La limite entre liberté d’aller et venir et sécurisation des conditions de vie


Accueil > Blog > Newsletter

Catégorie Newsletter
La limite entre liberté d’aller et venir et sécurisation des conditions de vie
La limite entre liberté d’aller et venir et sécurisation des conditions de vie

Une vieille dame de 90 ans qui meurt dehors en plein hiver dans le jardin de l’hôpital Sainte-Périne à Paris, une pensionnaire en maison de retraite souffrant de la maladie d’Alzheimer qui sort de sa chambre et marche jusqu’au parc de la résidence où elle va trouver la mort, un vieux monsieur qui se retrouve renversé par un train car il déambule sur les rails…

Une vieille dame de 90 ans qui meurt dehors en plein hiver dans le jardin de l’hôpital Sainte-Périne à Paris, une pensionnaire en maison de retraite souffrant de la maladie d’Alzheimer qui sort de sa chambre et marche jusqu’au parc de la résidence où elle va trouver la mort, un vieux monsieur qui se retrouve renversé par un train car il déambule sur les rails…
 Voila la triste actualité concernant le grand-âge. Après les séries de suicides de personnes âgées des mois précédents, malheureusement, la série dramatique continue. Avec l’espérance de vie qui augmente, les personnes très âgées ont de plus en plus de chances de souffrir de troubles cognitifs au cours du temps. Pourtant, notre système ne permet apparemment pas aujourd’hui de leur garantir des conditions de vie complètement sécuritaires.

Michèle Delaunay a donc du travail en perspective pour essayer d’améliorer la qualité de la prise en charge des personnes très âgées en France. «Le gouvernement, après ce nouveau cas, envisage l’usage de dispositifs de géolocalisation à des fins de protection de la personne», a-t-elle déclaré à la suite de ces derniers drames car, pour la ministre, «cette succession d’accidents dramatiques pose avec acuité la question de la limite entre liberté d’aller et venir et la sécurisation des conditions de vie».

Mais la solution réside t-elle réellement dans l’amélioration de la surveillance de ces patients ? Surveiller, à tout prix n’a pas que des avantages ! Contrôler les déplacements d’une personne si âgée qu’elle fût, est-il un acte qui porte atteinte à sa dignité voire à sa liberté ?


Des étages  fermés et surveillés par des caméras et des systèmes d’alarme, destinés aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, un accroissement de la surveillance, une réduction des sorties…c’est  la tendance actuelle pour assurer la sécurité des patients. Pourtant, il ne faudrait pas, par souci de sécurité, empiéter sur la liberté de ces personnes. Développer de nouveaux outils de vidéosurveillance pour éviter les fugues ou être prévenu des chutes est d’une grande utilité pour préserver la sécurité des patients pourtant, on est en droit de se demander, jusqu’ou cette surveillance devrait aller ? Quelles en sont les limites et où commence le droit à la liberté et à la dignité des personnes âgées ?

D’autant plus que tout récemment, la justice s’est prononcée sur le sujet lors d’une affaire de bagarre mortelle entre deux résidents d’une maison de retraite. Juridiquement parlant, puisque les pensionnaires ont signé, de leur plein gré, un contrat de séjour avec l’établissement, celui-ci n’est pas tenu de «contrôler à titre permanent le mode de vie de ses pensionnaires et répondre des dommages qu’ils ont causé».
 Alors Liberté et sécurité, où se trouve la frontière entre les deux ?
Une question délicate à laquelle Michèle Delaunay devra pourtant tenter de répondre.

En effet, , notre Ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie planche déjà depuis plusieurs années sur le problème des  personnes en perte d’autonomie qui ont atteint le nombre de 800 000 en 2013.
Dans le cadre de cet ambitieux projet,elle vient d’installer, en collaboration avec Marie-Arlette CARLOTTI, ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, le Comité national pour la bientraitance et les droits (CNBD).

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,3 avec 733 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée