APA et succession : doit-on rembourser l’APA ?


Accueil > Actualités seniors

Catégorie Actualités seniors
APA et succession : doit-on rembourser l’APA ?
APA et succession : doit-on rembourser l’APA ?

L’APA est une aide financière de l’Etat pour les personnes âgées, permettant de couvrir une partie ou la totalité des frais liés à la dépendance. On peut faire une demande d’APA que l’on vive en maintien à domicile ou en EHPAD. Certaines aides financières de l’Etat doivent être remboursées après le décès du bénéficiaire. Est-ce que l’APA est remboursable sur la succession ? Quel est le lien entre APA et succession? 

 

Il est important de savoir que toutes les aides financières de l’Etat ne sont pas perçues au même titre. Certaines d’entre elles représentent en réalité des prêts que l’Etat pourra récupérer au décès de la personne, sur la succession. C’est le cas par exemple de l’Aide sociale à l’hébergement (ASH) qui représente une avance et que le Conseil départemental peut récupérer sur la succession du bénéficiaire ou même de son vivant si sa situation financière s’améliore. Cette récupération se fait sur la partie de l’actif net de la succession, après déduction des dettes du défunt. Qu’en est-il de l’APA et de la succession ? 

Peut-on percevoir l’APA après le décès du bénéficiaire ?

L’APA sert soit à payer les frais d’un hébergement en Ehpad, et plus particulièrement la partie de la facture concernant la dépendance, soit le maintien à domicile de la personne âgée. Elle est accordée aux personnes de Gir 1 à 4 sans conditions de ressources. Les ressources sont cependant prises en compte pour définir le montant de l’aide et le reste à charge du bénéficiaire. Pour un résident en Ehpad, l’APA est versée directement à l’établissement dès l’enregistrement du dossier administratif complet à l’entrée de la personne au sein de l’établissement. Une personne âgée en perte d’autonomie vivant à domicile peut notamment utiliser l’APA pour rémunérer les services d’aide à domicile qu’elle emploie. Plus largement, l’APA à domicile peut servir à régler tous les frais liés à la dépendance, selon un plan d’aide élaboré par une équipe d’évaluation professionnelle. L’APA à domicile et en Ehpad est versée par le conseil départemental. 

Une fois que l’APA est accordée à un bénéficiaire, elle est versée automatiquement tous les mois. Cependant, l’APA n’est plus versée si la personne ne remplit plus les conditions ou en cas de décès du bénéficiaire. Les successeurs d’un bénéficiaire de l’APA ne pourront donc pas prétendre à cette aide après le décès de leur parent. 

 

L’APA peut-elle être récupérée sur la succession? 

Certaines aides de l’Etat accordées aux personnes âgées peuvent en effet être récupérées sur la succession après le décès du bénéficiaire. Il s’agit d’aides financières qui représentent en réalité une avance de l’Etat pour aider la personne à faire face à une situation difficile. Cette avance doit être remboursée lorsque la situation du bénéficiaire s’améliore ou après son décès. Ainsi, par exemple, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est récupérable sur la succession. Elle doit être remboursée par les légataires si l’actif net dépasse 39 000 euros. Il en est de même pour l’aide sociale à l’hébergement (ASH) qui est récupérable sur la succession et sur les donations. Le bénéficiaire peut même être amené à rembourser l’ASH de son vivant si sa situation financière ou sociale s’améliore. Cependant, l’APA n’est pas concernée par ces exigences de remboursement. Il s’agit d’une aide permettant de financer la dépendance en maintien à domicile ou en Ehpad et qui n’est pas remboursable. L’APA ne peut donc pas être récupérée sur la succession. L’héritage du bénéficiaire de l’APA demeure intact et aucun montant ne sera prélevé au titre du remboursement de l’APA. 

Doit-on déclarer le décès du bénéficiaire de l’APA ? 

Il est important de préciser qu’en cas de décès, les versements de l’APA ne cesseront pas automatiquement. Il est nécessaire de le déclarer aux services compétents. Il s’agit des mêmes services auprès desquels le bénéficiaire avait déposé une demande d’APA. Il peut s’agir des Services du département, du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) ou d’un point d’information local dédié aux personnes âgées (CLIC). En cas de doute et pour être sûr de ne pas se tromper, on trouvera cette information sur la lettre d’attribution de l’APA qui a normalement été envoyée au bénéficiaire en réponse à sa demande. Lorsque le bénéficiaire de l’APA résidait en EHPAD, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer. L'établissement s’arrange directement avec le conseil départemental qui lui verse l’APA en faveur du bénéficiaire.  

Ainsi, contrairement à d’autres aides financières de l’Etat, l’APA n’est pas une avance mais une aide réelle qui peut être utilisée par le bénéficiaire sans devoir être un jour remboursée ou prélevée sur la succession. Elle sera cependant interrompue au décès du bénéficiaire.

Rédaction : Rachel Gaillard
25 février 2023

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,9 avec 753 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :

Eliane 19/08/2023 07:16
En cas de décès, l'apa verse t'elle une indemnité deces ? Merci
Réponses
Ludivine 22/08/2023 10:38
Bonjour. L’APA est une aide financière permettant de couvrir tout ou partie des dépenses liées à la dépendance, à domicile ou en établissement. En cas de décès, le versement de l’APA ne cesse pas de façon automatique. Il est nécessaire de faire une déclaration auprès des services ayant enregistré à l’origine, la demande d’APA. Les coordonnées du service concerné se trouvent sur la lettre d’attribution d’APA envoyée au bénéficiaire suite à sa demande. Enfin, l’APA ne verse pas d’indemnité en cas de décès.

Claude 27/02/2023 10:45
comment voulez-vous qu'un septuagénaire se retrouve dans ce brouillard administratif lorsqu'il est isolé ,dans tous les sens du terme ! Merci pour votre analyse
Réponses
Rachel Gaillard 27/02/2023 10:54
Bonjour Je vous comprends et c'est pour cela que nous proposons un service gratuit en ligne pour conseiller et guider les personnes. Vous pouvez joindre l'un de nos conseillers au 0800 941 340. Vous pourrez essayer ensemble de trouver une solution pour ne pas rester isolé. Nous pouvons également vous aider à trouver des services à domicile qui proposent un accompagnement administratif. Vous pouvez aussi poser vos questions de manière personnalisée à l'assistante sociale de votre commune.



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée