Comment sont encadrées les nouvelles admissions en EHPAD durant l'épidémie COVID-19 ?


Accueil > Conseils pour maisons de retraite

Catégorie Conseils pour maisons de retraite
Comment sont encadrées les nouvelles admissions en EHPAD durant l'épidémie COVID-19 ?
Comment sont encadrées les nouvelles admissions en EHPAD durant l'épidémie COVID-19 ?

La situation évoluant au jour le jour, elle exige de nous une adaptation constante et un suivi actif du fil de l’actualité. Tandis que le gouvernement réduit les mesures de confinement au strict nécessaire, on peut se demander ce qu’il en est des admissions en EHPAD. Quels sont les cas considérés comme urgents ? Quels sont les EHPAD autorisés à accepter les entrées ? Que faire en cas d’insécurité à la maison, d’un proche dépendant ou malade d’Alzheimer ? Pour aider les familles et les aidants, Retraite Plus continue de se tenir informé auprès des établissements. 

Comment tenir compagnie à nos proches confinés en EHPAD ? 

Alors que les visites en EHPAD étaient d’abord soumises à un contrôle et des recommandations d’hygiène strictes, elles se sont vues par la suite restreintes, puis,  annulées, sauf en cas de dérogation exceptionnelle. C’est ce qui est précisé dans une “foire aux questions” émise le 13 mars par le ministère des solidarités et de la santé à l’intention des professionnels. Selon ces dernières directives, “dans les EHPAD et les USLD, l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue”.* Ces mesures sont on ne peut plus claires et concernent toutes les personnes extérieures à l’établissement, incluant donc les pré-admissions et les visites des proches. Pour compenser une situation que tout le monde comprend mais accepte difficilement, tous les moyens possibles sont employés par les établissements : visioconférences, réseaux sociaux, téléphones, papier à lettres, sont mis à la disposition des résidents, encouragés par le personnel à garder le contact avec leurs proches. Par ailleurs, les équipes des établissements sont formées pour répondre de manière spécifique à cette situation particulière en rassurant les résidents sur l’absence temporaire de visites tout en leur apportant soutien moral et attention.

En outre, certaines association font preuve d’ingéniosité et proposent de nouvelles solutions innovantes pour venir en aide à nos seniors en manque de visites. C’est notamment le cas de l’association Histoire de Sourire qui décide de créer une action spéciale en faveur des personnes âgées isolées à cause du virus, avec comme devise “ Ensemble pour faire sourire nos aînés confinés en EHPAD”. L’association propose ainsi aux enfants et petits-enfants d’enregistrer des histoires pour leurs proches en EHPAD. Les résidents peuvent ainsi se divertir et garder le contact avec leur famille en écoutant une histoire racontée en vidéo par un proche et lui répondre par vidéo-message. 

Si la conjoncture nous contraint à adopter de nouvelles règles de vie, il ne tient qu’à nous de nous adapter afin de découvrir des solutions différentes  et d’apporter le soutien nécessaire à nos aînés. 

 

Les EHPAD acceptent les entrées “urgentes”

Les nouvelles restrictions du ministère de la santé viennent protéger davantage nos aînés mais n’empêchent pas les entrées en EHPAD lorsque cela est nécessaire. Il est important de préciser que 80 % des EHPAD continuent d’accepter les nouvelles entrées dites “urgentes”. “La foire aux questions” du ministère de la santé permet de préciser les demandes qui entrent dans ce cadre :  “Toutes les nouvelles admissions sont reportées, à l’exception : - de celles qui présentent un caractère d’urgence, au regard de l’état de santé de la personne ou de l’incapacité d’assurer son accompagnement à domicile ; - de celles qui interviennent en sortie d’hospitalisation. Le document précise toutefois que “Les admissions sont interdites dans les établissements dans lesquels existent des cas groupés de malades du coronavirus.”

Si les entrées urgentes sont autorisées, elles se font dans un cadre parfaitement sécurisé. Pour le bien de tous, les familles ne peuvent accompagner la personne au sein de l’établissement et celle-ci entre directement en chambre individuelle durant 14 jours. 

Afin de continuer d’apporter un service de qualité malgré une situation difficile, les EHPAD se mobilisent au maximum pour faciliter la prise de décision et permettre aux familles de décider en toute connaissance de cause. Ainsi, photos détaillées et vidéos des établissements sont régulièrement envoyées aux conseillers de Retraite Plus à l’attention des familles intéressées. Certains EHPAD proposent même des visites virtuelles au sein de leur établissement afin de maintenir les conditions d’une décision optimale et d’une intégration facilitée malgré les circonstances inhabituelles.

 

Qu’en est-il des entrées en résidences seniors ? 

Face au confinement, on a pu constater deux réactions distinctes de la part des personnes âgées autonomes. Certaines préfèrent rester chez elles “en attendant que la vague passe”, tandis que d’autres prennent les devants face à une situation inquiétante où le personnel de maintien à domicile se déplace beaucoup moins et où l’on appréhende un confinement isolé. Nombreuses sont celles qui décident d’entrer le plus rapidement en résidence services au sein desquelles elles peuvent bénéficier d’une assistance permanente malgré le confinement, d’un cadre sécurisé et de services d’hôtellerie sur place.   

 

*Source : gerontonews

 

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée