire.

L’ASH devra être remboursée dans les cas suivants :
• Avant le décès, si le bénéficiaire reçoit une donation, un héritage ou bénéficie de la vente d’un bien.
• Après le décès, si le bénéficiaire laisse des biens, l’aide sociale sera remboursée sur sa succession au détriment des enfants héritiers.

Pour plus de détails sur les aides disponibles, consultez le guide pratique « L’APA et autres aides sociales » sur www.retraiteplus.fr

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,9 avec 805 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée