Sondage sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes : les Français ont la parole.


Accueil > Conseils pour maisons de retraite

Catégorie Conseils pour maisons de retraite
Sondage sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes : les Français ont la parole.
Sondage sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes : les Français ont la parole.
D'après un récent sondage auprès des Français concernant la dépendance des personnes âgées à domicile, 71% des personnes interrogées refuseraient de prendre en charge une personne dépendante chez eux et préféreraient confier ces derniers à une aide à domicile. 53% opterait plutôt pour un placement en maison de retraite médicalisée.


D'après un récent sondage auprès des Français concernant la dépendance des personnes âgées à domicile, 71% des personnes interrogées refuseraient de prendre en charge une personne dépendante chez eux et préféreraient confier ces derniers à une aide à domicile. 53% opterait plutôt pour un placement en maison de retraite médicalisée.
En effet, les dangers liés à la dépendance sont multiples : risques de chute, difficultés à effectuer les gestes du quotidien, affronter la maladie qui évolue. Tant de choses qui ne sont pas évidentes pour la famille, sans compter le fait de se rendre disponible, ce qui n’est pas chose facile lorsque l’on travaille.
Le CSA en charge du sondage pour la maison Vitalliance, a demandé à un échantillon de personnes s’il leur était envisageable d’assumer sous leur toit la charge d’un proche en forte perte d’autonomie. On récolte une majorité de réponses négatives avec 51% de “non pas du tout” et 20% de “non plutôt pas” contre seulement 27% de réponses positives.
Et même si proposer une aide à domicile “professionnelle” a beaucoup d’influence sur la réponse (dans ce cas 53% des personnes interrogées sont d’accord pour assumer la personne à domicile) il reste tout de même 44% qui refusent encore cette hypothèse. Parmi ces 44% de refus, il faut compter 52% de personnes qui ont déjà, par le passé, eut un membre de leur famille en perte d’autonomie.
L'expérience parle souvent d’elle-même, avec le vécu et le recul, les gens constatent combien s’occuper d’une personne âgée souffrante peut être complexe et délicat (car la dépendance est une forme de souffrance).
Des réponses aux questions abordant la vie privée révèlent cette difficulté ainsi, 39% affirment que s’occuper d’une personne dépendante demande un sacrifice considérable dans leur vie privée. 36% pensent que le temps pour penser à soi se réduit, 28% s’inquiètent de l’impact négatif de cette responsabilité sur leur couple, enfin 21% estiment que cette garde serait néfaste sur leur santé (fatigue, perte de poids et dépression nerveuse).
Dans l’esprit des Français on remarque que la tendance penche plutôt en faveur des professionnels de la santé, qui sont à même d’assumer les humeurs de la personne, de gérer ses absences mais surtout de comprendre le malade afin de mieux le soigner. S’occuper d’une personne dépendante est un vrai métier qu’on ne peut pas improviser.
Et si 87% des personnes questionnées préfèrent encore garder la personne âgée à domicile, beaucoup sont conscientes du danger que cela représente et se tourne pour 44% d’entre elles vers les structures médicalisées.

Source: Nice Matin

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,4 avec 826 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée