Une nouvelle maison de retraite à Alès


Accueil > Blog > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Une nouvelle maison de retraite à Alès
Une nouvelle maison de retraite à Alès
Les maisons de retraite, bien que de plus en plus nombreuses, manquent cruellement dans certaines régions de France. Aussi, le paysage de ces résidences est en constante évolution. Des établissements se construisent, d’autres déjà existants, s’étendent, des maisons sont rénovées, réaménagées, pour pouvoir accueillir davantage de personnes âgées dépendantes et les héberger comme il se doit, en leur offrant un cadre agréable et sécurisé.



[caption id="attachment_1145" align="alignleft" width="292" caption="Ouverture d'une maison de retraite à Alès"][/caption]

Dans la région d’Alès, une maison de retraite a obtenu son permis de construction. Les premiers travaux devraient commencer fin de l’année 2011, et si les délais sont respectés, la maison pourra héberger des résidents à partir du premier trimestre de l’année 2013.

La résidence se tiendra à la place d’un vieux bâtiment, situé au fond de la clinique Bonnefon. Se fiant aux plans, la maison aura une capacité d’accueil de 75 lits pour les personnes âgées dépendantes, dont quinze places en unité spécialisée pour les personnes souffrant de la pathologie d’Alzheimer. Cette unité sera davantage sécurisée pour éviter les fugues des patients. Elle disposera également d’un personnel soignant de façon régulière afin de procurer aux pensionnaires le bien-être auquel ils ont droit.

Le parking actuel réservé au personnel de la clinique, laissera place à un magnifique jardin de 3.000 m², où les pensionnaires pourront se balader, profiter du parc en saison printanière lors des visites de la famille ou tout simplement avec un autre des résidents. Le parc permet de s’aérer, de s’oxygéner, de ne pas rester confinés dans une pièce toute la journée. La nature est bienfaitrice, le chant des oiseaux, la brise légère, l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, toutes ces sensations offrent un grand bien-être et apaise les maux.

De plus, pour les malades Alzheimer, ces personnes qui n’ont plus de repères spatio-temporels, le parc sera fermé et permettra également à ces personnes de déambuler librement en toute sécurité.

Le coût des travaux s’élève à 9.500.000 euros au total. Ainsi, pour minimiser les dépenses, l’établissement, anciennement mitoyen à EDF, a été mis en vente. Plusieurs propositions d’achat ont été reçues dont une, bien sérieuse. Un promoteur privé aurait pour projet de faire de ce bâtiment une résidence senior, un complexe pour personnes âgées indépendantes et entièrement valides.

L’emplacement pour un tel projet est rêvé, « adossé à une clinique et situé en plein cœur de ville ».

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,2 avec 778 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée