Le resvératrol pourra-t-il stopper la maladie d'Alzheimer?


Accueil > Blog > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Le resvératrol pourra-t-il stopper la maladie d'Alzheimer?
Le resvératrol pourra-t-il stopper la maladie d'Alzheimer?

Le docteur R.Scott Turner de l'Université de Médecine de Georgetown aux Etats Unis, est spécialisé en psychiatrie et neurologie. Récompensé à maintes reprises pour les études et projets qu'il a mené afin d'étudier les troubles cognitifs chez les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer, il débute une nouvelle étude liée aux effets du resvératrol.

Le resvératrol est un polyphénol de la classe des stilbènes présent dans certains fruits, comme le raisin. Après avoir été testé sur des animaux; cette nouvelle étude permettra de savoir si le resvératrol a des effets positifs sur les humains. On connait déjà les bienfaits du polyphénol dans la cosmétique.La vinothérapie, dernière découverte en matiére d'esthétique et de bien être a des effets rajeunissants, et amincissants déjà prouvés. La vinothérapie utilise les résidus de la fabrication du vin, comme le marc de raisin, riche en agents anti-âge. De même le fameux verre de vin quotidien prétend qu'il serait bénéfique pour le foie, aiderait à lutter contre les maladies cardiovasculaires, le diabéte voire même certains cancers. Mais ce dernier cas reste encore à être démontré. Car si certains attestent qu'il augmente la longévité, d'autres au contraire affirment qu'il est un facteur risque pour le cancer du sein. Le docteur Turner et son équipe ont pour mission de déterminer si le resvératrol peut diminuer la perte de neurones associée à la maladie d'Alzheimer et si ce dernier pourrait retarder les symptomes liés à la maladie d'Alzheimer. Ainsi , docteurs et patients attendent de savoir si oui ou non , le polyphénol aurait un effet sur la mémoire tout comme chez les animaux. Pour mener cette étude à bien, aucun des participants ne sera informé de son traitement. Une partie recevra des doses de  resvératrol pur et l'autre moitié recevra un placebo qui ressemblera aux doses de resvératrol pur. Cette premiére étude sur humains reste un petit pas vers une solution, mais pas encore la solution finale tant attendue.

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4 avec 796 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée