Pourquoi les maisons de retraite ont-elles mauvaise presse ?


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Pourquoi les maisons de retraite ont-elles mauvaise presse ?
Pourquoi les maisons de retraite ont-elles mauvaise presse ?

Selon le Baromètre d’opinion de la Drees, sorti en décembre 2014, si l’un de leurs proches parents devenait dépendant, seuls 19 % des français envisageraient de le placer dans une institution spécialisée. Ainsi, on peut dire que les maisons de retraite pâtissent d’un véritable manque de confiance de la part du grand public.

En effet, le secteur des maisons de retraite reste aujourd’hui encore très déprécié dans les mentalités. Cette opinion négative s’est forgée sur des problématiques d’ordre affectif et a été ensuite entretenue par des cas isolés de maltraitance, psychologiquement insoutenables, qui ont défrayé la chronique.

Pourtant, les maisons de retraite ont subi une réelle métamorphose

On constate depuis quelques temps que ces établissements ont la volonté de s’inscrire dans le bien-vieillir et la bientraitance : aménagements, modernisation des constructions, diversification des animations... Tout est mis en œuvre pour améliorer les conditions de vie de leurs résidents.

Par ailleurs, les établissements d’hébergement se dotent tous peu à peu de CVS (Conseil de la Vie Sociale) qui sont des lieux d’expression et de rencontre pour les résidents et les familles. Les maisons de retraite sont désormais des lieux de vie où sont proposés spectacles, visites d’écoliers, ateliers et même défilés de mode pour seniors.

Les résidents et leurs proches en sont apparemment bien conscients comme l’indique le résultat de cette enquête réalisée par Retraite Plus, Organisme gratuit d’orientation en maison de retraite.
Elle permet de contrebalancer ces préjugés en apportant un aperçu réaliste du secteur.

L’objectif initial de cette enquête était d’apprécier la qualité des établissements de notre parc et de la prise en charge de leurs résidents.

Le questionnaire de l’enquête se portait sur la vie quotidienne en établissement et visait à analyser la qualité du personnel encadrant et médical, des activités, de la restauration et des relations sociales au sein des établissements.

Au vu du caractère favorable d’une grande majorité des opinions, nous avons décidé de partager les résultats de cette enquête avec le grand public.

Une enquête menée par Retraite Plus

Cette enquête a été menée par l’organisme Retraite Plus de juin à décembre 2015 auprès d’un échantillon représentatif de familles de personnes âgées ayant fait appel à ses services et vivant en maison de retraite ou en EHPAD sur la France métropolitaine.

Des résultats quasi-unanimes

Interrogés sur leur appréciation globale de la vie de leur proche en établissement, les familles des personnes âgées dépendantes déclarent majoritairement en être satisfaites. Ainsi, ils sont 69% à se déclarer très satisfaits de l’établissement choisi et 20% déclarent en être assez satisfaits, soit un taux de satisfaction global de 89%.

Interrogés sur la qualité de vie en établissement, les sondés sont 73% à répondre que leur proche y vit très bien, 11% plutôt bien et 13% plutôt mal. Ils ne sont que 3% à déclarer que leur proche y vit très mal.

En conclusion: les familles sont satisfaites des EHPAD

Globalement, et ce, sur pratiquement tous les points abordés, les personnes sont satisfaites (89%). Que ce soit au niveau des activités ou des visites, les avis sont plutôt favorables. Certains aspects comme le ratio du personnel, la qualité des relations sociales ou les repas sont plus souvent critiqués que d’autres mais il apparait que ceux-ci n’influencent pas le sentiment général de bien-être des résidents.

Les familles sondées ont, dans leur grande majorité, répondu être certaines d’avoir pris la bonne décision en ce qui concerne l’hébergement de leur proche en maison de retraite. Elles disent avoir éprouvé du soulagement et de la tranquillité d’esprit car ce dernier ne pouvait vivre seul sans se mettre en danger. En outre, certains aidants avouent qu’il arrive un moment où, à cause d’un épuisement physique ou moral, ils pourraient perdre leur patience et ainsi mettre en péril le bien-être de la personne aidée.

Une sondée nous l’explique ainsi : « La sécurité est ce qui m’importait le plus. Il y a eu un jour où j’étais tellement à bout que j’aurais presque pu en devenir maltraitante, malgré tout l’amour que je lui porte. A un moment, il faut admettre qu’on ne peut plus assumer et que le meilleur qu’on puisse lui apporter est l’environnement sécurisé d’une maison de retraite ».

De quoi faire réfléchir...

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 783 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée