La vitamine D contre la maladie d'Alzheimer


Accueil > Vu sur le Web

Catégorie Vu sur le Web
La vitamine D contre la maladie d'Alzheimer
La vitamine D contre la maladie d'Alzheimer
Deux études publiées ce mois-ci dévoilent le rôle de la vitamine D dans la prévention de pathologies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et celle d'Alzheimer.


La prise de vitamine D aurait-elle un effet neuroprotecteur? La vitamine D est un sujet trés courant dans les magazines de santé, beauté, mais egalement dans le milieu médical, et plus précisement vis à vis des maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer. Outre le fait que la consommation de vitamine D reduit les risques de chute, fractures et décès, elle pourrait s'avérer un alié de force, sans danger et peu onéreux dans certains des cas de maladie de Parkinson et d'Alzheimer, notamment dans leur prévention. Au nord de la France on constate que 30% des adultes sont carencés, le pourcentage monte à 50% chez les femmes ménopausées, ou encore 75% en cas d'ostéoporose et presque 100% chez les personnes âgées vivant en résidence. Les Personnes peu exposées au soleil, ont tendance à connaitre une carence de vitamine D. On parle d'un milliards d'individus touchés par cette carence sur la planéte bleue. D'aprés une étude clinique menée en Italie notamment par le docteur David Llewellyn de l'universite d'Exeter (UK) pendant 6 ans, sur 858 personnes âgées de plus de 65 ans, on s'apercoit que le déclin cognitif est multiplié par 1,6, si le déficit en vitamine D dans le sang est sévère. Les personnes ont subi 3 tests, ciblant entre autre la mémoire et l'orientation, dont le MMSE ( Mini Mental State Evaluation) qui est souvent utilisé pour dépister la maladie d'Alzheimer et le test de flexibilité mentale qui ont tout les deux mené à la même conclusion. Ces résultats doivent être confirmés par d'autres recherches, études et tests complémentaires, sur le long terme, afin de pouvoir établir clairement les liens de corrélation entre le taux de vitamine D dans le sang et la perte des capacités cognitives.

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée