Marie Bajard se sent bien dans sa maison de retraite


Accueil > Vu sur le Web

Catégorie Vu sur le Web
Marie Bajard se sent bien dans sa maison de retraite
Marie Bajard se sent bien dans sa maison de retraite

Fin août, Marie Bajard faisait ses « premiers pas » en maison de retraite. Aujourd'hui, elle s'y sent bien.

Fin août, Marie Bajard faisait ses « premiers pas » en maison de retraite. Aujourd'hui, elle y a des amies. : Maxime Letertre


Fin de l'été. Marie Bajard, 77 ans, s'installe définitivement à la maison de retraite inter-communale de Segré, dans le Maine-et-Loire. Résignée et déprimée, la nouvelle résidente se sent alors abandonnée de tous.


Quelques mois plus tard, la retraitée a conservé son « caractère de cochon » mais cette fois, la voix est plus enjouée.

« Je me sens bien ici. Tout le monde est gentil avec moi. Et puis, dit-elle, je suis sociable alors je me suis rapidement fait des amies ». Ses amies, « Madame Gatineau et Mado », viennent la réveiller le matin. Elle discute avec elles à table, de tout et de rien. De son mari surtout, décédé en mars. Mais certainement pas de la maison de retraite. Tout va bien, enfin presque.

Comme le rappelle Dominique Passedoit, responsable de la bonne marche de l'établissement, « une maison de retraite est certes un lieu de vie mais il y a toujours la contrainte des horaires, notamment pour les repas, les visites de médecins. C'est sûr, les résidents ont moins de pouvoir que s'ils étaient chez eux ».

Alors oui, Marie Bajard peste un peu. Contre l'interdiction d'avoir un animal avec soi. Contre ses amis de « l'extérieur », qui téléphonent mais ne viennent pas la voir assez souvent.
C'est elle qui confesse cependant : « Ma famille et mon médecin ont eu raison de me mettre en maison de retraite. Ma mémoire flanchait un peu ». Avant d'ajouter prestement qu'elle a obtenu une note de 26 sur 32 au test de mémoire réalisé avec son médecin.

Après la gymnastique du cerveau, celle du corps. À la maison de retraite, elle pratique régulièrement la gym douce, « parce qu'à mon âge on commence à être raide ».


Trois mois après l'emménagement de Marie Bajard, Dominique Passedoit positive : « Globalement elle a bien pris ses marques. Elle a créé son univers. Son entrée est réussie car elle a été préparée et s'est faite par étapes ».



Source: Ouest France

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,6 avec 768 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée