La consommation régulière de poisson protège contre la maladie d'Alzheimer


Accueil > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
La consommation régulière de poisson protège contre la maladie d'Alzheimer
La consommation régulière de poisson protège contre la maladie d'Alzheimer

"Mange du poisson c'est bon pour la mémoire" qui n'a pas entendu sa maman lui répéter cette phrase, qui depuis à traverser les époques et les générations sans prendre une ride. En effet, vous, nous, la répettons à qui veut l'entendre. Mais aujourd'hui une équipe de chercheurs confirme les bienfaits du poisson (non frit) sur nos petites cellules. Du poisson grillé ou vapeur au menu, une fois par semaine permet de prévenir la maladie d'Alzheimer.



Un échantillon de 260 patients ont passé une IRM qui a permis de mettre en évidence que, sur 163 personnes d'entre elles, le volume de matière grise dans plusieurs parties du cerveau était plus important. Parmi cet échantillon "consommateur de poisson", 3% des sujets ont développé la maladie d'Alzheimer par la suite. L'échantillon de personnes n'ayant pas consommé de poisson de manière régulière, avait perdu des cellules nerveuses liées à la mémoire à court terme et 47% d'entre elles ont développé la maladie d'Alzheimer par la suite. Impressionant me direz-vous? De tels chiffres vous rapelleront sûrment le bon goût de chaque poisson mangé pendant votre enfance. Aujourd'hui, rapellez-vous de servir du poisson à table, mais pas du poisson pané! Le poisson réduirait également les risques de maladies cardiaques, chez les femmes. Il posséde des qualités nutritionnelles précieuses. Riche en phosphore, il participe à la constitution des nerfs et du cerveau. Bon pour la ligne et le tonus, le poisson reprend du galon auprès des consommateurs. Un allié de taille dans les régimes, il peut nous éviter certaines maladies cardio vasculaires. Classé dans le même groupe que la viande, il est riche en proteines et faible en graisse, riche en fer d'origine animale, il offre du phosphore, du zinc, du calcium, du cuivre, des oligo éléments, du fluor, du sélénium, du cobalt, du manganése, des vitamines B (B2, B12 et PP).  Le poisson demeure une alternative de premier choix à la viande.

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 809 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée