Les seniors mènent la danse


Accueil > Insolite

Catégorie Insolite
Les seniors mènent la danse
Les seniors mènent la danse

La danse n'est pas uniquement un excellent moyen de se divertir pour les seniors. Il s'agit aussi d'une activité thérapeutique et bénéfique. 

Rien de tel qu’une soirée ou une après-midi dansante pour repartir du bon pied. En rythme, battez la cadence d’un plaisir partagé et du bonheur de se laisser aller en chassant du pied la grisaille, ou certaines de nos journées qui peuvent prendre parfois une tournure de métro-bobo-dodo. La danse est  pourtant bien plus utile qu’elle en a l’air ou même la chanson. Travailler la coordination, rester en forme, faire de nouvelles rencontres et lutter contre l’isolement, la danse fait du bien aux seniors, cela ne fait aucun doute.

 

Partager un hobby commun

 

Ah la retraite, enfin l’occasion de prendre soin de son corps et de son esprit, de s’adonner à ces petits plaisirs de la vie que l’on a trop souvent relégués à la dernière page de notre longue liste de prévisions de la semaine. Certains jardinent, d’autres jouent les globe-trotters en s’inscrivant à des voyages inédits, pendant que nous battons la cadence. La plus belle règle du loisir est qu’il n’y en a pas. A chacun sa façon de profiter de son temps libre enfin retrouvé. Lors de soirées ou d’après-midi dansants, c’est l’occasion de faire de nouvelles rencontres et d’échanger avec des personnes qu’un tango endiablé nous pousse à découvrir ou qu’une valse mélodieuse rend complice de souvenirs partagés. Loin de l’ennui et de l’appel du canapé et de la télécommande, on sort de ces moments récréatifs, réjouis, dynamiques et avec à la clé de nouveaux contacts à notre répertoire téléphonique. La piste en vaut la chandelle. 

 

Un moral d’acier dans un corps de velours

 

Il n’est plus l’heure de tergiverser sur les bienfaits d’un moral d’aplomb sur notre santé physique. Une meilleure résistance aux agressions de l’environnement, des défenses immunitaires renforcées, une façon optimiste de gérer les problèmes au quotidien, davantage d’appétit et un sommeil réparateur, que désirer de plus. Le pied alerte, si notre coeur s’emballe, cette fois c’est de joie. Exercice cardio par excellence, la danse nous aide à rester jeunes et dynamiques, à défier les lois du temps et le déterminisme rabat-joie qui guette souvent les seniors à la porte de chez eux. Le corps travaille souplesse et adresse tandis que l’esprit s’allège et se libère. Tout en s’amusant, on fait travailler nos muscles et on pratique un exercice si vital pour notre bien-être général. 

 

Trouver l’amour après 60 ans

 

Les sondages sont éloquents. Selon les résultats d’une enquête rapportée par La Dépêche.fr, 38% des seniors sont en quête de l’âme soeur sur des sites de rencontres. Et si les soirées dansantes permettaient aussi de créer de nouvelles relations, d’avoir un cercle d’amis qui partagent les mêmes centres d’intérêt et du même âge ? De fil en aiguille, on pourrait rencontrer l’âme soeur. Par ailleurs, si l’on ne recherche pas forcément un compagnon ou une compagne pour la vie, on pourra y rencontrer une personne avec laquelle partager des loisirs, sortir, s’amuser et même voyager.

 

"Aux termes de l’étude, le volume de l’hippocampe, qui joue un rôle fondamental dans la mémoire et la coordination spatio-temporelle, avait augmenté chez tous les sujets mais les résultats ont été plus marqués chez les participants du groupe de danseurs."

 

La danse ralentirait le déclin cognitif

Une étude présentée dans Frontiers in Human Neuroscience et rapportée par le site Pourquoi Docteur, montre à quel point la danse est bénéfique pour les seniors et permet de lutter contre les effets du vieillissement. Ainsi, les résultats de l’étude montrent que divers types de danse, qu’il s’agisse de la valse, du tango, ou autres, ralentiraient les signes de vieillissement cérébral et protègeraient d’une certaine façon du déclin cognitif cérébral qui caractérise les démences comme la maladie d’Alzheimer. Lors de l’étude, deux groupes de participants âgés en moyenne de 68 ans ont suivi, pour les uns, des cours de danse et,  pour les autres, des activités sportives classiques comme le vélo ou la marche. Dans le groupe de danse, on a tenté d’enseigner aux seniors une nouvelle danse par semaine et différentes chorégraphies. 

Aux termes de l’étude, le volume de l’hippocampe, qui joue un rôle fondamental dans la mémoire et la coordination spatio-temporelle, avait augmenté chez tous les sujets mais les résultats ont été plus marqués chez les participants du groupe de danseurs. 

 

Que l’on habite toujours chez soi, en résidence seniors ou même en maison de retraite, la danse représente une activité à la fois passionnante et bienfaisante. 

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée