Personnes âgées au volant : Est ce bien prudent ?


Accueil > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Personnes âgées au volant : Est ce bien prudent ?
Personnes âgées au volant : Est ce bien prudent ?

Cette question, on est en droit de se la poser surtout lorsqu'on est responsable d'un proche âgé qui n'a pas conscience des effets du vieillissement sur sa cognition. Que faire alors? Quelles sont les solutions à mettre en place?

Les conducteurs de plus de 75 ans sont les usagers dont la responsabilité est le plus souvent engagée dans les accidents mortels

Une information de l’Observatoire national interministériel de sécurité routière (Onisr), qui donne tout de même à réfléchir! En effet, « à partir de 75 ans, il est vrai qu’on constate un affaiblissement des capacités cognitives (...) Les personnes âgées sont moins aptes à conduire dans certaines circonstances : la nuit, lorsqu’il y a beaucoup de circulation. Elles ont plus d’accidents dans les situations complexes, qui exigent davantage de réflexes et de maîtrise. ». C'est ce que nous confirme Claude Chabot, vice-président de la Ligue contre la violence routière dans le département. Néanmoins, on ne peut pas tout bonnement priver un senior de son moyen de locomotion le plus pratique. Ce serait le plonger plus vite dans la dépendance. Alors que faire? Comment savoir jusqu'à quand un proche âgé peut conduire seul?

Mettre en place des mécanismes de compensation

Généralement, c'est ce que font les conducteurs qui prennent de l'âge. Conscients de leurs nouvelles faiblesses, ils choisissent la prudence en mettant en place ce que l'on appelle des mécanismes de compensation. Il s'agit de résolutions de prudence comme celles d'Annick Bossard, 77 ans qui déclare : « Je prends toujours les mêmes routes, je ne m’embarque plus dans la circulation des grandes villes et j’évite de prendre la 4-voies…». Jouissant d'une bonne santé, Annick connait tout de même ses limites et évite les longs trajets. Certains choisissent également de conduire plus lentement afin de compenser leur baisse de vue ou la lenteur de leurs réflexes. Mais qu'en est-il alors des personnes âgées qui ne sont pas conscientes de leur inaptitude à conduire?

Participer à des stages de réapprentissage de la conduite pour personnes âgées

C'est la solution à laquelle a pensé la préfecture de Loire-Atlantique : mettre en place des actions de prévention et de sensibilisation auprès des personnes âgées ainsi que des stages de réapprentissage de la conduite. Ainsi, les seniors seraient d'abord testés afin de connaitre leur réelle aptitude à la conduite. Conscients de leurs faiblesses, ils pourront mettre en place ces fameux mécanismes de compensation. Pour les autres, ces tests permettront d'évaluer à quel moment, cesser la conduite. D'après Christel Chéreau directrice de l’Orpan (Office des retraités et personnes âgées de Nantes) : « La pédagogie au volant doit s’adresser à tout le monde, il faut que chacun s’interroge sur sa capacité à conduire, quel que soit l’âge. » 

A Marseille, on se mobilise également :  Le 26 novembre 2015 se déroulera la 7ème matinée Sécurité Routière organisée pour les Seniors (et leurs aidants familiaux) par le Centre gérontologique départemental de Marseille. 

(Source : www.ouest-france.fr)

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,1 avec 763 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée