Soutien renforcé aux aidants familiaux dans le nouveau Plan Alzheimer 2014-2018


Accueil > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Soutien renforcé aux aidants familiaux dans le nouveau Plan Alzheimer 2014-2018
Soutien renforcé aux aidants familiaux dans le nouveau Plan Alzheimer 2014-2018

"L'accompagnement des aidants fait partie des priorités fixées" confirme la ministre de la santé et des affaires sociales Marisol Touraine au sujet du 4ème Plan Alzheimer 2014-2018 en cours d'élaboration, et qui devrait entrer en vigueur fin mars 2014.

Le précédent plan 2008-2012 vient d'être élargi à l'ensemble des maladies neurodégénératives, et non seulement la maladie d'Alzheimer. Le président François Hollande avait déjà donné son feu vert pour une prolongation concernant l'année 2013. La continuité est donc assurée.

"Trop de conjoints s’usent à aider..."

Il faut les accompagner, créer des structures de répit où ils pourront parler, être conseillés et aussi trouver des solutions de remplacement. Dans la loi sur les retraites, il est d’ailleurs prévu une amélioration de la retraite des personnes qui ont dû arrêter leur activité pour s’occuper d’une personne dépendante." Confie au journal 20 Minutes* la ministre de la santé Marisol Touraine, au sujet de la future loi sur l'autonomie, également en cours d'élaboration finale, et qui devrait entrer en vigueur à l'automne 2014.

Un nouveau Plan Alzheimer élargi et renforcé

L'ensemble des maladies neurodégénératives, comme notamment la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, la maladie de Huntington, et celle de Creutzfeldt-Jakob, dont le nombre de malades n'a hélas cessé d'évoluer, seront concernées par le futur plan.

Un budget conséquent sera dédié à l'accompagnement des malades, de leurs aidants familiaux, mais également au niveau de la prévention, de la recherche scientifique, et de la prise en charge médicale et sociale.

La loi sur l'autonomie prévoit, entre autres, une amélioration de l'APA

Ainsi, dans le volet "Adaptation de la société au vieillissement" l'accent sera porté sur l'aménagement du domicile et des transports, favorisant la prévention de la perte d'autonomie. Car pouvoir retarder l'entrée dans la dépendance signifie parvenir à retarder de quelques années l'entrée en établissement.

Les  personnes âgées ont envie de rester chez elles. Pour cela, il faut aménager les logements, soutenir les aidants, favoriser l’aide à domicile. Bref, répondre à l’attente des Français, notamment en réfléchissant à des pistes de revalorisation de l’APA dans certains cas. L’accompagnement du vieillissement est un défi pour l’avenir du système de santé. Un défi social mais aussi financier. Nous en sommes parfaitement conscients.

Actuellement 860 000 personnes âgées sont touchées par la maladie d'Alzheimer et ce chiffre devrait doubler d'ici 2040. Pour l'heure une personne sur 10 est concernée à partir de 65 ans, mais une sur 3 à compter de 85 ans, l'âge moyen d'entrée en établissement.

*En savoir plus sur la Future loi sur l’autonomie, lire l’interview de Marisol TOURAINE à 20minutes :

https://www.marisoltouraine.fr/2013/10/future-loi-sur-l%E2%80%99autonomie-interview-de-marisol-touraine-a-20minutes/

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,5 avec 807 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée