Les malades d'Alzheimer face à la vague de froid


Accueil > Conseils pour maisons de retraite

Catégorie Conseils pour maisons de retraite
Les malades d'Alzheimer face à la vague de froid
Les malades d'Alzheimer face à la vague de froid
Au mois de février 2012 le grand froid s'est abbatu sur toute la France, on enregistrait moins 20 degrés à Mulhouse et à Reims. Un drap blanc est venu recouvrir les villes de France du nord au sud, Marseille y compris. Quelles sont les conséquences et les dangers de ces chuttes de températures sur les personnes malades  d'Alzheimer?
Le risque de fugue est accru chez les malades souffrant de démence de type Alzheimer, la déambulation, l'errance, l'agressivité, la désorientation spatio-temporelle s'ajoutent à la perte de mémoire. D'aprés une étude menée par Orange et Médical Mobile, prés de 60% des malades d'Alzheimer font des fugues. La fugue représente un probléme sérieux et difficile à prévenir. L'envie de retourner sur des lieux bien connus peut survenir à n'importe quel moment et entrainer une disparition de la personne en quelques secondes. Une hantise pour l'aidant, car la fugue est un facteur sérieux de risque pour le malade. En effet, au mois de février deux personnes souffrant d'Alzheimer ont été retrouvées mortes. une septuagénaire a disparu à Toulouse et un homme âgé de 82 ans, également atteint de la maladie d'Alzheimer, a été retrouvé en état d'hypothermie en Moselle. Il est impossible de prévoir quand le malade voudra fuguer, comme il est difficile de prévenir les fugues, lorsque le malade est encore dans un environnement familial. Afin d'éviter ce genre de situation angoissante, aussi bien pour les amis que pour l'entourage proche du malade, il est fortement conseillé de penser à intégrer une maison de retraite. Considérez une structure adaptée aux problémes de fugues des malades diagnostiqués avec la maladie d'Alzheimer. La famille d'acceuil pourra toujours essayer de prévenir des conséquences dramatiques; en pensant à marquer les habits du malade,en équippant la personne d'un systéme de repérage électronique de type GPS, en évitant de laisser le malade seul, et en prévenant l'entourage et le voisinnage (voisin, commercants, amis...).

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,2 avec 784 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée