Maîtriser les risques à domicile


Accueil > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Maîtriser les risques à domicile
Maîtriser les risques à domicile
Les personnes âgées vivant à domicile sont en général très isolées, quand bien même la famille continue de veiller sur eux. Les enfants travaillant de plus en plus dur et plus longtemps, nos aînés sont souvent  livrés à eux-mêmes tout au long de la journée et la nuit. Avec ou sans aide à domicile, il est indispensable de bien penser à l'organisation de la maison pour donner à la personne âgée un cadre de vie agréable et sécurisé.


Protéger l'habitat des risques extérieurs

Le risque zéro n'existe malheureusement pas mais une action préventive de sécurisation de la maison est indispensable car les personnes âgées sont des proies faciles et vulnérables très prisées des voleurs.

Pour éviter les cambriolages, il est conseillé de porter une attention particulière à la porte car statistiquement dans la majorité des cas les voleurs passent par la porte, tout simplement! Pour éviter de leur faciliter la tâche, s'équiper d'une porte blindée peut s'avérer être un excellent investissement.

En tout état de cause et si l'achat d'une porte blindée revient trop cher, il faut une serrure multipoint et une porte résistante au pied de biche.

Par ailleurs, il faut toujours protéger la maison en fermant les volets, les fenêtres et la porte.

Attention: ne pensez pas à vous préserver des cambriolages seulement quand vous n'êtes pas là. Malheureusement, de plus en plus d'agressions surviennent alors que les personnes sont dans l'appartement. Donc, ne jamais laisser la porte ou les fenêtres ouvertes dans la journée sans surveillance.

Enfin, si vous en avez les moyens, équipez la maison d'une alarme, le bruit et les obstacles font fuir les voleurs ou optez pour un système de télésurveillance en continu.

Protéger la personne des risques intérieurs à domicile

Chaque année, il y aurait environ 450 000 chutes, dont près de 9000 auraient une conséquence mortelle. Les femmes seraient plus touchées par le phénomène et fragilisées. Une situation qui pourrait largement être améliorée avec un peu de bonne volonté.

- Développer la prise de conscience des dangers

Sur trois chutes, deux seraient réalisées par des femmes selon la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC). Or, la plupart du temps la cause est due à un problème sur le sol, les chutes dans l'escalier ou dans le lit étant résiduelles. Il est vrai que passé un certain âge on s'attache aux choses et peut -être un peu plus à la décoration de son intérieur. Les tapis sont ainsi souvent des objets auxquels les femmes tiennent beaucoup, or ils sont à l'origine de très nombreuses chutes.

Si vous aimez la douceur, la chaleur et l'originalité des tapis, préférez plutôt changer de revêtement et installez de la moquette dans votre intérieur.

- Réagir en aménageant son intérieur et en changeant son comportement

Chaque pièce doit faire l'objet d'une étude. Dans la salle de bain on mettra une barre de soutien, on s'équipera de tapis de bains pour éviter de glisser. Pour l'organisation générale de la maison, si la personne est de petite taille, peut -être vaudrait-il mieux revoir le rangement des placards voire même la hauteur de ceux-ci afin d'éviter de monter sur une chaise ou un escabeau pour se servir ou ranger.

La nuit laissez toujours une lampe allumée, enlevez les obstacles jusqu'aux toilettes ou au téléphone. Même pour la journée, assurez - vous de la bonne luminosité de l'appartement. Il faut que la personne âgée voit bien à tout instant, surtout si elle a déjà des problèmes de vue.

Les aménagements peuvent être nombreux et sont du sur mesure.

La problématique des chutes n'est pas simplement liée à l'organisation de la maison, elle peut venir aussi de l'état de santé même de la personne âgée. Donc pour éviter la chute, il faut d'abord faire une consultation médicale pour faire un bilan. Puis, se renseigner auprès des ccas, hôpitaux pour savoir quelles sont les aides pouvant exister pour l'aménagement de l'intérieur.

Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter le site de l'agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (www.anah.fr), La CFC ( commission de sécurité des consommateurs) recommande également l'établissement de devis auprès de la fédération nationale habitat et développement (www.habitat-developpement.tm.fr).

 

 

Ainsi, les chutes ne sont pas une fatalité mais dépendent bien d'une bonne gestion du risque.

 

 

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,9 avec 761 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée