L'invention géniale d'un ado pour detecter les fugues des malades d'Alzheimer


Accueil > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
L'invention géniale d'un ado pour detecter les fugues des malades d'Alzheimer
L'invention géniale d'un ado pour detecter les fugues des malades d'Alzheimer

C'est un jeune adolescent américain nommé Kenneth Shinozuka qui vient de recevoir le prix Scientific American Science in Action 2014 pour son invention : un capteur anti-fugues.

C'est en s'inquietant pour sa grand-mère, aidante Alzheimer qu'il voyait se lever toutes les nuits pour rattraper son grand-père sujets aux fugues, que ce jeune surdoué de 15 ans a eu l'idée de cette invention. Il faut savoir que la tendance à fuguer est un des symptômes de la maladie d'Alzheimer.

Pourquoi le malade Alzheimer fugue t-il ? Comment l’en empêcher ?

Source d'inquiétude permanente pour les proches, et de danger réel pour le malade, la fugue doit être à tout prix évitée. En effet, le malade Alzheimer a tendance à fuguer car son environnement pourtant familier lui est devenu étranger. Il se sent perdu, là où il est, et cherche la plupart du temps à retrouver sa « maison natale » la seule dont il se souvient encore, fortement ancrée dans sa mémoire ancienne, tandis que le présent est source de confusion…Comprendre sa souffrance mentale, et veiller à prévenir ce type de fugue, parfois sans retour, font partie du quotidien des aidants Alzheimer.

Voici quelques conseils donnés par les associations d’aide aux malades :

1. Parler avec votre proche de ses envies de partir ailleurs, s'assurer qu'il est bien là où il est et l'accompagner systématiquement là où il désire se rendre.
2. Ne pas laisser en évidence des éléments qui peuvent lui donner envie de partir, tels que des clés, des vêtements d'extérieur, une porte ouverte.
3. Veiller à ce que les issues soient toujours fermées voire dissimulées, y compris en masquant la porte de sortie principale.
4. Ne jamais le laisser seul sans surveillance, et faire appel à l'entourage (proches, voisins) en cas de besoin.
5. Prévenir, en amont, ses voisins de la maladie de votre proche, afin d'aider à signaler les allers et venues.
6. Il faut s'assurer qu'il dispose sur lui en permanence de sa carte d'urgence Alzheimer ou à défaut, de son adresse et de son numéro de téléphone.
7. Équiper le malade d'un système de détection électronique, type bracelet de géolocalisation GPS permet d'intervenir très vite, et rassure la famille comme le patient.

Que faire en cas de fugue ?

1. Pour permettre un repérage rapide, il est impératif de faire appel aux services de secours très vite en composant le 17 ou le 112 et leur signaler les vêtements qu'il portait.
2. Disposer d'une photo récente permettant de l'identifier clairement.
3. Chercher dans un rayon de proximité immédiat, puisque la plupart des malades Alzheimer sont retrouvés entre 500 à 2000 mètres du lieu de la disparition, et cela uniquement lorsque les recherches sont rapidement entamées.
4. Lors des retrouvailles après une fugue, France-Alzheimer conseille aux proches-aidants de ne jamais se laisser aller à la colère mais bien au contraire de rassurer le malade et lui manifester toute son affection.

Pour trouver une maison de retraite adaptée pour un proche souffrant de la Maladie d'Alzheimer, contactez directement nos conseillers au 0800 941 340. Le service est gratuit!

Partagez cet article :

Note de l'article :

4 avec 790 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée