Alzheimer : la tarification des consultations revalorisée


Accueil > Droits des personnes âgées

Catégorie Droits des personnes âgées
Alzheimer : la tarification des consultations revalorisée
Alzheimer : la tarification des consultations revalorisée

La maladie d’Alzheimer n’est pas une simple maladie que l’on diagnostique rapidement et à laquelle on prescrit un traitement connu, efficace et sans surprise. Loin de là.

Bien que cette maladie soit largement connue du grand public, qu’elle fasse la une de la presse médicale, qu’elle monopolise les plus grands fonds d’investissements en matière de recherche scientifique, elle représente encore et toujours le plus grand mystère médical de tous les temps. 

Les causes qui entraîneraient cette maladie, ne sont qu’hypothèses. Les traitements proposés, ne sont qu’en phase d’expérimentation et partiellement efficaces.

Les médecins n’arrivent pas à mettre le doigt sur la molécule qui pourrait stopper et empêcher la progression de cette maladie.

Alzheimer continue de faire des victimes, en ôtant tout identité aux personnes, en détruisant des familles entières, en retenant en otage des mamies si aimantes autrefois et en les rendant pour les derniers moments de leurs vies, des personnes froides et insensibles.

Les personnes âgées atteintes de cette maladie, nécessitent des soins particuliers, et un suivi plus assidu que pour n’importe quelle autre maladie. Ces personnes intègrent généralement des maisons de retraite spécialisées pouvant bénéficier ainsi d’un personnel soignant et formé 24h sur 24.

Les médecins généralistes se plaignent du manque de moyens et de temps dont ils disposent pour soigner les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Lors de son passage à Bordeaux, Mr le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, n’a pas caché son intérêt quant au désarroi des médecins généralistes, soignant des malades Alzheimer.

“Il est des consultations et des visites approfondies qui ne doivent pas être rémunérées comme une consultation qui consiste au renouvellement d’une ordonnance pour une maladie chronique”.

A l’issue de cette table ronde, organisée dans le but de dresser un bilan des actions réalisées dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012, la décision est unanime. Il faut revaloriser la tarification des consultations pour les malades Alzheimer de façon à ne pas défavoriser les médecins recevant de tels patients dans leurs cabinets et les encourager à s’en occuper comme il faut, en prenant le temps de bien examiner et de prescrire tous les examens nécessaires pour un bon diagnostic aussi précoce que possible.

Qui dit augmentation de la consultation, entraîne un autre problème, celui du remboursement, car si les patients ne sont pas remboursés à la même hauteur qu’auparavant, beaucoup d’entre eux hésiteront avant de prendre rendez-vous pour une consultation, faute de moyens.

Le président a laissé bon espoir en promettant un système de remboursement inchangé. C’est  l’ancien ministre Elisabeth Hubert qui a été ravie de cette initiative venue un peu tard mais qui donne du poids à ses décisions, à savoir réorganiser les tarifications de toutes les consultations médicales, selon l’importance et la durée de chacune.  Une consultation rapide de routine, serait facturée bien moins chère qu’une consultation plus approfondie.

Voilà pour la théorie, attendons de voir la mise en pratique.

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,3 avec 785 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée